« Il enferme la femme dans une prison mobile »

Cette excellente justification de l’interdiction du voile intégral, nous est donnée par Silvana Koch-Mehrin, vice-présidente du Parlement européen et chef de file des libéraux (FDP) allemands. Sarkozy avait, lui aussi, utilisé l’argument de l’indignité de cette tenue réservée aux femmes. Dans notre pays, la justification – très hypocrite, hélas ! – fut celle de la sécurité. Bon, la loi a été votée et même à l’unanimité. Mais on eût préféré qu’elle stigmatise l’avilissant asservissement de la femme, réduite à un fantôme sans existence dans l’espace public. Voilà ce qui révolte tous les tenants de l’égalité hommes-femmes ! Pour en revenir à Madame Silvana Koch-Mehrin, elle a appelé dimanche 2 mai dernier, à l’interdiction du port du voile islamique intégral dans TOUTE l’Union Européenne. Pour elle « la burqa constitue une attaque contre les droits des femmes, c’est une prison mobile ». (Information du Soir du 3 mai 2010) Merci Madame Koch-Mehrin ! Rappelons que ce que l’on appelle gentiment « foulard », n’en est pas un mais est un voile ! C’est Raffarin qui, du temps où il était Premier Ministre, a fait la distinction : « le foulard, qu’il soit d’Hermès ou de Taty (nous dirions « Veritas » ?) est un instrument de coquetterie. Le voile est tout juste le contraire ! » Lui aussi est une négation complète du droit de la femme à être femme ! Elle est ramenée à un objet sexuel à la disposition exclusive du mari ! Marquage sexiste tout aussi indigne ! @ston martin