D’un côté les mariages forcés, de l’autre le célibat forcé : ils sont décidément peu doués pour une saine sexualité épanouie, ces fous de dieu. Et d’un côté comme de l’autre, ces habitudes malsaines induisent des comportements criminels.

Selon l'AFP, le cardinal Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican, a expliqué que les multiples scandales de pédophilie qui secouent l’Eglise catholique étaient liés à l’homosexualité et non au célibat des prêtres.

Il aurait déclaré à une radio chilienne, en réponse à une question -embarrassante, apparemment- qui lui suggérait que la fin du célibat des prêtres pourrait résoudre les problèmes de pédophilie au sein de l’Eglise catholique que: « De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu’il n’existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d’autres – et on me l’a dit récemment – ont démontré qu’il existait un lien entre l’homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c’est cela ».

Et voilà! Non seulement l'Eglise catholique ne reconnaît pas sa responsabilité dans la foultitude de cas de pédophilie en son sein, en niant que ses règles absurdes et contre nature en sont la cause...mais elle saisit une occasion pour en faire rejaillir l'opprobre sur l'ensemble de la population homosexuelle.

Sachant que l’un des scandales majeurs de prêtre pédophile au Chili avait mis en cause un ecclésiastique qui avait notamment mis enceinte une adolescente...on se demande ce qui est le plus énorme dans cette affaire...Le ridicule de la position soutenue par le Vatican...ou la perversité de son argumentation.

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2010-04-13/le-vatican-associe-pedophilie-et-homosexualite-764057.php