Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 25 novembre 2012

Le silence des pantoufles

Un reportage de la chaîne Us CBN News sur la marche des français patriotes contre le fascisme islamique à Paris le 10 novembre 2012 montre ce que les médias français ont préféré occulter: une grande manifestation populaire contre le fascisme vert qui s'insinue en France comme ailleurs en Europe, sous couvert de "religion".

Le rôle des médias est d'informer la société sur elle-même et de proposer des analyses des informations données; pas de les dissimuler.

Titre original du reportage : "French Media Ignores Protest against Radical Islam".

Lien à suivre: http://www.youtube.com/watch?v=hJ_goXHZlPE&feature=player_detailpage




vendredi 2 novembre 2012

Elections communales octobre 2012 : le fascisme vert à l'assaut de Bruxelles

Et voilà: à force de ne témoigner que lâcheté, hypocrisie et laisser-faire, la politique bruxelloise ouvre ses portes aux premiers élus de la liste électorale islamiste pro-charia "islam". Or les états islamiques appliquant la charia sont des dictatures totalitaires. Choqués et inquiets pour le devenir de leurs enfants et petits-enfants, des citoyens ont décidé de clamer leur indignation, en lançant une pétition.
Nous en reproduisons le texte intégral.

Lire la suite...

mardi 5 avril 2011

Préliminaires au débat

On sort perplexe de la lecture d’une « carte blanche » publiée dans « LE SOIR »du mardi 5 avril. L’article signé par « le groupe de travail neutralité..be »( traite du Port du voile intégral. Suivent des considérations sur le vote à la Chambre de l’interdiction du port du voile intégral dans l’espace public.

Lire la suite...

mercredi 12 janvier 2011

Eric Zemmour devant les juges

Le procès intenté à Eric Zemmour, en France qui vient de s’ouvrir, devrait durer trois jours. Le commentateur est poursuivi par une série d’associations pour propos « racistes ». Il avait déclaré à la TV, dans l’émission « Salut les Terriens » que : « les Français issus de l’émigration sont plus contrôlés que les autres, parce que la plupart des trafiquants sont noirs ou arabes. C’est un fait ! »

Lire la suite...

mercredi 15 décembre 2010

Corâneries et autres curéosités

Une évidence : ce sont les religions monothéistes qui foutent le bordel. Alors que, normalement, ce n’est pas leur lieu de cul…te. Mais tant mieux s’ils choisissent les maisons closes. Au moins ils resteront chez eux. D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi il fallait construire, à grands frais, des églises et des mosquées, pour prier un dieu. Aussi suis-je tout heureux d’apprendre qu’à Paris, les Musulmans se prosternent à la rue pour marquer leur soumission à Allah.

Lire la suite...

jeudi 14 octobre 2010

France: Conférence à l'Assemblée nationale empêchée pour raison religieuse!

Une conférence à l’Assemblée Nationale française annulée sur demande sur CFCM ! (Conseil Français du Culte Musulman) 30 sept2010 Nous rapportons quelques extraits de presse qui en témoignent.

Bernard Accoyer: l'interdiction de la honte, la Charia dans les têtes de nos dirigeants.

Je faisais partie de ceux (Voir photo avec Christine Tasin, Pierre Cassen et Pascal Hilout) qui furent refoulés à leur arrivée devant les locaux de l'Assemblée Nationale. « La conférence est annulée » fut la seule réponse des policiers en poste.

En colère et dépités, nous nous sommes réunis sur une petite place derrière l'Assemblée Nationale en présence de Xavier Lemoine Maire de Montfermeil, Christine Tasin de Résistance Républicaine, Pierre Cassen de Riposte Laïque, La Droite Libre association politique organisatrice du débat et d’autres associations qui, lors du débat nous ont démontré, textes juridiques en main, que des passages entier de la Charia sont illégaux tant sur le plan français qu'européen que ce soit sur le statut de la femme, la liberté de conscience, l'égalité des femmes et des hommes entre eux mais aussi en fonction de leur appartenance religieuse car peu savent encore que l'islam considère le "croyant musulman" comme étant d'essence supérieure, les autres n'étant que des chiens ou des étrons hormis les gens du livre qui, s'ils payent l'impôt (jizya) et subissent l'humiliation, peuvent continuer à vivre en esclave en terre d'islam. Aucune loi européenne n'accepte ces règles et pourtant... un Président de l'Assemblée a cédé aux injonctions religieuses du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman). Il y avait aussi parmi les participants Enquête et Débat et d'autres, pardon pour tous ceux que j'oublie. Nous étions nombreux venus d'horizons politiques si différents que ce fût encore la preuve pour moi, qu'une vague immense monte en France comme en Europe contre cette islamisation de nos territoires, de nos cultures, de nos us et coutumes et pour le refus de diktats religieux venus d'un islam intégriste incompatible avec nos droits et nos sociétés européennes qui cherche, à défaut de changer les lois dans le texte, pour le moment, cherche à appliquer la charia dans les esprits. .... Plus que jamais je suis convaincu qu'il est temps de se réveiller. Pour paraphraser Geert Wilders, il est minuit moins le quart, réveillez-vous!

Nous aussi pensons que: « L'évènement est grave de conséquences : en effet, c’est la première fois, depuis le vote de la loi de 1905, qu’une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d'une réunion politique publique dans l’enceinte de la représentation nationale sous prétexte que ‘l'Islam serait stigmatisé’. Notre réunion, en présence de personnalités politiques, d’experts et d’un imam, posait l’interrogation de liens réels entre l’extrémisme religieux islamiste et l’immigration qui, s’ils étaient avérés, mettraient ainsi en danger les valeurs de la France ». Il est pitoyable que le Président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, 4éme personnage de l'état français, est cédé devant l'insistance d'une autorité religieuse. La démocratie est clairement en danger. Sans parler de la laïcité qui a été bafoué. Faut-il rappeler que ce débat se faisait en présence de l'imam de Drancy réputé pour son franc parlé et souhaitant que l'islam respecte les lois de la République. Cela ne fût pas respecté! C'est une gifle à cet Imam menacé par les intégristes radicaux musulmans, une gifle à Christine Tasin menacée de mort et protégée par la police, une gifle pour tous les participants présents. ... Gérard Brazon +

La France est devenue islamique. Nous en avons désormais la preuve. Par Michel Garroté depuis Jérusalem

Jérusalem, Jeudi 30 septembre 2010 . Oui, la France est devenue islamique. Et oui, nous en avons désormais la preuve. En effet, pour la première fois depuis le vote de la loi de 1905, une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d'une réunion politique publique. La France passe ainsi – de façon radicale et définitive – de la laïcité à l’allahïcité. ...

Quant à moi, j’ajoute que pour ce qui me concerne, cette dérive totalitaire est le résultat inéluctable de plusieurs décennies d’aveuglement sur le fait que ce n’est ni la migration en tant que telle, ni l’ensemble des musulmans en tant que tel, mais que c’est la tolérance et la complaisance envers la dimension idéologique de l’islam, envers l’islam conquérant et envers l’immigration musulmane de peuplement qui sont responsables de cette même dérive totalitaire.... - Depuis Jérusalem, Michel Garroté pour http://drzz.fr et http://drzz.info Transmis par @resistants :

... En fait, le CFCM relaie en France l’offensive de l’OCI (organisation de la Conférence Islamique), qui cherche à introduire, partout dans le monde et au sein de l'ONU, depuis les années 1990, le " délit de blasphème", en assimilant la critique de l’islam à du racisme ou de « l’islamophobie », donc à un crime pénalement condamnable. Paradoxe incroyable, l’OCI donne des leçons d’antiracisme en Occident, mais il réunit 57 pays musulmans qui persécutent presque tous leurs minorités chez eux et interdisent la liberté et le prosélytisme des autres religions (même le Maroc « tolérant » représenté au CFCM interdit à un musulman de choisir une autre religion). ...

Le courageux Imam de Drancy, Hassen Charghoumi, qui avait répondu présent à la soirée de la Droite Libre et qui est menacé de mort par les islamistes, dénonce courageusement les extrémistes islamistes, ne crie pas au victimisme, ne demande pas d’annuler des débats, accepte même de dialoguer avec des laïques et des anticléricaux qui ne sont pas de son avis. Il vient d’écrire un livre remarquable dans lequel il défend sans ambiguïté les valeurs de la République et de la liberté d’expression.

On est en droit de se demanser si le CFCM ne voulait pas également faire taire cet Imam courageux qui dérange les théocrates liberticides du CFCM....

Ne craignons pas de dire et redire que « personne n’est au dessus des Lois », pas plus un groupe religieux minoritaire ou majoritaire qu’un groupe ethnique ou culturel. La loi doit être la même pour tout le monde et la démocratie n’est pas le règne des Ligues de vertus mais du suffrage souverain et populaire.

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/article-bernard-accoyer-l-interdiction-de-la-honte-la-charia-dans-les-tetes-de-nos-dirigeants-58060380.html

Comme quoi...l'étouffoir qui s'étend sur la liberté d'expression ne s'arrête pas aux frontières du Royaume de Belgique!

mardi 17 août 2010

« Ground zero » : une mosquée !

Quelle heureuse et généreuse idée que celle d’élever une grande mosquée à « Ground zero » à New York, sur les lieux même où deux avions pris en main par des Islamistes ont fait s’écrouler les tours jumelles, faisant des milliers de victimes innocentes (*). Il est évident qu’il faut pardonner, oublier, tendre la main. Quel symbole de fraternité humaine ! Obama se félicitait de ce projet hors du commun : une mosquée à plusieurs étages avec salle de projection cinématographique, salle de réunion de travail avec équipement ultra-moderne.

Lire la suite...

mardi 10 août 2010

NATURALISATIONS : LE VRAI DEBAT, C’EST LE REGROUPEMENT FAMILIAL

Nous retransmettons un communiqué de presse du collectif Vigilance Citoyenne

Pour le collectif Vigilance Citoyenne, la polémique suscitée par les propos de Jacqueline Galant (MR) sur les naturalisations, masque l’essentiel.

Les propositions de Jacqueline Galant sont contestables, mais en aucun cas scandaleuses. Prétendre qu’elle « surfe sur le discours de l’extrême droite », comme l’affirme la députée Karine Lalieux (PS), est un dérapage inadmissible. Lepéniser ses adversaires n’est pas digne.

Sans faire de généralisations abusives, il est peu contestable que certains élus francophones de gauche ont une approche plus laxiste en matière de naturalisation. Dans un souci d’efficacité et de rigueur, le collectif Vigilance Citoyenne préconise la piste par ailleurs évoquée par le Centre pour l’égalité des chances : faire en sorte que les procédures de nationalisation relèvent, pour l’essentiel, des autorités judiciaires, et non du pouvoir d’appréciation de parlementaires, parfois tentés par l’électoralisme.

Au-delà de cette polémique, le vrai débat concerne le regroupement familial. La loi sur le regroupement familial doit être à nouveau révisée, dans un sens plus restrictif, et, surtout, appliquée. En un peu plus de trois ans, la population de Molenbeek a, par exemple, augmenté de 10%. Et ce ne sont pas des habitants de Lasne qui émigrent dans le fief de Philippe Moureaux.

Ce regroupement familial trop élastique aboutit à la constitution, de ghettos, où précarité et insécurité vont de pair. La gauche immigrationniste en arrive de la sorte à fragiliser les populations qu’elle prétend défendre. Elle ouvre la voie à une politique antisociale qui met en danger l’Etat providence.

Claude DEMELENNE

Porte parole du Comité Vigilance Citoyenne

dimanche 20 juin 2010

Les islamistes tentent de justifier la burqua

en invoquant que les filles européennes peuvent porter la mini-jupe!!

Par Guillaume.

Je constate souvent que les islamistes comparent le voile, le niqab, la burqa à la mini-jupe pour justifier que la femme musulmane soit burquaïsée ou niqabée. Il n’y a aucune comparaison possible entre les deux vêtements, l’un étant une jupe courte d’une mode passagère que les religieux puritains musulmans rejettent et l’autre un costume islamique imposé par la charia vestimentaire, que nous allons mieux préciser ci-après. Qui n’aime pas de voir les belles jambes d’une jeune femme, il n’y a rien de répréhensible à cela. Aucun homme normal ne va agresser une femme, parce qu’elle porte une mini-jupe. Tout musulman équilibré ne peut que penser la même chose, et il n’y a que les hommes fanatisés par le Coran, qui ont des problèmes avec la sexualité et veulent cacher leur femme pour la soustraire à la vue de tout le monde.

Voici pourquoi on n'a pas à comparer la mini-jupe avec la burqua, le niqab, le voile islamique en général. La mini-jupe est une mode anglaise, lancée en 1962 par la styliste Mary Quant. La minijupe (ou mini-jupe ou jupette) est une jupe très courte, droite ou plissée, dont la longueur ne doit pas excéder 10 cm sous les fesses pour mériter cette appellation. (Sophie George - Wikipedia.) La mode est passagère, donc la mini-jupe aussi. Elle a comme but de permettre à la femme de s’embellir, de se distinguer d’une autre femme. Elle permet à la femme de choisir selon son goût, selon sa personnalité, selon son corps. La mode change chaque année, elle ne dépend ni d’une loi, ni d’un livre saint, comme la Bible ou le Coran. La mini-jupe permet aux femmes qui sont belles et jeunes de montrer qu’elles sont de belles jambes et cela n’a en soi rien de répréhensible, personne ne l’impose. Cette mode n’a rien à voir avec la politique ni avec la religion. Cette mode n’a absolument rien d’humiliant ni de contraignant pour la femme, elle se sert de son libre arbitre, de sa beauté, de ses atouts, pour suivre la mode ou ne pas la suivre, pour porter la mini-jupe ou ne pas la porter. C’est tout à fait normal. Le religieux puritain n’est pas obligé de regarder ses belles jambes, mais tout le monde sait qu’ils ne s’en privent pas. C’est comme les curés à qui on interdit le sexe, mais ils ne s’en privent pas non plus.

Lire la suite...

dimanche 23 mai 2010

Confusion islamique

Les organisateurs islamistes de la manifestation « pro-burka » prévue à Bruxelles ont finalement renoncé à leur projet. Le rassemblement islamiste n’avait pas été autorisé par les bourgmestres de Bruxelles et de Molenbeek. Du coup, les barbus de service hurlent : "la démocratie n’est pas respectée envers les Musulmans en Belgique ! " Il me semble qu’ils devraient s’en réjouir, eux qui ne cessent de rappeler que la démocratie est incompatible avec l’Islam. Les pays de l’Islam n’ont pas admis la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Quand ils l’auront adoptée, ils pourront invoquer la démocratie. Leur objectif a été affirmé par les Islamistes à Anvers : faire flotter le drapeau de l’Islam sur le Palais royal et sur le Parlement. Là, ils n’en sont plus tellement loin grâce à l’aveuglement de nos généreux et jobards concitoyens. Et le drapeau de l’Islam est certainement garant de la démocratie ? Mais qu’en disent les Musulmans modérés ? On n’entend pas souvent leur voix pour assurer qu’ils prennent leurs distances par rapport à ce genre de propos. Notre inquiétude pour l’avenir est justifiée par cette attitude d’indifférence.

mardi 13 avril 2010

Alliance sacrée ?

L'agence Belga rapporte (31/3/2010) que les représentants des cultes catholique et musulman ont mis en garde les parlementaires francophones contre les mesures d'interdiction du port de signes convictionnels et religieux (voile/burqa en particulier).

La vice-présidente de l'Exécutif des musulmans de Belgique,Isabelle Praille, et l'évêque de Tournai, Guy Harpigny, font front commun pour tenter d'imposer à la société civile belge la suprématie des "lois religieuses" sur les "lois humaines" votées démocratiquement.

Quoi d'étonnant, d'ailleurs, à une telle convergence de revendication de deux religions "du Livre"?

Bien vu, Caroline Fourest! Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se plongent dans son essai "Tirs croisés", qui démonte à merveille ces stratégies d'alliances religieuses pour saper le socle de laïcité des états européens et détricoter les acquis de leur sécularisation... .

Fort heureusement, ces attaques ont été contrées par Christine Defraigne (MR) et Fatoumata Sidibe (MR), ancienne présidente du comité belge de "Ni putes, ni soumises".

Un peu plus de détails: http://www.accf.irisnet.be/presse/breves/les-breves-des-commissions ou http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/572994/les-cultes-mettent-en-garde-contre-une-mesure-d-interdiction.html

mercredi 7 avril 2010

L'interdiction de la burka: la liberté de qui ?

La Commission de l’Intérieur de la Chambre a voté à l’unanimité, une proposition de loi disant qu’une personne se présentant « dans les lieux accessibles au public, le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, de manière telle qu’elle ne soit plus identifiable » sera passible d’une amende et même d’emprisonnement. Ce qui revient à interdire le port de la burqa ou du niqab, qui dissimule le visage des femmes musulmanes. Ce texte devrait, en principe être soumis au vote en séance plénière à la mi-avril.

Lire la suite...

mardi 16 mars 2010

La paille et la poutre

Nous relayons la lettre ouverte adressée aux deux co-présidents d'Ecolo par Claude Demelenne (Coordinateur du Collectif Vigilance Citoyenne) suite à l’interview accordée par Fatima Zibouh dans le journal bruxellois Le Soir du samedi 13 mars 2009

Madame la co-présidente
Monsieur le co-président
L’interview de Madame Fatima Zibouh, dans l’édition du Soir de ce 13 mars, a retenu l’attention du collectif « Vigilance Citoyenne », que je coordonne. Nommée, sur proposition d’Ecolo, membre suppléante du conseil d’administration du Centre pour l’Egalité des chances et la lutte contre le racisme, Madame Fatima Zibouh formule, dans cette interview, des accusations qui nous semblent peu compatibles avec ses nouvelles fonctions. La mise en cause par Madame Zibouh de « ceux qui développent tout un discours contre leur communauté » est particulièrement choquante. Parlons clairement : un membre du C.A. du Centre pour l’Egalité des chances pointe du doigt les « mauvais musulmans » !

Lire la suite...

mercredi 10 mars 2010

ERDOGAN N'EST PAS ATTATÜRK, LES MINARETS SONT SES BAÏONNETTES.

La Turquie est à 99% musulmane et c'est avant tout notre religion qui nous relie les uns aux autres a déclaré le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. La République turque, est selon l'article 2 de sa Constitution "un Etat de droit démocratique, laïque et social. L'article 1ier de la Constitution française défend les mêmes principes. Ni l'islamiste nationaliste, Erdogan, ni le chanoine du Latran Sarkozy ne respectent le principe constitutionnel de la "laïcité de leur Etat"...

par Guillaume.

Lire la suite: en annexe

jeudi 4 mars 2010

Faut-il leur pardonner? ils ne savent pas ce qu'ils font...

Le PVV, « Parti pour la Liberté » du Député Néerlandais Geert Wilders vient de faire un grand bond en avant aux élections municipales d’Almere et de La Haye, marquant un sensible « virage à droite » chez nos voisins du Nord. Les hommes politiques de gauche finiront-il par en comprendre la leçon ?

C'est parce qu'on laisse à la droite et pire, à l'extrême droite, le MONOPOLE de la résistance à l'islamisme que celles-ci progressent et continueront à progresser! est-ce bien là le but des démocrates dits progressistes? ne veulent-ils VRAIMENT pas entendre ce que les populations ressentent? Les politiciens qui se croient progressistes en lâchant toujours plus de terrain aux revendications islamistes se trompent doublement et abandonnent doublement la population entre deux feux également dangereux...Ils contribuent à radicaliser le débat politique et à creuser un fossé délétère au sein de la société....non pas entre pauvres et riches comme ils pourraient le penser ! Non. Entre des pauvres qui ont peur...et d’autres pauvres qui ont une autre peur. Les uns ont peur d’un islam conquérant qui leur est étranger, aux valeurs archaïques, un islam qui avance avec une certaine arrogance revendication sur revendication un islam qui voile les femmes et refuse les évidences scientifiques. Les autres craignent de se désolidariser de leurs « frères » musulmans, à plusieurs titres, et à juste raison en somme : qui d’autre leur fera bon accueil ? et comment affronter sans crainte des activistes qui condamnent à mort les traîtres à leur religion ?

Il n’est peut-être pas trop tard, mais il est temps d’éviter une fracture complète. Le réconciliation ne se fera paisiblement qu’après avoir stoppé fermement l’avancée islamiste. Les deux peurs s’en iront ensemble : elles ont la même cause.

samedi 27 février 2010

Lettre ouverte à Ozdemir

Les symboles religieux du militantisme islamiste introduits au parlement bruxellois, par Mahinur Ozdémir, nuisent à la sauvegarde d’un pays démocratique.

Madame la parlementaire, L’islam nous apprend que le voile et le foulard islamique symbolisent la pudeur, la soumission à Allah et l’appartenance à la communauté musulmane (1). Conformément à cette doctrine, islamique, vous avez prêté serment au parlement bruxellois le 23.6.2009, revêtue de votre foulard islamique politico-religieux, symbole de l’obscurantisme religieux, symbole de l’infériorité de la femme (2), de l’oppression de la femme, de la soumission de la femme, de la communautarisation religieuse, du rejet de la communauté belge et européenne, du rejet de la démocratie. Vous avez voulu montrer que vous n’êtes pas une citoyenne parmi les citoyens, une parlementaire parmi les parlementaires, mais une militante islamiste, exhibant par des signes extérieurs ostentatoires, que vous faites partie de l’oumma, qui est la meilleure communauté, qu'on ait fait surgir pour les hommes, selon le Coran. L’iman, Nordine Taoui, président du Conseil musulman, n’a-t-il pas déclaré que « le «sang musulman est le meilleur du monde (3). On sait aussi que l’islam veut mettre fin à la laïcité, à la démocratie, partout dans le monde, et que la laïcité est qualifiée de vaine, improductive et paralysante sur Oumma. Com (4) Vous montrez ostensiblement, à l’aide du foulard politico-religieux islamique, que l’islam prime sur la «Res publica, la chose publique» que la loi divine prime sur les lois du parlement, que l’appartenance à la communauté musulmane, l’emporte sur la communauté belge ou européenne. Vous représentez au parlement bruxellois, la communauté musulmane, dont vous portez ostentatoirement le drapeau islamique, mais pas tous les citoyens. Le parlementaire est le représentant du peuple tout entier et pas uniquement de la communauté musulmane. Tout le monde n’est pas encore musulman, Mme Ozdémir. Tout parlementaire, digne de ce nom, ne porte pas des signes religieux, s’il comprend bien le mot « démocratie » et ne le confond pas avec « théocratie ». Vous confondez le parlement et la mosquée...

Par Guillaume

Lire la suite: en annexe

lundi 1 février 2010

Bonjour, les Démocrates!

Oui, ce blog s'adresse à vous.

Que vous soyez, comme les auteurs de ce blog, athées convaincus, ou agnostiques ou croyants mais partisans de la laïcité de l'espace public, nous espérons vous retrouver sur un socle de valeurs communes, épris de démocratie, de liberté, d'égalité et de progrès. Nous pensons que ces idéaux sont régulièrement menacés, en particulier en ce début de XXIème siècle, et c'est ce qui nous a motivés à ouvrir cette tribune. Ouvrez vos oreilles: vous entendrez des appels au meurtre, des clameurs fanatiques, et pire: de longs silences de pantoufles. Ouvrez vos yeux, et vous verrez le sida se propager, des hommes pendus, des femmes lapidées...parce que des interdits religieux condamnent le préservatif, l'homosexualité et la liberté féminine. Refusez ces abominations. Osez défendre les acquis, si chèrement conquis, des sociétés démocratiques modernes. Elles ne sont pas parfaites...améliorons-les encore. Mais préservons ces espaces de liberté et d'égalité que des forces montantes, rétrogrades et totalitaires, voudraient nous reprendre. A nos plumes...!