L'Eglise catholique, organisation criminelle de malfaiteurs?

A la une de tous nos journaux: la police belge part à l'assaut du siège de l'Eglise catholique du pays suite à des accusations d'abus sexuels sur mineurs. Une perquisition, liée à un dossier d'abus sexuels, a commencé jeudi depuis 11 heures dans les bureaux de l'archevêché de Malines-Bruxelles, situés Wollemarkt à Malines;elle fait suite à des accusations récentes d'abus sexuels sur mineur par des membres de l'Eglise catholique belge.

Ainsi, la justice des hommes a enfin osé frapper au coeur de l'Eglise catholique de Belgique, confrontée ces derniers mois à des scandales de pédophilie. L'habitation du cardinal Godfried Danneels a été perquisitionnée. Son ordinateur personnel a été emmené. Enquêteurs et policiers ont investi le palais épiscopal de Malines, au nord de Bruxelles, siège de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles et "chef-lieu" de l'Eglise catholique de Belgique.

La justice semble rechercher des indices tant sur des cas récents que sur des cas plus anciens, et selon le journal De Standaard, les perquisitions visent notament à déterminer si tous les dossiers arrivés aux responsables catholiques ont bien été transmis à la Commission pour le traitement des plaintes pour abus sexuel dans le cadre d'une relation pastorale.

L'ancien primat de Belgique, Mgr Godfried Danneels, a lui-même été convoqué jeudi au palais épiscopal par les enquêteurs. Son domicile a été perquisitionné. Les autorités catholiques du pays se disent "choquées"...Déjà, lors de la récentes démission forcée de l'évêque de Bruges pour faits de pédophilie, Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles avait depuis lors promis une politique de "tolérance zéro".

Rappelons tout de même que le même Mgr André-Joseph Léonard a lui aussi été accusé de complaisance à l'occasion de plaintes pour pédophilie!

Le Soir du 29 avril dernier ( http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-04-29/pretre-pedophile-andre-leonard-savait-767109.php ) daisait état du cas d'un adolescent abusé par le prêtre de son village, qui s’en était ouvert auprès d’André Léonard, alors évêque de Namur. Le prêtre serait néanmoins encore resté cinq ans en poste et aurait continué à faire des victimes... Léonard aurait tout fait pour éviter un procès!

Les conclusions s'imposent:

il est grand temps d'en arriver dans notre pays à une réelle séparation de l'Etat et des Eglises, et de ne plus tolérer aucune "exception religieuse" à nos lois! Les religions sont le fait d'hommes comme les autres, et qui doivent se soumettre aux lois des hommes ! Une véritable laïcité de l'Etat est seule garante d'une vraie justice pour tous.

Et que ceci soit vrai pour toutes les religions...