Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 janvier 2016

Heureusement qu'il existe!

Lui, c'est un homme...intelligent, drôle, sensible...il ne mâche pas ses mots, il nous les livre sans peur et sans haine...dans un ultime effort pour faire réfléchir ses frères, ses soeurs, ses père et mère...nous tous. Pour tenter d'endiguer la folie meurtrière.Sa religion...c'est l'amour!

S'il n'existait pas...on devrait l'inventer. Ecoutez-le: "Libre propos d'un mécréant - 1 an après Charlie: Battre l'enfer tant qu'il est chaud" - Sam Touzani ", c'est une perle d'intelligence à voir sur youtube:

https://youtu.be/tqJL335YaTM

dimanche 18 juillet 2010

Chaque idéal poussé à l'extrême finit par se mordre la queue

Les extrémistes de l'Islam ont beau jeu de se revendiquer de "nos valeurs" pour mieux les saborder: ils en appellent à la tolérance et à la liberté, qui nous sont chères, pour désarmer nos critiques de leurs pratiques médiévales...C'est un piège.

Ce sont toujours les gens tolérants qui font les premiers pas vers les fanatiques. Pour le regretter ensuite...

Tolérer, pour le principe, tout ce qui se présente, ce n'est plus de la tolérance. C'est, au choix: du cynisme, de la bêtise ou de l'indifférence.

Tolérer la remise en question de l'égalité des sexes, ce n'est plus de la tolérance.

Les biens pensants actuels font preuve de "tolérindifférence" pour se mettre à l'abri des injures, pour ne pas être taxés de racisme, de laïcisme.

Or accepter des pratiques barbares sous prétexte qu'elles ne visent que des communautés différentes de nous, voilà l'essence même d'une pensée raciste, la base même du concept d'apartheid. Il faut oser s'opposer de toutes ses forces aux poussées irrationnelles, rétrogrades, obscurantistes et bigotes qui soufflent à nouveau sur nos contrées.

"Les modérés s'opposent toujours modérément à la violence." Anatole France - L'île des pingouins

Crazy

samedi 29 mai 2010

Voltaire et son traité sur la tolérance

Le célèbre texte de Voltaire date de la fin du 18 ème siècle. Il a vieilli dans la forme mais certainement pas sur le fond. Il serait sans doute souhaitable de reprendre brièvement les idées de notre philosophe en les rafraîchissant et en les présentant au goût du jour ? Les arguments se perdent, en effet, chez Voltaire, dans un fouillis d’exemples de l’époque. Le manuscrit et ses annexes font plus de 200 pages. Il nous semble qu’il est possible d’exposer la question de la tolérance en un texte cent fois moins long ? Nous comptons bien en apporter la preuve très bientôt…On chercherait en vain dans le traité de Voltaire la célèbre phrase : « Je ne suis pas d’accord avec vos idées, mais je me battrais jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de les exprimer ». Elle résume bien la position de Voltaire, mais elle est due à Evelyn Beatrice Hall, une écrivaine britannique, qui a écrit, en 1906, sous le pseudonyme de Stephen G. Tallentyre « The friends of Voltaire » où elle a écrit : « I disapprove of what You say, but I will defend to the death Your right to say it » (voir traduction ci-dessus).

jeudi 20 mai 2010

Voltaire: Traité surla tolérance (extrait 2) :Paix religieuse

« La Pologne semblait donc destinée à subir le sort de tant d’autres Etats que les querelles de religion ont dévastées.

Lire la suite...