Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - laïcité en péril

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 12 novembre 2010

Rapport sur l’interculturalité : une voie dangereuse !

Le comité de pilotage, composé d’éminentes personnalités représentants d’innombrables organisations, a commis un rapport qui témoigne d’une orientation dangereuse. Il prône résolument un « nationalisme culturel » en s’engageant dans la voie d’une société dans laquelle s’affirment les « identités » différentes. Pour un véritable humaniste il n’y a qu’une « identité » : l’Humanité.

Lire la suite...

jeudi 14 octobre 2010

France: Conférence à l'Assemblée nationale empêchée pour raison religieuse!

Une conférence à l’Assemblée Nationale française annulée sur demande sur CFCM ! (Conseil Français du Culte Musulman) 30 sept2010 Nous rapportons quelques extraits de presse qui en témoignent.

Bernard Accoyer: l'interdiction de la honte, la Charia dans les têtes de nos dirigeants.

Je faisais partie de ceux (Voir photo avec Christine Tasin, Pierre Cassen et Pascal Hilout) qui furent refoulés à leur arrivée devant les locaux de l'Assemblée Nationale. « La conférence est annulée » fut la seule réponse des policiers en poste.

En colère et dépités, nous nous sommes réunis sur une petite place derrière l'Assemblée Nationale en présence de Xavier Lemoine Maire de Montfermeil, Christine Tasin de Résistance Républicaine, Pierre Cassen de Riposte Laïque, La Droite Libre association politique organisatrice du débat et d’autres associations qui, lors du débat nous ont démontré, textes juridiques en main, que des passages entier de la Charia sont illégaux tant sur le plan français qu'européen que ce soit sur le statut de la femme, la liberté de conscience, l'égalité des femmes et des hommes entre eux mais aussi en fonction de leur appartenance religieuse car peu savent encore que l'islam considère le "croyant musulman" comme étant d'essence supérieure, les autres n'étant que des chiens ou des étrons hormis les gens du livre qui, s'ils payent l'impôt (jizya) et subissent l'humiliation, peuvent continuer à vivre en esclave en terre d'islam. Aucune loi européenne n'accepte ces règles et pourtant... un Président de l'Assemblée a cédé aux injonctions religieuses du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman). Il y avait aussi parmi les participants Enquête et Débat et d'autres, pardon pour tous ceux que j'oublie. Nous étions nombreux venus d'horizons politiques si différents que ce fût encore la preuve pour moi, qu'une vague immense monte en France comme en Europe contre cette islamisation de nos territoires, de nos cultures, de nos us et coutumes et pour le refus de diktats religieux venus d'un islam intégriste incompatible avec nos droits et nos sociétés européennes qui cherche, à défaut de changer les lois dans le texte, pour le moment, cherche à appliquer la charia dans les esprits. .... Plus que jamais je suis convaincu qu'il est temps de se réveiller. Pour paraphraser Geert Wilders, il est minuit moins le quart, réveillez-vous!

Nous aussi pensons que: « L'évènement est grave de conséquences : en effet, c’est la première fois, depuis le vote de la loi de 1905, qu’une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d'une réunion politique publique dans l’enceinte de la représentation nationale sous prétexte que ‘l'Islam serait stigmatisé’. Notre réunion, en présence de personnalités politiques, d’experts et d’un imam, posait l’interrogation de liens réels entre l’extrémisme religieux islamiste et l’immigration qui, s’ils étaient avérés, mettraient ainsi en danger les valeurs de la France ». Il est pitoyable que le Président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, 4éme personnage de l'état français, est cédé devant l'insistance d'une autorité religieuse. La démocratie est clairement en danger. Sans parler de la laïcité qui a été bafoué. Faut-il rappeler que ce débat se faisait en présence de l'imam de Drancy réputé pour son franc parlé et souhaitant que l'islam respecte les lois de la République. Cela ne fût pas respecté! C'est une gifle à cet Imam menacé par les intégristes radicaux musulmans, une gifle à Christine Tasin menacée de mort et protégée par la police, une gifle pour tous les participants présents. ... Gérard Brazon +

La France est devenue islamique. Nous en avons désormais la preuve. Par Michel Garroté depuis Jérusalem

Jérusalem, Jeudi 30 septembre 2010 . Oui, la France est devenue islamique. Et oui, nous en avons désormais la preuve. En effet, pour la première fois depuis le vote de la loi de 1905, une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d'une réunion politique publique. La France passe ainsi – de façon radicale et définitive – de la laïcité à l’allahïcité. ...

Quant à moi, j’ajoute que pour ce qui me concerne, cette dérive totalitaire est le résultat inéluctable de plusieurs décennies d’aveuglement sur le fait que ce n’est ni la migration en tant que telle, ni l’ensemble des musulmans en tant que tel, mais que c’est la tolérance et la complaisance envers la dimension idéologique de l’islam, envers l’islam conquérant et envers l’immigration musulmane de peuplement qui sont responsables de cette même dérive totalitaire.... - Depuis Jérusalem, Michel Garroté pour http://drzz.fr et http://drzz.info Transmis par @resistants :

... En fait, le CFCM relaie en France l’offensive de l’OCI (organisation de la Conférence Islamique), qui cherche à introduire, partout dans le monde et au sein de l'ONU, depuis les années 1990, le " délit de blasphème", en assimilant la critique de l’islam à du racisme ou de « l’islamophobie », donc à un crime pénalement condamnable. Paradoxe incroyable, l’OCI donne des leçons d’antiracisme en Occident, mais il réunit 57 pays musulmans qui persécutent presque tous leurs minorités chez eux et interdisent la liberté et le prosélytisme des autres religions (même le Maroc « tolérant » représenté au CFCM interdit à un musulman de choisir une autre religion). ...

Le courageux Imam de Drancy, Hassen Charghoumi, qui avait répondu présent à la soirée de la Droite Libre et qui est menacé de mort par les islamistes, dénonce courageusement les extrémistes islamistes, ne crie pas au victimisme, ne demande pas d’annuler des débats, accepte même de dialoguer avec des laïques et des anticléricaux qui ne sont pas de son avis. Il vient d’écrire un livre remarquable dans lequel il défend sans ambiguïté les valeurs de la République et de la liberté d’expression.

On est en droit de se demanser si le CFCM ne voulait pas également faire taire cet Imam courageux qui dérange les théocrates liberticides du CFCM....

Ne craignons pas de dire et redire que « personne n’est au dessus des Lois », pas plus un groupe religieux minoritaire ou majoritaire qu’un groupe ethnique ou culturel. La loi doit être la même pour tout le monde et la démocratie n’est pas le règne des Ligues de vertus mais du suffrage souverain et populaire.

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/article-bernard-accoyer-l-interdiction-de-la-honte-la-charia-dans-les-tetes-de-nos-dirigeants-58060380.html

Comme quoi...l'étouffoir qui s'étend sur la liberté d'expression ne s'arrête pas aux frontières du Royaume de Belgique!

mardi 16 mars 2010

Chronique d’un jugement annoncé

Nous relayons le Communiqué de Presse du CAL (12/3/2010) réagissant à "l'affaire de la Prof de Maths voilée" de Charleroi.

Ça devait arriver. A force d’écarter, de repousser sans cesse le débat sur l’impartialité des services publics et de l’enseignement en particulier, les magistrats se substituent à l’État de droit pour faire valoir l’intérêt partisan au détriment de l’intérêt commun. Et les juges, désarmés faute d’une loi-cadre affirmant clairement ce qui relève du bon sens, finissent par tomber dans le piège qui leur est tendu.

L’affaire de l’enseignante voilée à Charleroi donne raison, de façon éclatante, à ceux qui, le Centre d’Action Laïque en tête, réclament depuis des mois que l’on légifère clairement sur cette question. Car, à force de détricoter les décrets pour leur faire dire par la lettre le contraire de ce qu’en signifie clairement l’esprit, chacun pourra désormais rendre inopérante une loi qui ne lui convient pas. Les lois sont censées gérer le bien commun et non favoriser les intérêts particuliers.

Lire la suite...

mercredi 10 mars 2010

ERDOGAN N'EST PAS ATTATÜRK, LES MINARETS SONT SES BAÏONNETTES.

La Turquie est à 99% musulmane et c'est avant tout notre religion qui nous relie les uns aux autres a déclaré le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. La République turque, est selon l'article 2 de sa Constitution "un Etat de droit démocratique, laïque et social. L'article 1ier de la Constitution française défend les mêmes principes. Ni l'islamiste nationaliste, Erdogan, ni le chanoine du Latran Sarkozy ne respectent le principe constitutionnel de la "laïcité de leur Etat"...

par Guillaume.

Lire la suite: en annexe

jeudi 11 février 2010

Sainte Alliance

A peine fait-on une observation qui a l’heur de ne pas plaire au monde religieux musulman, qu’on se fait traiter de « raciste » ou d’ « Islamophobe ». Interdiction de penser autrement que selon les sourates et versets du Coran, qui a pris le relais d e la Bible et de la Torah. On s’est à peine débarrassés des Ukases de l’Eglise de Rome, qui s’est heurtée au contre-pouvoir de la pensée libérale, que la déferlante islamique menace de nous submerger. Les trois courants monothéistes, dont les adeptes se sont entretués durant des siècles, se font aujourd’hui des politesses. Une Sainte Alliance royalement encouragée par les deniers publics. Cette puissance accrue de forces religieuses antilibérales et anti-démocratiques met en péril le système laïque qui assurait la paix publique depuis des décennies. La famille de la libre pensée sera-t-elle assez forte pour s’opposer au retour d’un obscurantisme anti-scientifique et d’un éteignoir de la raison ?

Moralité : sans dieu, ça coûte moins cher au contribuable. Et la science peut avancer.--

samedi 6 février 2010

Lire le Coran

LETTRE OUVERTE A CEUX ET A CELLES ET A CELLES QUI N'ONT PAS LU LE CORAN.

Toute personne qui publierait un texte, comparable au Coran, aujourd’hui, serait poursuivie pour atteinte aux droits humains, comme incitateur à des crimes contre l’humanité. Lorsque la religion prône le racisme, la haine entre les peuples, l’incitation au meurtre de tous les infidèles, aucune autorité publique ne proteste et on fait semblant de ne rien savoir. Qui ne dit mot consent, mais personne ne peut se taire devant une idéologie conquérante, agressive, dangereuse, et criminogène, ayant pour but d’instaurer partout des théocraties musulmanes où règnent en maître les ayatollahs, les mollahs, les imams, ou les talibans...

Rédigé par Guillaume

Lire le texte intégral: en annexe

jeudi 4 février 2010

Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche

Il faut dissoudre le "Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche", une association contraire à l’ordre public et au droit international

Le Conseil européen pour la fatwa et la recherche(1), créée en 1997 est établi au Royaume-Uni (Londres) avec Sous-comité en France. Selon ce Conseil : 1° Les buts et les objectifs de la Charia doivent être pris en considération, tandis que les tromperies et les solutions déviées qui contredisent les buts de la Charia doivent être évitées dans tous les cas.

Rédigé par Guillaume

Lire la suite: en annexe

lundi 1 février 2010

Bonjour, les Démocrates!

Oui, ce blog s'adresse à vous.

Que vous soyez, comme les auteurs de ce blog, athées convaincus, ou agnostiques ou croyants mais partisans de la laïcité de l'espace public, nous espérons vous retrouver sur un socle de valeurs communes, épris de démocratie, de liberté, d'égalité et de progrès. Nous pensons que ces idéaux sont régulièrement menacés, en particulier en ce début de XXIème siècle, et c'est ce qui nous a motivés à ouvrir cette tribune. Ouvrez vos oreilles: vous entendrez des appels au meurtre, des clameurs fanatiques, et pire: de longs silences de pantoufles. Ouvrez vos yeux, et vous verrez le sida se propager, des hommes pendus, des femmes lapidées...parce que des interdits religieux condamnent le préservatif, l'homosexualité et la liberté féminine. Refusez ces abominations. Osez défendre les acquis, si chèrement conquis, des sociétés démocratiques modernes. Elles ne sont pas parfaites...améliorons-les encore. Mais préservons ces espaces de liberté et d'égalité que des forces montantes, rétrogrades et totalitaires, voudraient nous reprendre. A nos plumes...!