</big>

Et qui sont ces « mauvais musulmans » ? Des associations comme « Ni Putes, ni Soumises » ou « Karima, insoumise et dévoilée ». <br><br>
Le propos de Mme Zibouh, rejoint celui des musulmans intégristes qui mettent à l’index ceux qui ne partagent pas leurs thèses rigoristes.
L’attaque contre Karima est d’autant plus irresponsable, au moment où une campagne de haine se développe contre elle sur le Net. Karima y est accusée par des extrémistes de « salir l’islam ». En désignant du doigt Karima et « ceux qui développent tout un discours contre leur communauté », Madame Zibouh n’alimente-t-elle pas – inconsciemment, elle ne fait évidemment pas partie de ces extrémistes - cette campagne ? Ses propos ne constituent-ils pas un dérapage ? Qu’en pensent les dirigeants d’Ecolo qui l’ont présentée pour siéger au CA. du Centre ?<br><br>

L’accusation lancée par Madame Zibouh relative à une « campagne maccarthyste » qui serait menée contre elle est consternante. C’est elle qui annonce qu’elle va déposer plainte contre ceux qui ne partagent pas ses thèses, c’est elle qui désigne du doigt NPNS et Karima… et c’est elle qui parle de « maccarthysme » ? Ce qui est excessif est insignifiant.<br><br>

Dans son livre « La participation politique des élus d’origine maghrébine – Elections régionales bruxelloises et stratégie électorale » (éd.Bruylant), Madame Zibouh conclut (p.96) par une critique de ce qu’elle appelle « l’électoralisme assimilationniste » de certains candidats d’origine maghrébine. Ces candidats, écrit-elle, se caractérisent notamment par « une volonté claire de se démarquer de leur communauté d’origine par la distance qu’ils développent par rapport au pays d’origine et leur rapport au religieux ». Elle parle d’ « incohérence », à cet égard. <br><br>

L’incohérence n’est-elle pas plutôt chez Madame Zibouh, qui devrait, au Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, représenter et défendre tous les citoyens et qui, dans sa première intervention médiatique, rappelle à l’ordre les musulmans qui « développent tout un discours contre leur communauté » ?<br><br>

Le discours de Madame Zibouh représente-t-il la nouvelle ligne d’Ecolo ? Si tel n’est pas le cas, Ecolo compte-t-il réagir aux propos de Madame Zibouh ? Ecolo maintient-il sa confiance en Madame Zibouh, non-membre de votre parti, mais désignée au C.A. du Centre à votre initiative ?<br><br>

 En vous remerciant à l’avance pour l’attention que vous réserverez à la présente, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.<br>
Claude Demelenne
</big>