Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réfléchissez un peu!

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 14 mars 2010

Pour qui roule France 3 ?

De l’intérêt d’être en quête d’érudition via « Questions pour un champion » !
Etant une fana de l’émission de Julien Lepers, je tombe automatiquement tous les samedis sur l’émission qui la suit : l’« Avenue de l’Europe », sensée nous éclairer sur la manière dont un problème donné est traité dans les différents pays européens. Ce n’est pas sans intérêt … Mais …

Sur ces quelques dernières semaines, nous avons eu droit au 3ème reportage (ce samedi 13 mars) filmé dans la même école de la banlieue de Stockholm. Oui, 3 reportages montrant la même directrice et des fillettes voilées. Nous assurant qu’il n’y a aucun problème à ce que ces petites filles – manifestement en âge d’école primaire – soient voilées. Pour le 3ème passage de ce reportage, un journaliste suédois en poste à Paris fut appelé à la rescousse pour s’étonner que le voile fasse débat en France.

Silence total par contre sur une des conséquences de cette acceptation du voile, pour les filles qui ne le portent pas. Car depuis 2006, les viols collectifs sur des jeunes filles en minijupe ou ne portant pas de voile sont monnaie courante et dénoncés dans la presse internationale.
Pas toute la presse, néanmoins.
Alors que de grands magazines français en parlaient, Libération se taisait.
Encore toujours cette crainte de « stigmatiser une communauté » et tant pis pour les femmes qui sont victimes de la simple affirmation de leur féminité.
Rédigé par : @ston martin

vendredi 12 mars 2010

Le silence du Centre de l’Egalité des Chances

La « Gazet van Antwerpen » du 11 mars dernier, rapportait la réponse faite par le Ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V) à Marie Arena (PS) qui l’interrogeait sur l’urgence des poursuites à l’égard de la Grande Mosquée de Bruxelles.
Laquelle Mosquée avait publié sur son site des propos négationnistes : « les 6 millions de Juifs exterminés étaient un mythe de la propagande sioniste, il est ridicule de prétendre que les chambres à gaz aient pu servir à tuer des hommes et, enfin, que 300 000 Juifs assassinés, cela faisait bien moins que les victimes palestiniennes de l’holocauste juif ».

Stefaan De Clerck a reconnu le caractère intolérable et punissable de tels propos.
Et s’est étonné qu’aucune plainte n’avait encore été reçue du Centre pour l’Egalité des Chances.
En d’autres cas, plus prompt à réagir …
Que faut-il en penser ???
Rédigé par : @ston martin

page 2 de 2 -