Une saine démocratie s’alimente à une saine information. Si l’information est inexacte, le citoyen se trompe dans les choix qu’il fait en tant qu’électeur. La responsabilité de la Presse est, on s’en rend compte, énorme.

Or, la présentation que font nos journaux et nos radio-télévisions de l’avancée politique spectaculaire du « Parti de la Liberté » (Partij voor de Vrjheid) de Geert Wilders aux Pays-Bas est, d’une manière générale, éminemment tendancieuse..Elle finira par ébranler la confiance des lecteurs, des auditeurs et des téléspectateurs dans les médias.