Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 11 avril 2010

Reporters Sans frontières s'inquiètent de l'érosion galopante de la liberté d'expression

Nous relayons un communiqué de Reporters Sans frontières, posté sur "Faire le Jour":

RSF réagit à la résolution sur la diffamation des religions du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Reporters sans frontières se déclare fortement préoccupée par la résolution votée au Conseil des droits de l’homme des Nations unies, le 25 mars 2010, prenant position contre la « diffamation des religions ». Le texte a été présenté par l’Organisation de la conférence islamique (OEI), sous la houlette du Pakistan.

Sous prétexte de veiller à une meilleure conciliation entre la liberté d’expression et la liberté de croyance, certains États mettent en place un dispositif qui n’a pour autre objectif que d’interdire toute critique des religions, et notamment de l’islam, déclare Reporters sans frontières. C’est un processus dangereux qu’il faut enrayer. Le respect de la liberté d’expression est tout aussi fondamental que celui de la liberté de croyance. L’un ne peut exister sans l’autre.

Caricature, liberté artistique, droit d’opinion, toutes les sphères de la vie intellectuelle qui constituent la liberté d’expression se trouvent mises en danger par une telle résolution. Elle a pour conséquence malheureuse de brider les échanges au sein même des religions alors qu’elles invoquent un besoin de protection. Sera-t-il possible d’avoir un débat d’idées au sein d’une religion sans risquer de se voir condamné pour diffamation par le groupe dominant qui cherche à imposer ses vues ?

Lire la suite...

jeudi 25 mars 2010

Les « Pro voile » manifestent dans la confusion des genres

Le Mouvement pour les Droits Fondamentaux (MDF) invite à participer à une grande manifestation contre l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles et les administrations publiques

Doivent participer en principe à ce rassemblement, les associations suivantes : Baas over eigen hoofd (BOEH), Collectif féministe interculturel et laïc (CFIL),Egalité, Jeunes anti-capitalistes, (JAC), Ligue communiste révolutionnaire - ,socialistische arbeiders partij (LCR – SAP), MOC-Bruxelles, Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (MRAX), Steunpunt allochtone meisjes en vrouwen (SAMV), Vrouwen Overleg Komitee (VOK). Un bien curieux rassemblement si l’on veut bien prendre conscience des contradictions fondamentales qui séparent ces groupements. On dira : « justement, ça prouve que les citoyens de toutes opinions se prononcent pour le port du voile partout ! ». Dans quelle belle confusion de « pensée » ?

Lire la suite...

mardi 2 mars 2010

On est en pleine "Islamofolie": des femmes renoncent à leurs droits

La session annuelle du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU s’est ouverte à Genève. A cette occasion, Véronique Kiesel, correspondante du « SOIR » observe avec pertinence que « les Occidentaux, historiquement premiers promoteurs des droits humains, se retrouvent désormais en très nette minorité.»

Lire la suite...

dimanche 14 février 2010

LA BURQA ET LE NIQAB, UN CRIME CONTRE LA DIGNITE DE LA FEMME et UN CRIME CONTRE L'HUMANITE.

La guerre en Afghanistan éclata la même année que l'attentat du 11.9.2001 contre le World Trade Center à New York. Les Européens découvrirent alors les images TV des femmes-esclaves-afghanes dans leur prison "ambulante", suppliciées et abattues d'une balle dans la nuque sur la place publique pour l'une ou l'autre désobéissance à la charia barbare, inhumaine, contraire aux droits humains les plus élémentaires.

Ces actes barbares et les images insupportables de ces femmes-fantômes "en burqa" déshumanisante, nous ont tous choqués, offensés, indignés, outrés, écœurés, révoltés, scandalisés. Six ans plus tard la femme en burqa est présente en Europe et ne semble plus offusquer nos politiciens...

Rédigé par Guillaume

Lire la suite: en annexe

samedi 13 février 2010

Leçons du procès intenté à Geert Wilders aux Pays Bas

Depuis des siècles les Pays-Bas ont été un exemple de tolérance. En quelques années cette tradition séculaire a été remise en cause sous la pression des adeptes du Coran.

Lire la suite...

dimanche 7 février 2010

Religion-Etat un débat fondamental

L'affirmation publique par Jean-Michel Javaux, le président d’Ecolo, de sa foi catholique, une démarche qui a été jugée inconvenante dans le monde politique, oblige de rouvrir le débat sur les relations entre les instances religieuses et l’Etat.. Le moment paraît s’imposer alors que l’irruption de l’Islamisme, le retour observé d’un besoin spirituel rassurant, la désignation d’un nouveau chef de l’Eglise catholique, rouvrent l’ interrogation sur les rapports futurs des religions et de l’Etat.

Lire la suite...