Clarifions : les « pro-voile » mettent en avant la liberté d’affirmer leur appartenance religieuse et leur « identité » culturelle. Le voile serait le simple signe de cette volonté légitime. Les opposants au port du voile observent que c’est une manière d’entériner un statut inférieur de la femme prévu dans le Coran. Et de plus, une manière de mêler politique et religion, l’Islamisme ayant vocation de religion d’Etat.

Contre les Droits de l’homme

Le Mouvement pour les Droits Fondamentaux se mobilise – s’en rend-il compte ? – en faveur d’une organisation politico-religieuse à visée universelle totalitaire. Le « voile » islamique, affirmation religieuse anodine ? Non ! Symbole d’une lutte planétaire pour faire prévaloir des valeurs inconciliables. MDF devrait savoir que les versets du Coran sont en contradiction avec les principes fondamentaux de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Ils n’admettent pas l’égalité de droits des femmes par rapport aux hommes, L’Islam interdit à un Musulman de changer de religion. Les Islamistes veulent faire appliquer partout la Charia qui entérine les versets du Coran prévoyant une série de discriminations humiliantes pour les femmes, L’Islam prêche la haine des non-croyants. (Tout cela est vérifiable si l’on se donne la peine de mettre en regard les versets coraniques et le texte de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme : un travail que le MDF n’a manifestement pas fait ! Sainte ignorance !) Ce qui précède est tellement vrai que les Etats islamistes ont préparé TROIS textes de projet d’une « Déclaration universelle islamique des Droits de l’Homme. D’où ont disparu évidemment, l’égalité des droits pour la femme. (Vérifiable sur Internet. Taper « Déclaration islamique des Droits de l’Homme ») Mais peut-être que l’égalité de droits hommes-femmes ne constitue pas un droit fondamental pour le MDF ? A l’initiative du monde islamique, la commission des Droits de l’Homme de l’ONU a voté une résolution demandant aux Etats membres de considérer comme délit le « dénigrement » des religions. Une première attaque du principe démocratique fondamental de la liberté d’expression. Le MDF appuie de son crédit - naïvement ou en connaissance de cause ? - un mouvement politico-religieux opposé à la Déclaration universelle….

« Baas over eigen hoofd »( Patron de sa propre tête). D’abord, s’agissant d’un problème de voile féminin, il serait plus correct de dire « Bazin over eigen hoofd ». On escamote le fait que le voile symbolise la soumission de la femme à l’homme. Et on entérine un « racisme religieux » qui affirme que toute femme est naturellement inférieure à n’importe quel homme ! Remplacez « femme » par « juif » ou « noir » et çà fera peut-être ‘tilt’ ? Bazin over eigen denken !

« Collectif féministe interculturel et laïc ». En principe une féministe est opposée au statut inférieur de la femme ? Ca ne paraît pas évident à toutes les femmes, apparemment ? Les laïcs veulent normalement préserver la neutralité du secteur public en empêchant toute affirmation ostentatoire de ses convictions. Le CFIL , lui, semble avoir perdu le fil logique de la laïcité ?

« Egalité » . De quelle égalité peut-il bien s’agir ? Tout de même pas de l’égalité de droits de la femme, spécialement interdite par le Coran ?

« Jeune anticapitaliste ». En voilà au moins qui ont compris qu’il s’agissait moins de religion que de politique. Mais qui, néanmoins marchent pour les Imams

« Ligue communiste révolutionnaire – socialistische arbeiders partij » (LCR-SAP) Ils font se faire retourner dans leurs tombes Karl Marx et Friedrich Engels auteurs résolument athées du Manifeste du parti communiste. C’est bien Marx qui a dit : »la religion est l’opium du peuple » ? Et voilà des communistes qui font copain-copain avec les leaders religieux ! Au lieu de lutter contre le capitalisme, ce qui est nettement plus difficile ! Les communistes étaient jusqu’ici, partisans de l’égalité de droits pour les femmes. Ici, ils militent pour les discriminations prévues dans le Coran, pourtant plus facile à lire que « Le Capital » de Marx. Ils n’ont manifestement lu ni l’un, ni l’autre. Sinon les contradictions leur seraient apparues. Louise Michel et Rosa Luxemburg portant la burka ?

Syndicalisme et religion

« Le MOC de Bruxelles ». De qui se moque le MOC ? Il oublie qu’il a été créé ad majorem Dei gloriam par la Sainte Eglise catholique, apostolique et romaine pour couper en deux une classe ouvrière qui menaçait au 19ème siècle, de se rallier tout entière au socialo-communisme. Et le voici aux côtés de ces communistes et socialistes abhorrés pour faire aboutir une exigence de l’Islam considéré, à travers les siècles, comme ennemi numéro un ? Quel méli-mélo ! Et qu’est-ce que ce problème soi-disant religieux du port du voile à affaire avec le syndicalisme ?

« Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie »(MRAX) Une organisation qui affirme les nobles principes qui ont présidé à sa création, mais qui nous paraît se tromper de cible. Le MRAX voit des « racistes » dans ceux qui ne le sont pas du tout, mais qui s’opposent aux exigences abusives de l’Islam. Par ailleurs, il paraît évident qu’un courant antisémite se développe dans le monde islamique en raison du pourrissement du conflit au Moyen Orient. Le livre « Les protocoles des sages de Sion », un faux violemment antisémite créé jadis par les services du Tsar, est prôné dans les milieux islamiques. Je n’ai pas connaissance d‘une réaction publique du MRAX face à ce danger ?

« Steunpunt allochtone meisjes en vrouwen »(SAMV) : voir plus haut ! Inutile de répéter les mêmes choses ?.

« Vrouwen Overleg Komitee »(VOK). Elles ont dû se tromper de manif ? Il est tout de même à peine concevable qu’une concertation au sein d’un comité de femmes, souscrive au principe de la soumission de la femme ?

Ignorance ou manipulation ?

Il est probable que cette manifestation part d’un généreux sentiment de solidarité des divers militants. Mais : ou bien ceux-ci n’ont aucune idée de ce qui se trame au-dessus de nos têtes au niveau de l’ONU. ou bien ils en ont connaissance, mais alors ils manipulent les citoyens

Quoi qu’il en soit, nous les athées, n’ayant pas de dieu à vendre ni de vérité absolue « révélée » à imposer, avons toujours fichu la paix à tout le monde et nous aimerions bien que les religieux en fassent autant. Les mouvements religieux sont des associations de personnes qui ont, en commun, une « croyance ». Le règlement intérieur d’une religion doit être respecté par ses membres, comme dans toute association. Il ne peut en aucun cas être imposé à l’extérieur de l’association, à l’ensemble des citoyens. C’est la règle de paix de la laïcité, qu’aujourd’hui les Musulmans accueillis chez nous et peu habitués au compromis, bousculent en accumulant les exigences abusives : viande halal dans les écoles, incidents dans les hôpitaux, affirmation défiante du voile dans les institutions publiques, etc…etc…Les coups de force de l’Islam – prestation de serment d’une élue portant le voile, par exemple – sont autant de revendications de privilèges abusifs.

La pêche aux voix

S’il n’est pas rigoureusement mis fin aux exigences prosélytes des Islamistes, qui portent atteinte au principe laïc de neutralité, nous allons au devant d’une situation explosive qui peut déboucher sur une dangereuse rivalité cause d’incidents permanents. Nous devons constater que le monde catholique prend, hélas !, une attitude pernicieusement ambiguë dans toute cette affaire. Nous le mettons devant sa responsabilité historique. La pêche aux voix des électeurs musulmans, suivant l’exemple des socialistes, ne peut se faire au détriment de la paix publique.

Un salut admiratif aux citoyens et citoyennes de pays islamiques venus chez nous par esprit de liberté et qui, négligés comme interlocuteurs, par nos hommes politiques subissent l’hostilité des communautés religieuses, soutenues, elles, avec démesure.

MAX