Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 27 mars 2016

On n'a pas le droit de dire "on ne savait pas"!

En 2005, la journaliste belge d'origine marocaine, Hind Fraihi, a enquêté sur Molenbeek et les milieux islamistes radicaux -Elle en a tiré un livre courageux:"En immersion à Molenbeek", Ed. La différence, 238 pages. (17 euros). Onze ans déjà qu'elle a dénoncé l'intégrisme islamiste qui gangrenait un quartier de Bruxelles: Molenbeek, avec la bénédiction de son bourgmestre de l'époque...l'irresponsable "socialiste" Philippe Moureaux, s'enfonçait peu à peu dans le repli identitaire, l'intégrisme et pour certains le radicalisme violent.

Elle raconte à notre confrère Marianne.net son parcours depuis ses études à Bruxelles, sa progressive prise de conscience des manoeuvres de groupes islamistes pour enrôler nos jeunes dans des guerres "saintes" à l'étranger...et ce, déjà avant le tragique "11 septembre 2001"!

Lire la suite...

mardi 5 avril 2011

Préliminaires au débat

On sort perplexe de la lecture d’une « carte blanche » publiée dans « LE SOIR »du mardi 5 avril. L’article signé par « le groupe de travail neutralité..be »( traite du Port du voile intégral. Suivent des considérations sur le vote à la Chambre de l’interdiction du port du voile intégral dans l’espace public.

Lire la suite...

jeudi 12 août 2010

Au nom d'Allah

In naam van Allah, plus précisément....Ainsi commence la lettre anonyme menaçant de mort le préformateur Elio Di Rupo.

L'agence Belga a rapporté ce samedi 7 août 2010 que la rédaction de la chaîne privée flamande VTM a reçu une lettre de menaces visant Elio Di Rupo. La lettre fait notamment allusion à l’homosexualité du préformateur. La police fédérale, qui a dressé un procès-verbal, prend l’affaire au sérieux. Cette lettre débute par les mots "Au nom d'Allah" et se poursuit avec un texte selon lequel "dans un futur pays musulman comme la Belgique, un homosexuel ne peut en aucun cas devenir Premier ministre", ajoutant que "le pêcheur et homosexuel Di Rupo va mourir sous le sabre blanc".

in naam van Allah

Et voilà: les menaces de mort au nom d'Allah font leur entrée dans le fragile Royaume de Belgique, où nous le savons bien, "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", même les islamistes. Ceci serait-il de nature à faire un peu réfléchir la famille socialiste sur les conséquences de sa politique laxiste à l'égard des extrémistes? ou bien faudra-t-il vraiment des passages à l'acte? espérons que non...espérons que nous ne permettrons pas le remake des scénarios "Théo Van Gogh et Pim Fortuyn" perpétrés chez nos voisins du Nord. Puisse le réalisme et la compréhension de l'imminence du danger l'emporter la naïveté et l'électoralisme.

Plus sur: http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws.francais/infos/100807_LettreMenaceDiRupo web de FLANDREINFO.BE

Note du traducteur sansdieu: il eut fallu écrire dans un "futur" pays musulman....pour être fidèle au texte original (en néerlandais)

mardi 10 août 2010

NATURALISATIONS : LE VRAI DEBAT, C’EST LE REGROUPEMENT FAMILIAL

Nous retransmettons un communiqué de presse du collectif Vigilance Citoyenne

Pour le collectif Vigilance Citoyenne, la polémique suscitée par les propos de Jacqueline Galant (MR) sur les naturalisations, masque l’essentiel.

Les propositions de Jacqueline Galant sont contestables, mais en aucun cas scandaleuses. Prétendre qu’elle « surfe sur le discours de l’extrême droite », comme l’affirme la députée Karine Lalieux (PS), est un dérapage inadmissible. Lepéniser ses adversaires n’est pas digne.

Sans faire de généralisations abusives, il est peu contestable que certains élus francophones de gauche ont une approche plus laxiste en matière de naturalisation. Dans un souci d’efficacité et de rigueur, le collectif Vigilance Citoyenne préconise la piste par ailleurs évoquée par le Centre pour l’égalité des chances : faire en sorte que les procédures de nationalisation relèvent, pour l’essentiel, des autorités judiciaires, et non du pouvoir d’appréciation de parlementaires, parfois tentés par l’électoralisme.

Au-delà de cette polémique, le vrai débat concerne le regroupement familial. La loi sur le regroupement familial doit être à nouveau révisée, dans un sens plus restrictif, et, surtout, appliquée. En un peu plus de trois ans, la population de Molenbeek a, par exemple, augmenté de 10%. Et ce ne sont pas des habitants de Lasne qui émigrent dans le fief de Philippe Moureaux.

Ce regroupement familial trop élastique aboutit à la constitution, de ghettos, où précarité et insécurité vont de pair. La gauche immigrationniste en arrive de la sorte à fragiliser les populations qu’elle prétend défendre. Elle ouvre la voie à une politique antisociale qui met en danger l’Etat providence.

Claude DEMELENNE

Porte parole du Comité Vigilance Citoyenne

vendredi 11 juin 2010

Coup de coeur Elections 2010

Salut à tous!

Eh bien, non, je n'inciterai plus mes amis de gauche et socialistes à voter pour un parti qui ne l'est plus ! Et qui plus est, est incapable de se débarrasser des ses "parvenus-corrompus" ...

BHV, on s'en fout plutôt. Le non-élargissement de BXL est une aberration ... Les problèmes économiques sont énormes ... Les problèmes sociaux très mal réglés ...

MAIS IL Y A PLUS GRAVE Depuis un quart de siècle, on assiste à l'érosion accélérée de valeurs primordiales. Qui relègue TOUS les autres problèmes à l'arrière-plan. Il s'agit de la liberté d'expression, de l'égalité hommes-femmes, de la mixité, de la laïcité. Toutes valeurs mises en brèche par l'immigration musulmane. Cette érosion se fait avec la complicité in-cro-ya-ble du PS : le couple Moureaux-Onkelinckx est vraiment le couple à abattre ! C'est de la gauche qu'on attendait la défense de ces valeurs (pourtant de gauche !!!). Rien n'est venu. Au contraire : ceux qui en étaient conscients étaient traités de racistes (comme si la religion et surtout le système politique totalitaire qui y est lié sont une "race") et/ou d'extrême-droite !!! Une femme remarquablement courageuse mène ce combat que nous-vous aurions dû mener. Honte à nous ! Je t'incite à faire connaissance avec elle via ma lettre ci-dessous et sa Carte Blanche du Soir (où elle accuse, avec raison, la gauche d'avoir abandonné le terrain "sacré" de nos idéaux à ceux-là même qui les combattent). Est-ce par bêtise ? Par pusillanimité ? Par lâcheté ? Ou pire, par électoralisme Très amicalement quand même et bon courage !

Mais bon : au cas où vous seriez tentés (et en mesure) de voter FDF, je voudrais vous parler de Fatoumata Sidibé qui occupe la 7ème place sur la liste du Sénat.Elle se présente elle-même comme étant de culture musulmane : et, heureusement, cela ne l'empêche pas de souscrire aux valeurs UNIVERSELLES, que sont la liberté d'expression, l'égalité hommes-femmes, la mixité, la laïcité. J'ai mis l'accent sur le qualificatif "universelles" car le monde musulman ne les reconnaît pas comme telles. Elles sont, en effet, en contradiction complète avec les prescrits du coran; et c'est bien pour çà que les pays musulmans n'ont pas signé la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Ils ont même rédigé leur propre Déclaration Islamique !

Il faut admirer le courage de Fatoumata Sidibé que ses prises de position publiques, excluent de la Communauté musulmane et, aussi, hélas, de la Communauté noire. Sa Carte Blanche parue dans Le Soir du 24 mars 2010, intitulée : "Je déclare que le voile est le symbole d'un projet politique totalitaire" lui a valu un flot d'injures de la part des deux Communautés ! Cette déclaration prouve la lucidité de Fatoumata Sidibé qui perçoit bien les dangers de ce que l'on présente de façon anodine comme "signes religieux" (s'il est un signe religieux, pourquoi les hommes ne portent-ils pas le foulard-voile Johnny Halliday porte bien une croix, lui !), alors que se profile derrière ce "bout de tissu" un système politique totalitaire violent d'apartheid ... en contradiction totale avec la démocratie ! Non, les valeurs défendues par Fatoumata Sidibé ne sont pas "occidentales", elles sont "universelles" et nous devons nous battre pour qu'elles le restent. Son combat est donc le nôtre. Et j'ai honte que ce soit elle, avec tout le poids de sa culture musulmane, qui monte au créneau pour des valeurs que nous aurions dû défendre - et même imposer - dès l'arrivée des premiers immigrés musulmans en Belgique. Voter pour elle, c’est mon coup de coeur pour 2010 : elle mérite tout notre soutien !

1er Ps : en annexe, je ne résiste pas au plaisir de vous envoyer la photo de Fatoumata Sidibé, si rayonnante ..et son tract éléctoral. 2ème PS : oui, je sais, certains d'entre vous ne votent pas dans la circonscription de BHV, mais je tenais quand même à leur faire connaître cette "courageuse rebelle" !

@ston Martin

Pourquoi je ne voterai plus Ecolo

Ecolo était sympa...autrefois. Il défendait l’écologie, et parlait de choses qu’il connaissait, en précurseur. Il jouait le rôle salutaire d’empêcheur de polluer en rond...

Et puis, il s’est pris pour grand et s’est cru compétent sur toute autre matière.

Je ne voterai plus pour un parti d’amateurs dont le président joue aux exhibitionnistes, clamant sur les ondes ses credos religieux. Coming out de croyant naïf, ou racolage de voix à récupérer dans le panier du CDH ?

Je ne voterai plus pour un parti ridicule dont une élue va comparer la burqa à la barbe de St Nicolas.

Je ne voterai plus pour un parti irresponsable qui met à son programme l’instauration d’accomodements déraisonnables avec les revendications religieuses...au moment même où le Canada, pays « inventeur » du concept, a réalisé les excès qui en découlent, et les tensions qu’elles engendrent et fait enfin marche arrière !

Les Verts d’autrefois symbolisaient la Nature verdoyante à préserver. Les Verts d’aujourd’hui se sont associés au drapeau vert des Islamistes.

Toute idéologie peut déraper au contact du pouvoir. Dommage.

Crazy

lundi 10 mai 2010

La femme du Président n’est ni étudiante ni fonctionnaire.

« Métro » nous apprend (30/04/2010) qu’un procureur d’Ankara a rejeté un recours qui visait à interdire le port du voile à la femme du Président turc, dans les sorties officielles. En Turquie la loi interdit le port du voile aux étudiantes et aux fonctionnaires.

Si la femme d’un président n’a aucun rôle politique, il n’en est certainement pas de même si elle accompagne son mari dans des sorties officielles, où le couple présidentiel est censé représenter tout le pays. Et ses lois. Il ne serait donc certainement pas abusif d’assimiler sa prestation à celle d’un fonctionnaire …

Et pourtant …

Le voile de la femme du Président en a déjà dérangé plus d’un. Mais sans doute faut-il y voir un signe du Président lui-même, à l’adresse des Musulmans de son pays ?

Cela n’aurait rien d’étonnant de la part de celui qui disait dans son discours d’investiture en 1999 : « les minarets sont des baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats ». A bon entendeur, salut ! @ston martin

dimanche 18 avril 2010

Les Ecolos, nouveaux bigots (II)

Nous relayons un article de Claude Demelenne, qui fait suite aux réactions provoquées par sa note «Les Ecolos, nouveaux bigots (I)», publiée dans la Libre Belgique du 9 avril 2010.

Sa thèse : Ecolo se profile en parti cléricalo-musulman.

http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/574705/les-ecolos-nouveaux-bigots.html

"Parmi les nombreux mails que j’ai reçus, une question revient régulièrement : « Comment les verts en sont-ils arrivés là ? ». Voici quelques éléments de réponse."

Cette question des lecteurs rejoint la nôtre, et rejoint notre espoir déçu par ce parti qui était pourtant porteur de renouveau . Hélas, au lieu de creuser le sillon de l'écologie qui l'avait conduit au gouvernement, il s'en est détourné pour embrasser une alliance avec l'idéologie la plus rétrograde de l'échiquier politique: l'islamisme.

Les anciens supporters sont atterrés...

ecolo sans issue

Lire la suite...

mercredi 14 avril 2010

Encore un Artiste censuré pour ne pas choquer...

Les croyants sont décidément bien insensibles à l'humour! Qu'un artiste, un écrivain, un dessinateur s'exprime librement sur des sujets liés de près ou de loin à la religion, et c'est la censure, la mise à l'index, ou pire, l'émeute et les menaces de mort...

Danemark (avril 2010) : Un peintre amateur censuré par crainte de blesser les sentiments religieux de la Communauté musulmane...ou, au moins, la sensibilité de ses représentants les plus intransigeants. Le conseil communal de Grenaa, une petite ville au nord-est du Danemark, a décidé de retirer une toile de l’exposition organisée pour la fête de Pâques à l’Hôtel de Ville. La toile en question représente une femme voilée et un cochon en train de regarder un portrait de Kurt Westergaard coiffé d’un turban avec une bombe, en tout point semblable au portrait du prophète Mahomet qu’a réalisé le caricaturiste danois.Censuré au Danemark Le maire de la ville, M. Jan Petersen (S), aurait été saisi de plaintes pour offense aux sentiments religieux... L’artiste qui a réalisé la peinture,Hans Christian Sorensen, s’est déclaré assez surpris de la décision du conseil communal d’enlever son oeuvre de l’exposition, considérant avoir réalisé une peinture humoristique,dont il n'y avait pas vraiment lieu de se sentir offensé.

Et quand bien même? Depuis quand faut-il revenir à la censure des oeuvres artistiques? les lois anti-blasphème ne sont pas encore votées qu'elles sont déjà appliquées sans aucune forme de procès! A quand le retour de l'Inquisition? Tiens...et si le tableau avait raconté une scène analogue, parodiant par exemple l'aversion papale pour les préservatifs...qu'en serait-il advenu?Serais-je aussi censuré?

Merci à Bivouac-Id pour l'info et son aimable autorisation pour la reproduction du tableau original. http://www.bivouac-id.com/2010/04/10/danemark-un-peintre-amateur-censure-par-crainte-de-blesser-les-sentiments-religieux/

mardi 13 avril 2010

Alliance sacrée ?

L'agence Belga rapporte (31/3/2010) que les représentants des cultes catholique et musulman ont mis en garde les parlementaires francophones contre les mesures d'interdiction du port de signes convictionnels et religieux (voile/burqa en particulier).

La vice-présidente de l'Exécutif des musulmans de Belgique,Isabelle Praille, et l'évêque de Tournai, Guy Harpigny, font front commun pour tenter d'imposer à la société civile belge la suprématie des "lois religieuses" sur les "lois humaines" votées démocratiquement.

Quoi d'étonnant, d'ailleurs, à une telle convergence de revendication de deux religions "du Livre"?

Bien vu, Caroline Fourest! Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se plongent dans son essai "Tirs croisés", qui démonte à merveille ces stratégies d'alliances religieuses pour saper le socle de laïcité des états européens et détricoter les acquis de leur sécularisation... .

Fort heureusement, ces attaques ont été contrées par Christine Defraigne (MR) et Fatoumata Sidibe (MR), ancienne présidente du comité belge de "Ni putes, ni soumises".

Un peu plus de détails: http://www.accf.irisnet.be/presse/breves/les-breves-des-commissions ou http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/572994/les-cultes-mettent-en-garde-contre-une-mesure-d-interdiction.html

vendredi 2 avril 2010

Ecolo, ses Saints et ses Martyres

Ecolo, par la voix de Zoe Genot, s'est encore distingué à l'occasion du récent vote du Sénat interdisant la burqa dans l'espace public... L'argument qui tue...celui qui le prononce: interdire la burqa c'est condamner la barbe de St Nicolas!

Voir la scène "en vrai" gràce à la vidéo réalisée par Belgium Post: http://www.youtube.com/watch?v=YjXq2ojkm3U

Les Ecolos, réveillez-vous: revenez à l'écologie, à la défense de notre Terre...avant que le ridicule ne vous enterre.

saint&martyre

mardi 16 mars 2010

Chronique d’un jugement annoncé

Nous relayons le Communiqué de Presse du CAL (12/3/2010) réagissant à "l'affaire de la Prof de Maths voilée" de Charleroi.

Ça devait arriver. A force d’écarter, de repousser sans cesse le débat sur l’impartialité des services publics et de l’enseignement en particulier, les magistrats se substituent à l’État de droit pour faire valoir l’intérêt partisan au détriment de l’intérêt commun. Et les juges, désarmés faute d’une loi-cadre affirmant clairement ce qui relève du bon sens, finissent par tomber dans le piège qui leur est tendu.

L’affaire de l’enseignante voilée à Charleroi donne raison, de façon éclatante, à ceux qui, le Centre d’Action Laïque en tête, réclament depuis des mois que l’on légifère clairement sur cette question. Car, à force de détricoter les décrets pour leur faire dire par la lettre le contraire de ce qu’en signifie clairement l’esprit, chacun pourra désormais rendre inopérante une loi qui ne lui convient pas. Les lois sont censées gérer le bien commun et non favoriser les intérêts particuliers.

Lire la suite...

dimanche 14 mars 2010

L’arrêt de la Cour d’Appel de Mons interpelle.

Ben oui, que se passe-t-il ? Pourquoi cet arrêt suscite-t-il tant de réactions ? Dont une, très étonnante de Joëlle Milquet «pas de signes religieux dans une école publique». Mais dans une enceinte politique comme le Parlement bruxellois, là on est d’accord ? Qu’on m’explique.
Du côté socialiste : oui, il faut légiférer (Onkelinckx), non il ne faut pas légiférer (Courard) : aux écoles de prendre les coups.
Et le MR d’annoncer qu’il a plusieurs textes déposés. On pourrait savoir lesquels ?
Tiens, jusqu’à ce soir, je n’ai rien entendu d’Ecolo. Allô, allôô????

ecoloo-1

Mais je n’étais peut-être pas au bon moment devant mon poste de TV.
Rédigé par : @ston martin

vendredi 12 février 2010

Leçon à Sarkozy

On aura tout vu ! Un libéral flamand, en l'occurence Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre de Belgique adressant au Président de la République française ce qui peut être considéré comme une admonestation. En bref, Verhofstadt dit à Sarkozy:: "identité nationale ? A définir sur la base des valeurs républicaines et non en fonction d'ethnies ! Sarkozy en est resté silencieux, ce qui n'est pas son habitude !

dimanche 7 février 2010

Religion-Etat un débat fondamental

L'affirmation publique par Jean-Michel Javaux, le président d’Ecolo, de sa foi catholique, une démarche qui a été jugée inconvenante dans le monde politique, oblige de rouvrir le débat sur les relations entre les instances religieuses et l’Etat.. Le moment paraît s’imposer alors que l’irruption de l’Islamisme, le retour observé d’un besoin spirituel rassurant, la désignation d’un nouveau chef de l’Eglise catholique, rouvrent l’ interrogation sur les rapports futurs des religions et de l’Etat.

Lire la suite...