Cher Jésus, La FAO nous apprend qu’il y a 100 millions de personnes supplémentaire affamées en un an, soit une hausse de 11%. L’humanité comptait fin 2009, pas moins de 1,020 milliard de personnes souffrant de la famine. Je pense donc que vous aurez compris, Cher Jésus, pourquoi je vous adresse la présente requête. J’invoque l’extrême urgence, pour que vous procédiez, sans désemparer, à un de vos miracles préférés que vous pouviez réaliser si facilement à plusieurs reprises, il y a 2 mille ans, c’est-à-dire la multiplication des pains (Mc 6 et 8, Jn. 6, 26-27)...

Lire la suite (par Guillaume): en annexe