Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 26 novembre 2011

femmes déficientes...

Un islamiste super-intelligent a déclaré sans rire que "les femmes sont intellectuellement déficientes". Nous ne ferons pas l'injure à ce prêcheur barbu de le comparer à quelques femmes seulement dans le seul secteur politique, comme Golda Meir, Indira Ghandi, Mme Thatcher, Angela Mergel. La liste des femmes aux capacités intellectuelles évidentes remplirait des pages et des pages. Des propos aussi dénués de sens montrent que les religions suscitent et encouragent la bêtise toujours dangereuse. Que ce personnage représentatif d'un état d'esprit "intellectuellement déficient" soit condamné à écrire mille fois:" Sans Dieu C'est Mieux!"

samedi 2 avril 2011

Crucifix à l’Ecole publique : à reculons vers le progrès

Quel bond en avant viennent de faire les Droits de l’Homme ! La Cour européenne des Droits de l’Homme vient de donner raison à Berlusconi, chef du gouvernement italien et pieux homme exemplaire, qui veut continuer à imposer les crucifix dans les Ecoles publiques. Les membres de ladite Cour examinent les problèmes de haut, bien évidemment...De si haut même que, parfois, ils ne les voient plus. Nous on croyait qu’après Galilée, Darwin, Freud et tutti quanti, l’Eglise, dont le symbole est la croix, n’apparaissait pas tellement comme favorisant la connaissance scientifique ? Qu’au contraire, son dogmatisme faisait obstacle à la science et que donc les progrès scientifiques et culturels s’étaient faits en Europe, malgré elle et en opposition avec elle ! L’innocence Si la vérité sort toujours de la bouche des enfants et non de la bouche de juristes chevronnés, je vous engage à suivre le dialogue de deux enfants avec leurs parents aux pieds d’une croix. « Papa, c’est Jésus là sur la croix ? « Bien sûr » « Et pourquoi il est sur une croix ? Il a fait quelque chose de mal ? » « Au contraire, il n’a fait que du bien. Mais il gênait les Romains et les Juifs religieux de l’époque. » « Mais, il est bien le fils de Dieu le Père , » « Oui » « Alors, pourquoi Dieu n’est-il pas intervenu pour sauver son fils ? » « Là, c’est un mystère : Jésus devait mourir pour expier, à la place des hommes, le péché originel. » « C’est quoi, ça ? » « Tu es fatigant ! Tu apprendras tout ça au cours de catéchisme » « Je veux pas aller au catéchisme » « Mais tu dois, pour faire ta communion. « Mais le curé est méchant » « Il est sévère, parce que vous êtes inattentifs » « Non ! Il est...méchant ! » « Et moi, j’ai peur de Jésus sur la croix, Il n’a rien fait de mal et il est condamné ; c’est injuste. Et pourquoi on lui a mis une couronne d’épines ; c’est terrible ! « Par dérision, parce qu’on avait dit qu’il était le roi des Juifs. Tu vois l’inscription là- haut ? INRI ? Cà veut dire Iésus Nazarethi Rex Iudicorum, Jésus de Nazareth, roi des Juifs. » « Horrible : des clous lui ont traversé les mains et les pieds. Et son père n’intervient pas à cause du péché originel ? « « Oui, Adam et Eve, les premiers Humains ont mangé le fruit de l’arbre interdit par Dieu » « Pourquoi Dieu a créé un arbre qu’il interdit après ? Il aurait pu ne pas le planter ? » « Les voies du Seigneur sont impénétrables » « Et c’est quoi, cet arbre interdit ? » « L’arbre de la connaissance du bien et du mal » « Dieu ne voulait pas qu’on sache ce qui est bien et ce qui est mal ? » « Sans doute… » « Mais, Papa, c’est effrayant : on faisait le mal en croyant faire le bien ? » « …. ! » « Papa, allons-nous en. Je ne me sens pas bien à regarder cette croix. C’est abominable. Je vais en faire des cauchemars…. » « Elle a raison, Papa, c’est insupportable de voir Jésus agoniser ainsi pour avoir fait le bien. Et tu as dit que les gens ont choisi entre Jésus et un bandit ? » « Oui, Barrabas » « Et Dieu n’a pas envoyé sur eux le saint esprit, pour qu’ils ne se trompent pas ? » « Venez, les enfants, il est temps… » « Pourtant, grâce à la désobéissance d 'Adam et Eve, ils savaient ce qui est bien et ce qui est mal ? Et ils ont choisi de faire condamner Jésus qui est innocent ? » « C’est le libre arbitre… » « Un arbitre  » « Ooooooh ! Venez ! »

Dehors, la croix ! Leçon de morale tirée, spontanément, de la contemplation de la croix : voilà ce qui arrive quand on s’oppose aux puissants ! Attention de ne pas prêcher contre les tyrans ; ils sont forts et ils sont vainqueurs. Dieu est avec eux. On libère le bandit et on punit l’innocent, sans que Dieu intervienne : il vaut mieux être bandit. C’est la volonté de Dieu… Il a la berlue, Berlusconi qui croit avoir gagné la partie. Les Musulmans, qui mettent leurs innombrables enfants à l’Ecole publique, vont exiger qu’on enlève cet emblème de propagande chrétienne. Et, on en a suffisamment d’exemples : ce que l’islam veut, Dieu le veut.

mercredi 16 février 2011

Un devoir d'intelligence

En Autriche, une femme, Elisabeth Sabaditsch-Wolff, qui a vécu et travaillé durant plusieurs années dans des pays musulmans du Moyen Orient, a été condamnée pour avoir traité Mahomet - qui devient décidément notre prophète obligé - de pédophile. Ceci en raison du fait qu'il avait épousé Aisha lorsqu'elle avait six ans et que le mariage avait été consommé lorsqu'elle avait neuf ans. Tariq Ramadan affirme lui, dans sa biographie du Prophète que ce dernier avait attendu qu'elle fût pubère.L'imprécision sur l'âge n'est pas déterminante.Le tribunal a estimé qu'on ne pouvait traiter Mahomet de "pédophile" dès lors que Aisha était toujours sa femme quand elle avait dix-huit ans. La conférencière, condamnée au versement d'une amende de 480 euros a décidé d'aller en appel. Voilà un cas d'application du délit de "diffamation d'une religion" dont les Islamistes ont obtenu la reconnaissance comme délit, en commission à l'ONU. L'Autriche et l'Irlande, à forte majorité catholique, apportent leur appui à cette grave limitation du droit d'expression. Il est urgentissime que les intellectuels de nos pays de tradition libérale prennent conscience de tels jugements contraires à nos valeurs, acceptent leur "devoir d'intelligence" et prennent leurs responsabilités en luttant pour la laïcité.

mercredi 15 décembre 2010

Corâneries et autres curéosités

Une évidence : ce sont les religions monothéistes qui foutent le bordel. Alors que, normalement, ce n’est pas leur lieu de cul…te. Mais tant mieux s’ils choisissent les maisons closes. Au moins ils resteront chez eux. D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi il fallait construire, à grands frais, des églises et des mosquées, pour prier un dieu. Aussi suis-je tout heureux d’apprendre qu’à Paris, les Musulmans se prosternent à la rue pour marquer leur soumission à Allah.

Lire la suite...

samedi 4 septembre 2010

"La Cité du mâle" déprogrammé par ARTE:la TERREUR pré-dictatoriale est de retour

Vu sur le site d'Arte:

THEMA : "Femmes : pourquoi tant de haine ?"

__CERTAINS PROTAGONISTES DU PREMIER DOCUMENTAIRE "LA CITÉ DU MÂLE" SE SENTANT EN DANGER, ARTE A DÉCIDÉ D'UNE DÉPROGRAMMATION TEMPORAIRE DE CE FILM. __ Présentation du film

Retour à Vitry, où Sohane fut assassinée dans un local à poubelles, et coup de projecteur sur les agressions machistes dans les cités.

2004, à Marseille : Ghofrane, 23 ans, est lapidée. 2005, à Neuilly-sur-Marne : Chahrazad, brûlée à 60 % par son ex-petit ami, est maintenue plus de six semaines dans un coma artificiel. 2009, Oullins, dans la banlieue de Lyon : Fatima, 22 ans, est étranglée par son frère… La jeune femme s’était fiancée et avait trouvé un emploi. Chaque jour, les services de police enregistrent plus d’une vingtaine de plaintes pour des actes de délinquance similaires… Cathy Sanchez s’est immergée plusieurs semaines à Vitry, là où, en 2002, Sohane, 17 ans, est morte brûlée vive dans un local à poubelles… La réalisatrice, qui s’était mobilisée à l’époque, veut comprendre comment les choses ont évolué. Pourquoi les violences faites aux femmes sont-elles trop souvent ignorées ou minimisées ? À travers les scènes de la vie quotidienne, les dits et les non-dits, se dégagent les valeurs autour desquelles se construit une certaine identité masculine et le constat d’une situation qui ne cesse de se dégrader.

La Cité du mâle Documentaire de Cathy Sanchez (France, 2010, 50mn)

L'auto-censure pratiquée par ARTE est le signe du retour du règne de la terreur. La liberté d'expression n'existe déjà plus, puisque les menaces des fous de dieu suffisent à modifier le programme d'une chaîne de télévision française (et pas la moindre!) et à empêcher la diffusion d'un reportage sur les sévices imposés aux femmes par des fanatiques.

Les Nazis n'ont pas agi autrement. Mais les jeunes ne le savent plus, les vieux sont fatigués et les autres sont trop occupés pour s'intéresser à l'avenir que ces extrémistes sanguinaires nous préparent, au nom d'une religion sauvage, cruelle, aux ambitions totalitaires. Réveillez-vous, bon sang...avant que le vôtre ne coule comme celui d'un mouton égorgé pour le ramadan.

http://www.arte.tv/fr/3388108.html

Et pour ceux qui veulent entendre de leurs oreilles comment s'expriment -en toute bonne conscience- le machisme et la misogynie dans les banlieues françaises: surfer sur http://www.rue89.com/2010/08/31/je-vois-une-fille-je-dis-elle-sappelle-truc-elle-est-vierge-164613

mardi 17 août 2010

Joyeux Ramadan? Innocemment hallal?

A savoir à propos du ramadan!

En cette période de ramadan, on entend tout et n'importe quoi au sujet de cette coutume obscurantiste :

- le ramadan permettrait aux musulmans de voir ce qu'est la vie des pauvres...

Mais pendant 12 heures seulement, car dès le coucher du soleil, c'est l'orgie de sucré et de salé !!!

- le ramadan permettrait de purifier le corps et serait bénéfique pour la santé...

Jeûner toute la journée en étant actif et manger copieusement le soir avant de dormir est au contraire nocif pour la santé.

- le ramadan permettrait aux musulmans d'être à l'écoute des autres...

Enervés, fatigués, tiraillés par la soif, la faim, l'abstinence sexuelle, ou le manque de nicotine pour les fumeurs, les musulmans ne sont pas de très bonne humeur pendant cette période. Ils seraient même enclins, comme les médias le rapportent régulièrement, à se montrer plus violents en cette période.

A savoir à propos de la viande hallal!

- la bête égorgée selon les critères hallal ne souffrirait pas...

Au contraire ! Leur agonie dure bien plus longtemps que lors d’un abattage traditionnel, et le fait de ne pas étourdir la bête rend ce rituel encore plus cruel.

Sur le site de l'association GAIA, les âmes peu sensibles pourront voir la vidéo d'un abattage halal d'un pauvre vache qui peut se consoler que son martyre se fasse face à La Mecque ! C'est insupportable ! Le bien-être animal est de la compétence de Laurette Onkelinx. Pourquoi ne prend-t-elle aucune mesure visant à interdire cet abattage inutilement cruel ?

Pour voir la vidéo de l'enquête de GAIA dans les abattoirs belges :

http://www.dailymotion.com/video/xba1z9_abattage-sans-etourdissement-la-rea_animals

Une vidéo dénonçant le commerce du hallal a été censurée sur Youtube. Elle est disponible sur le site d'"Atheists in action" ainsi qu’une nouvelle vidéo sur la barbarie de l’abattage hallal.

Il n'y a pas de quoi être fier de ces rites barbares : http://www.youtube.com/watch?v=Klu0w5WHXME

Pour comprendre "à qui profite le crime":http://atheists-in-action.com/wcms/ftp//a/atheists-in-action.com/uploads/pubhallalok.wmv

(problème pour voir les vidéos ? ouvrir avec Mozilla Firefox)

vendredi 13 août 2010

Dédommagement...

L'agence Belga rapporte que l’ex-évêque de Bruges aurait payé la famille de sa victime,pendant longtemps, jusqu’à la prescription, il y a deux ans...

Roger Vangheluwe a acheté pendant des années le silence de la famille de sa victime, auraient confirmé plusieurs sources à l’hebdomadaire Knack.


Ceci est mon corps...ceci est mon corps







Le porte-parole de l’évêché de Bruges préfère parler de « dédommagements ».



et ceci est une compensation ... et ceci est un dédommagement.


Mais n'en déduisez pas trop vite que l'Eglise catholique va enfin revoir son attitude en ce qui concerne le célibat des prêtres....

Voir: Rédaction en ligne http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-08-07/pedophilie-l-eveque-de-bruges-aurait-achete-le-silence-785828.php samedi 07 août 2010, 19:20

jeudi 12 août 2010

Au nom d'Allah

In naam van Allah, plus précisément....Ainsi commence la lettre anonyme menaçant de mort le préformateur Elio Di Rupo.

L'agence Belga a rapporté ce samedi 7 août 2010 que la rédaction de la chaîne privée flamande VTM a reçu une lettre de menaces visant Elio Di Rupo. La lettre fait notamment allusion à l’homosexualité du préformateur. La police fédérale, qui a dressé un procès-verbal, prend l’affaire au sérieux. Cette lettre débute par les mots "Au nom d'Allah" et se poursuit avec un texte selon lequel "dans un futur pays musulman comme la Belgique, un homosexuel ne peut en aucun cas devenir Premier ministre", ajoutant que "le pêcheur et homosexuel Di Rupo va mourir sous le sabre blanc".

in naam van Allah

Et voilà: les menaces de mort au nom d'Allah font leur entrée dans le fragile Royaume de Belgique, où nous le savons bien, "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", même les islamistes. Ceci serait-il de nature à faire un peu réfléchir la famille socialiste sur les conséquences de sa politique laxiste à l'égard des extrémistes? ou bien faudra-t-il vraiment des passages à l'acte? espérons que non...espérons que nous ne permettrons pas le remake des scénarios "Théo Van Gogh et Pim Fortuyn" perpétrés chez nos voisins du Nord. Puisse le réalisme et la compréhension de l'imminence du danger l'emporter la naïveté et l'électoralisme.

Plus sur: http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws.francais/infos/100807_LettreMenaceDiRupo web de FLANDREINFO.BE

Note du traducteur sansdieu: il eut fallu écrire dans un "futur" pays musulman....pour être fidèle au texte original (en néerlandais)

dimanche 8 août 2010

BOUM!

Cela va faire boum?

Mais non: c'est déjà en train de se faire! Tous (ou presque), nous finançons déjà le terrorisme...

Certains l'annoncent sans détour: la chaîne BoumBurger (sic!) vous propose ses produits BoumBurgerSite entièrement (certifiés) halal...

Ce qui, par le biais de la taxe islamiste due pour toute certification halal, revient à financer les activités de l'islamisme.

Pour mieux "comprendre" ce que la réalité du terme Halal (= autorisé pour un Musulman) signifie, nous vous proposons de visualiser une présentation de diapositives (réalisée en France). Sa première dia annonce "la couleur":

BoumBurger

(Cf fichier attaché à ce billet)

samedi 26 juin 2010

L’ETUDE DES FABLES RELIGIEUSES...

...CELA S’APPELLE DE LA THEOLOGIE

Rédigé par Guillaume

La théologie, c’est l’étude concernant la divinité et plus généralement la religion, et l’interprétation des textes dits sacrés. Divinité devrait d'ailleurs être au pluriel, parce qu’on a escamoté des millions de dieux depuis que Yahvé a instauré un « Dieu dictateur unique ». La théologie (theos - dieu et logos - science), ne s’occupe pas d’établir par "le libre examen", que les religions ne sont que des fables pour exploiter les crédules, mais s'évertue à faire croire à une sorte de science au sujet d’un Dieu unique dont il est préalablement admis qu’il existe. Il n’y a donc là aucune recherche scientifique, parce que celle-ci ne pourrait conclure autrement qu’en disant que "toute la théologie est un ensemble absurde de mythes inventés par l’homme".

Aucune université où la théologie est enseignée ne publie des études scientifiques sur le "mythe de Jésus". Ces études théologiques ne servent qu’à tromper les gens et à renforcer les mythes en écrivant de gros livres de théologie qui ne s’interrogent jamais sur ce pseudo-dieu tout-puissant et les mythes relatifs à tous ces gourous-dictateurs. La théologie a pour but de faire croire que les contes absurdes, les miracles, dans les évangiles sont des faits réels. L’ensemble de la théologie n’est qu’un ramassis de commentaires sur des livres saints qui ne contiennent rien de réel.

Lire la suite...

dimanche 20 juin 2010

Les islamistes tentent de justifier la burqua

en invoquant que les filles européennes peuvent porter la mini-jupe!!

Par Guillaume.

Je constate souvent que les islamistes comparent le voile, le niqab, la burqa à la mini-jupe pour justifier que la femme musulmane soit burquaïsée ou niqabée. Il n’y a aucune comparaison possible entre les deux vêtements, l’un étant une jupe courte d’une mode passagère que les religieux puritains musulmans rejettent et l’autre un costume islamique imposé par la charia vestimentaire, que nous allons mieux préciser ci-après. Qui n’aime pas de voir les belles jambes d’une jeune femme, il n’y a rien de répréhensible à cela. Aucun homme normal ne va agresser une femme, parce qu’elle porte une mini-jupe. Tout musulman équilibré ne peut que penser la même chose, et il n’y a que les hommes fanatisés par le Coran, qui ont des problèmes avec la sexualité et veulent cacher leur femme pour la soustraire à la vue de tout le monde.

Voici pourquoi on n'a pas à comparer la mini-jupe avec la burqua, le niqab, le voile islamique en général. La mini-jupe est une mode anglaise, lancée en 1962 par la styliste Mary Quant. La minijupe (ou mini-jupe ou jupette) est une jupe très courte, droite ou plissée, dont la longueur ne doit pas excéder 10 cm sous les fesses pour mériter cette appellation. (Sophie George - Wikipedia.) La mode est passagère, donc la mini-jupe aussi. Elle a comme but de permettre à la femme de s’embellir, de se distinguer d’une autre femme. Elle permet à la femme de choisir selon son goût, selon sa personnalité, selon son corps. La mode change chaque année, elle ne dépend ni d’une loi, ni d’un livre saint, comme la Bible ou le Coran. La mini-jupe permet aux femmes qui sont belles et jeunes de montrer qu’elles sont de belles jambes et cela n’a en soi rien de répréhensible, personne ne l’impose. Cette mode n’a rien à voir avec la politique ni avec la religion. Cette mode n’a absolument rien d’humiliant ni de contraignant pour la femme, elle se sert de son libre arbitre, de sa beauté, de ses atouts, pour suivre la mode ou ne pas la suivre, pour porter la mini-jupe ou ne pas la porter. C’est tout à fait normal. Le religieux puritain n’est pas obligé de regarder ses belles jambes, mais tout le monde sait qu’ils ne s’en privent pas. C’est comme les curés à qui on interdit le sexe, mais ils ne s’en privent pas non plus.

Lire la suite...

jeudi 10 juin 2010

Affaire Molly Norris

Rédigé par "Martin Landau"

Molly Norris présente ses excuses aux musulmans. Pas à des musulmans, mais aux musulmans. Si mes souvenirs sont bons, mais je peux me tromper, dès qu'il s'agit des musulmans, on est exhorté, plus vite que son ombre et avec une régularité obsessionnelle, à ne pas faire l'amalgame. "Rien ne ressemble moins à un musulman qu'un autre musulman" a osé proférer lors d'une émission télévisée sur l'islam (Arte) un docte islamophile européen. Si le ridicule tuait, or aurait eu un mort sur le plateau en direct. Mais alors pourquoi ne pas pousser cette logique prometteuse jusqu'au bout ? "Rien ne ressemble moins à un musulman qu'un musulman". C'est d'ailleurs ce qu'essaient depuis un bout de temps de nous asséner les "nouveaux penseurs" de l'islam, confortablement installés à Paris et applaudis à quatre mains par la Rive Gauche. "Ceci n'est pas un musulman". Magritte n'aurait pas fait mieux.

A propos, si vous avez raté quelques actualités, Molly Norris, c'est cette dessinatrice seattlienne qui avait lancé sur Facebook "Draw Mohammed Day", pour exprimer ainsi son attachement inconditionnel à la liberté d'expression. J'ai comme l'impression que cette gentille femme doit être légèrement frappée par cette légendaire naïveté américaine au sujet du déroulement des affaires humaines au-delà des frontières de l'Etat de Washington (Kansas, Oregon, Ohio, à votre gré). Suite à quoi le Pakistan a coupé Facebook et Youtube et çà et là quelques musulmans non-modérés (vous savez, ce ne sont pas ceux qui habitent l'Europe) sont descendus dans les rues pour donner libre cours à leur liberté d'expression islamique, quelques amabilités du genre "Tuez les dessinateurs de Mahomet" ou "L'islam va dominer le monde". Il va de soi que Molly Norris a reçu des menaces de mort, ce n'est quasi pas la peine de le mentionner.

Lire la suite...

vendredi 28 mai 2010

Et çà se passe dans un pays dit « modéré » !

Le Soir du 2 avril (donc ce n’était pas un poisson !) rapporte qu’une Malaisienne de 33 ans et mère de deux enfants, avait été condamnée à 6 coups de bâton et à une amende de 5000 ringits (1037 euros) pour avoir bu de la bière ! Par mesure de clémence (sic) sa peine a été commuée en 3 semaines de travail d’intérêt général … Notez que Le Vif-L’Express du 16 avril 2010, dans un remarquable dossier consacré à l’islam majoritaire à Bruxelles dans 20 ans, nous informe que « dans le vieux Molenbeek, on ne sert plus de boissons alcoolisées qu’au restaurant social et à la Maison des Cultures (soutenus par la Commune quand même, ndlr) et dans un petit café situé en face du commissariat de police » (par crainte de représailles ?)

@ston martin

lundi 10 mai 2010

La femme du Président n’est ni étudiante ni fonctionnaire.

« Métro » nous apprend (30/04/2010) qu’un procureur d’Ankara a rejeté un recours qui visait à interdire le port du voile à la femme du Président turc, dans les sorties officielles. En Turquie la loi interdit le port du voile aux étudiantes et aux fonctionnaires.

Si la femme d’un président n’a aucun rôle politique, il n’en est certainement pas de même si elle accompagne son mari dans des sorties officielles, où le couple présidentiel est censé représenter tout le pays. Et ses lois. Il ne serait donc certainement pas abusif d’assimiler sa prestation à celle d’un fonctionnaire …

Et pourtant …

Le voile de la femme du Président en a déjà dérangé plus d’un. Mais sans doute faut-il y voir un signe du Président lui-même, à l’adresse des Musulmans de son pays ?

Cela n’aurait rien d’étonnant de la part de celui qui disait dans son discours d’investiture en 1999 : « les minarets sont des baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats ». A bon entendeur, salut ! @ston martin

dimanche 9 mai 2010

Burqa française : sanctionner les DEUX époux.

Le Figaro du 30 avril 2010 révèle quelques éléments du projet de loi français contre le voile intégral, dont le plus intéressant est sans conteste, celui de sanctionner celui qui se rend coupable « d’instigation à dissimuler son visage en raison de son sexe ». Imposer le voile par « la violence, la menace, l’abus de pouvoir ou d’autorité sera puni d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende »

Oups ! Rien que çà !

On entend déjà les âmes compatissantes en imaginer les conséquences : ces femmes seront tout simplement recluses à la maison. Par qui ? Par leur époux, parbleu. Ah ! Elles ne seraient donc pas libres d’aller et venir ? Cela s’appelle, ni plus ni moins, de la séquestration. Elles seraient privées de toute existence publique, de tout contact social ! Car sous leur voile, elles en ont un ?

Le projet de loi n’est donc pas dupe des affirmations de libre choix claironnées sous le voile par celles qui le portent … En toute justice, la peine prévue pour la femme est plus légère : une amende de 150 euros.

Ce projet de loi doit être examiné en Conseil des ministres le 19 mai et présenté aux députés début juillet. Encore une fois, malheureusement, ce n’est pas sur le parti socialiste que les femmes pourront compter pour défendre leur dignité : il a déjà averti qu’il souhaitait limiter l’interdiction du voile intégral « aux services publics et aux commerces » (sic)

@ston martin

mardi 27 avril 2010

Bad Sex

D’un côté les mariages forcés, de l’autre le célibat forcé : ils sont décidément peu doués pour une saine sexualité épanouie, ces fous de dieu. Et d’un côté comme de l’autre, ces habitudes malsaines induisent des comportements criminels.

Selon l'AFP, le cardinal Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican, a expliqué que les multiples scandales de pédophilie qui secouent l’Eglise catholique étaient liés à l’homosexualité et non au célibat des prêtres.

Il aurait déclaré à une radio chilienne, en réponse à une question -embarrassante, apparemment- qui lui suggérait que la fin du célibat des prêtres pourrait résoudre les problèmes de pédophilie au sein de l’Eglise catholique que: « De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu’il n’existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d’autres – et on me l’a dit récemment – ont démontré qu’il existait un lien entre l’homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c’est cela ».

Et voilà! Non seulement l'Eglise catholique ne reconnaît pas sa responsabilité dans la foultitude de cas de pédophilie en son sein, en niant que ses règles absurdes et contre nature en sont la cause...mais elle saisit une occasion pour en faire rejaillir l'opprobre sur l'ensemble de la population homosexuelle.

Sachant que l’un des scandales majeurs de prêtre pédophile au Chili avait mis en cause un ecclésiastique qui avait notamment mis enceinte une adolescente...on se demande ce qui est le plus énorme dans cette affaire...Le ridicule de la position soutenue par le Vatican...ou la perversité de son argumentation.

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2010-04-13/le-vatican-associe-pedophilie-et-homosexualite-764057.php

lundi 19 avril 2010

Saint-Josse , Luca , même combat!

La censure pudibonde des oeuvres d'art devient une manie européenne

En Belgique:un ouvrier émascule 5 statues pour en camoufler "l'indécence" David censuré

Un employé communal de Saint-Josse a mutilé les statues de l'Académie des beaux-arts. Cinq sculptures exposées dans le hall d'entrée ont été émasculées. Il ne s'agissait heureusement que de copies en plâtre d'œuvres antiques. Cinq statues ont ainsi été castrées, leur entrejambe sommairement remodelé, ne laissant apparaître au final qu'une légère bosse.

L'employé, en aveux, affirme avoir voulu en camoufler "l'indécence", prétextant la proximité de l'école primaire communale et arguant que les enfants qui passaient devant les statues auraient pu être choqués. . Les étudiants et les professeurs ont, pour leur part, été blessés par ce geste. Ils y ont vu un acte de censure, d'autant que l'homme aurait également poursuivi une étudiante qui venait de le traiter d'"émasculeur".

On est encore en attente des réactions des autorités communales, dont on espère qu'elles ne passeront pas cet acte de vandalisme au bleu...et exigeront, au minimum, que les frais de réparation des dommages soient à la charge de l'auteur des destructions.

N'oublions pas la destruction à la dynamite des deux bouddhas géants de Bamiyan, par les Talbans, dans le centre de l’Afghanistan; ne laissons pas démarrer chez nous ce type de folie...

Malte : le maire de Luca veut faire retirer une statue phallique pour la visite du pape Pénis Luca censuré

Dans l'attente de la visite sur l'île du pape Benoît XVI le week-end prochain, lLe maire de Luqa, une ville proche de l'aéroport international de Malte, demande que l'on retire un monument qui évoque la forme d'un pénis.

Considérant ce monument, “ honteux, vulgaire, obscène et embarrassant ” il souhaite qu'il soit retiré “ en signe de respect pour le pape ”.

Le monument, baptisé Colonne Méditerranée, est l'œuvre d'un sculpteur et artiste en céramique, Paul Vella Critien. celui-ci en a installé de semblables en Allemagne, en Italie et en Australie, à Melbourne et Sydney.Le sculpteur, considère que cette colonne, avant-gardiste mais inspirée de l'antiquité égyptienne, “ pointe vers l'éternité ”.

L'éternité serait-elle réservée aux oeuvres pieuses?

En attendant, on s'interroge sur quoi demain sera fait...

manneken pis coupé

mercredi 14 avril 2010

Encore un Artiste censuré pour ne pas choquer...

Les croyants sont décidément bien insensibles à l'humour! Qu'un artiste, un écrivain, un dessinateur s'exprime librement sur des sujets liés de près ou de loin à la religion, et c'est la censure, la mise à l'index, ou pire, l'émeute et les menaces de mort...

Danemark (avril 2010) : Un peintre amateur censuré par crainte de blesser les sentiments religieux de la Communauté musulmane...ou, au moins, la sensibilité de ses représentants les plus intransigeants. Le conseil communal de Grenaa, une petite ville au nord-est du Danemark, a décidé de retirer une toile de l’exposition organisée pour la fête de Pâques à l’Hôtel de Ville. La toile en question représente une femme voilée et un cochon en train de regarder un portrait de Kurt Westergaard coiffé d’un turban avec une bombe, en tout point semblable au portrait du prophète Mahomet qu’a réalisé le caricaturiste danois.Censuré au Danemark Le maire de la ville, M. Jan Petersen (S), aurait été saisi de plaintes pour offense aux sentiments religieux... L’artiste qui a réalisé la peinture,Hans Christian Sorensen, s’est déclaré assez surpris de la décision du conseil communal d’enlever son oeuvre de l’exposition, considérant avoir réalisé une peinture humoristique,dont il n'y avait pas vraiment lieu de se sentir offensé.

Et quand bien même? Depuis quand faut-il revenir à la censure des oeuvres artistiques? les lois anti-blasphème ne sont pas encore votées qu'elles sont déjà appliquées sans aucune forme de procès! A quand le retour de l'Inquisition? Tiens...et si le tableau avait raconté une scène analogue, parodiant par exemple l'aversion papale pour les préservatifs...qu'en serait-il advenu?Serais-je aussi censuré?

Merci à Bivouac-Id pour l'info et son aimable autorisation pour la reproduction du tableau original. http://www.bivouac-id.com/2010/04/10/danemark-un-peintre-amateur-censure-par-crainte-de-blesser-les-sentiments-religieux/

samedi 10 avril 2010

L’homophobie islamique importée à Bruxelles

Le Soir du 30 mars nous relate un fait de violences commis le 13 mars (pourquoi avoir attendu si longtemps ?) dans le métro de Bruxelles, à l’encontre de deux homosexuels au teint méditerranéen, par 3 jeunes « Maroxellois » ( !)
L’agression était très clairement homophobe et fut très violente. Une hospitalisation fut nécessaire ; un PV dressé avec « promesse » par la police « de visionner les caméras de surveillance ».
Les réactions des deux victimes, sont curieuses. Au lieu de se plaindre et de regretter cette violence primaire, bestiale, ils cherchent des références dans le Coran !
« Nous sommes supposés vivre dans un pays libre (ndlr : ils ont tous deux le statut de réfugié), en toute sécurité. Je suis d’autant plus choqué que je suis musulman. … Il n’est écrit nulle part dans le Coran que l’on peut injurier et frapper… »
Faut-il en déduire qu’au cas où le Coran ne l’aurait pas défendue, l’agression eût été justifiée ??? Et pourquoi cette référence au Coran en Belgique où les lois ne sont pas (encore) dictées par Allah ?

@ston martin

samedi 3 avril 2010

Venez à moi petits enfants...

Les langues se délient, les cas se multiplient...
En ce bas monde, la bête immonde
Avoue au monde
Sa folie:pédophilie.

Et là...que les uns, hommes d'Eglise, implorent le pardon...et que les autres, à la Mosquée s'habillent de tradition: qu'importe.

Que d'un côté l'on cache, que de l'autre on s'affiche: qu'importe.

Que l'on impose le célibat , qu'on légitime le polygame: qu'importe.

Un même vide inspire le crime: les religions sont misogynes.

pédophilie

Premier flash-info: dans la France du XXIè siècle (mars 2010), selon Libération (http://www.liberation.fr/monde/0101626908-pedophilie-les-eveques-de-france-disent-leur-honte-et-soutiennent-le-pape):

"Face aux scandales de pédophilie qui éclaboussent l'Eglise, les évêques de France disent éprouver «tous honte et regrets devant ces actes abominables», dans un «message cordial de soutien» adressé vendredi au pape Benoît XVI."

Ah bon!....moi j'aurais plutôt adressé mon "cordial soutien" aux victimes et à leurs familles...

"Dans cette lettre de «soutien» à Benoît XVI, ils déplorent que des événements soient «utilisés dans une campagne pour s'attaquer» au pape et à sa mission."

Ah, c'est pas gentil, ça!

Second flash-info:dans l’Arabie saoudite du XXI è siècle (janvier 2010), la pédophilie est autorisée et justifiée par l’exemple du Prophète (http://www.islam-pluriel.net/archives/3338):

"Le quotidien Al-Riyadh a rapporté qu'une fillette de 12 ans avait été donnée en mariage à Bouraïda, au nord de Ryad, à un octogénaire -de 68 ans son aîné- contre sa volonté et celle de sa mère, et que le mariage avait été consommé. Dans l’Arabie saoudite musulmane conservatrice, l’exemple de Aïcha,mariée à l'âge de neuf ans au prophète Mahomet, est souvent utilisé pour justifier le mariage des enfants. La mère tente de porter l’affaire en justice pour obtenir le divorce pour sa fille."

Bien. Et que dit le père??

- page 1 de 2