Les organisateurs islamistes de la manifestation « pro-burka » prévue à Bruxelles ont finalement renoncé à leur projet. Le rassemblement islamiste n’avait pas été autorisé par les bourgmestres de Bruxelles et de Molenbeek. Du coup, les barbus de service hurlent : "la démocratie n’est pas respectée envers les Musulmans en Belgique ! " Il me semble qu’ils devraient s’en réjouir, eux qui ne cessent de rappeler que la démocratie est incompatible avec l’Islam. Les pays de l’Islam n’ont pas admis la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Quand ils l’auront adoptée, ils pourront invoquer la démocratie. Leur objectif a été affirmé par les Islamistes à Anvers : faire flotter le drapeau de l’Islam sur le Palais royal et sur le Parlement. Là, ils n’en sont plus tellement loin grâce à l’aveuglement de nos généreux et jobards concitoyens. Et le drapeau de l’Islam est certainement garant de la démocratie ? Mais qu’en disent les Musulmans modérés ? On n’entend pas souvent leur voix pour assurer qu’ils prennent leurs distances par rapport à ce genre de propos. Notre inquiétude pour l’avenir est justifiée par cette attitude d’indifférence.