Mais bientôt n’en voulant pas souffrir d’autres, ont fait ce qui en résulta ; une guerre civile non moins affreuse que celles de la Ligue désola ce pays. La religion chrétienne fut noyée enfin dans des flots de sang. Les Japonais fermèrent leur empire au reste du monde et ne nous regardèrent que comme des bêtes farouches, semblables à celles dont les Anglais ont purgé leur île. C’est en vain que le ministre Colbert sentant le besoin que nous avons des Japonais, qui n’ont nul besoin de nous tenta d’établir un commerce avec leur empire ; il les trouva inflexibles. Ainsi donc notre continent entier nous prouve qu’il ne faut ni annoncer ni exercer l’intolérance »

Seuls les Hollandais étaient admis à Nagasaki où ils avaient établi un comptoir à la limite de la ville. On en voit encore des vestiges aujourd’hui.. Cette exception était due au fait que les Hollandais ne venaient pas en prosélytes religieux, mais exclusivement en commerçants avisés.