Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 8 février 2012

Les assassins de la liberté

Les assassins de la liberté

Pauvre ULB qui ne parvient plus à faire respecter les principes de libre examen et de libre expression sur lesquels elle a été fondée. Des groupuscules à vision totalitaire parviennent à imposer le silence à tel ou tel orateur dont le discours leur déplaît. Et le Parquet ne peut poursuivre d’office ces assassins de la liberté. Il n’y a plus de liberté si l’on empêche la liberté d’expression qui en est le fondement. Et les journalistes ne pipent mot ou ne prennent pas position sur un événement qui devrait les intéresser au plus haut point.

Dernier incident en date : Caroline Fourest une auteure française connue pour ses interventions dans le débat « femmes – Islam » a été empêchée de prendre la parole et s’est vu traitée d’"islamophobe", Jusqu’où ira-t-on dans la confusion mentale si l’on considère comme atteinte d’ "islamophobie" une essayiste qui vient de sortir un livre critique sur Marine Le Pen couramment cataloguée, elle, d’"extrême-droite"» et ….d’"islamophobie". Ces trublions apportent, en fait, un appui à Marine Le Pen, leur ennemie par excellence. Qui peut encore s’y retrouver ? Ah, certes, il y a moyen de clarifier la situation en qualifiant d’"islamophobe" quiconque n’est pas « islamophile ».

Les opposants à la libre expression des idées ne veulent pas d’un débat d’où ils risqueraient de sortir vaincus à plate couture. Interdire la parole est l’argument des faibles d’esprit. Parmi eux on trouve ….un assistant à l’ULB, l’organisateur de l’incident. Un « idéophobe » celui-là. Le Recteur de l’université a fait savoir qu’il saisirait le Conseil de discipline de son cas.

lundi 6 février 2012

Egalité ?

Un ministre français fait une simple constatation :""" toutes les civilisations ne sont pas égales. Vous affirmez que la civilisation nazi fondée sur le racisme est égale à notre civilisation ?" "Non évidemment!" "Donc les civilisations ne sont pas égales: cqfd". Ce n'est pas la même chose de vivre dans un Etat théocratique qui ne connaît que les interdictions et les oobligations prônées dans un livre déclaré "sacré" ou dans un Etat démocratique soucieux de garantir un maximum de liberté individuelle aux citoyens dont l'esprit est nourri du dialogue entre philosophes. Cette distinction est de simple bon-sens. Mais il n'est pire sourd que qui ne veut entendre. Et ce n'est pas par l'intelligence que brillent les gens qui se croient de gauche. "

dimanche 6 mars 2011

L'homme qui atrait en justice la Bible et le Coran

C'est un gars qui arrive à faire en 24 heures ce que d'autres ne pourraient pas faire en 48 ! A la fois essayiste, pamphlétaire, éditeur, animateur politique, non partisan, il ne perd jamais le nord. Il est allé en justice demander que soient désormais avertis les lecteurs de ces livres, que ceux-ci contiennent des passages incitant à la violence et au meurtre, portant atteinte aux droits des femmes, homophobes....Le genre d'avertissement qu'on trouve sur les paquets de cigarettes. Le portrait ci-dessous vous permettra de mieux connaître Salvatore Pertutti :

Lire la suite...

dimanche 6 février 2011

Sur PI news : une interview remarquable !

Politically Incorrect News (PI-news) a donné la parole à un homme politique néerlandais à propos des problèmes soulevés par l’immigration islamique. Il a eu l’occasion de bien préciser la position de la gauche humaniste et libérale sur la question. Je ne reproduis pas ici les propos de cet homme politique, je traduis et résume son état d’esprit

Lire la suite...

vendredi 4 février 2011

Coucou ! Mais qui revoilà : les « frères musulmans » !

La « révolution » égyptienne, allumée depuis Tunis, est lourde de conséquences imprévisibles. L’immense protestation populaire tient du soulèvement spontané. Il s’agit d’une explosion inattendue. Certes, un esprit d’opposition existait à l’état latent dans la population, mais il n’y a aucune organisation révolutionnaire, aucun plan d’action à la base du soulèvement impromptu. Les manifestants, aussi bien en Tunisie qu’en Eygpte, réclament le départ des tyrans, et de meilleures conditions de vie. Mais aucun slogan positif, témoignant d’un programme politique cohérent. Des organisations d’opposition embryonnaires existent en « stand by » et, parmi elles, la plus permanente : les « Frères musulmans ». Il s’agit d’un groupe religieux islamique prosélyte, d’esprit résolument conquérant créé en 1928 au Caire par un instituteur, Assan al Bunna, qui proclamait que « la bannière de l’Islam devait couvrir le genre humain ». Tariq Ramadan, figure de proue intellectuelle du monde musulman en Europe est apparenté à ce visionnaire islamiste. Le groupe des « Frères musulmans » est un genre d’ « Opus dei » à la nième puissance ! Il influence encore l’ensemble des organisations islamiques. L’omniprésence de l’Islam occupe le terrain du vide politique. Au lieu d’entendre un discours sur un programme révolutionnaire politique à la Lénine, les centaines de milliers de manifestants se prosternent pour clamer leur soumission à Allah. Manifestement, la religion va récupérer le soulèvement. Cette intrusion massive du religieux dans un espace qui devrait être politique va-t-elle inquiéter un Occident assoupi et aveugle ? Mais non, mais non…Au contraire ! On peut lire dans « LE SOIR » à propos de la Jordanie, que – tenez-vous bien - « l’opposition islamiste et de gauche (sic !) a organisé plusieurs manifestations. L’Islam est donc une religion à vocation de théocratie…de gauche ? Une analyse aussi pertinente promet un avenir brillant ! MAX B.

vendredi 12 novembre 2010

Rapport sur l’interculturalité : une voie dangereuse !

Le comité de pilotage, composé d’éminentes personnalités représentants d’innombrables organisations, a commis un rapport qui témoigne d’une orientation dangereuse. Il prône résolument un « nationalisme culturel » en s’engageant dans la voie d’une société dans laquelle s’affirment les « identités » différentes. Pour un véritable humaniste il n’y a qu’une « identité » : l’Humanité.

Lire la suite...

mardi 17 août 2010

« Ground zero » : une mosquée !

Quelle heureuse et généreuse idée que celle d’élever une grande mosquée à « Ground zero » à New York, sur les lieux même où deux avions pris en main par des Islamistes ont fait s’écrouler les tours jumelles, faisant des milliers de victimes innocentes (*). Il est évident qu’il faut pardonner, oublier, tendre la main. Quel symbole de fraternité humaine ! Obama se félicitait de ce projet hors du commun : une mosquée à plusieurs étages avec salle de projection cinématographique, salle de réunion de travail avec équipement ultra-moderne.

Lire la suite...

mardi 10 août 2010

NATURALISATIONS : LE VRAI DEBAT, C’EST LE REGROUPEMENT FAMILIAL

Nous retransmettons un communiqué de presse du collectif Vigilance Citoyenne

Pour le collectif Vigilance Citoyenne, la polémique suscitée par les propos de Jacqueline Galant (MR) sur les naturalisations, masque l’essentiel.

Les propositions de Jacqueline Galant sont contestables, mais en aucun cas scandaleuses. Prétendre qu’elle « surfe sur le discours de l’extrême droite », comme l’affirme la députée Karine Lalieux (PS), est un dérapage inadmissible. Lepéniser ses adversaires n’est pas digne.

Sans faire de généralisations abusives, il est peu contestable que certains élus francophones de gauche ont une approche plus laxiste en matière de naturalisation. Dans un souci d’efficacité et de rigueur, le collectif Vigilance Citoyenne préconise la piste par ailleurs évoquée par le Centre pour l’égalité des chances : faire en sorte que les procédures de nationalisation relèvent, pour l’essentiel, des autorités judiciaires, et non du pouvoir d’appréciation de parlementaires, parfois tentés par l’électoralisme.

Au-delà de cette polémique, le vrai débat concerne le regroupement familial. La loi sur le regroupement familial doit être à nouveau révisée, dans un sens plus restrictif, et, surtout, appliquée. En un peu plus de trois ans, la population de Molenbeek a, par exemple, augmenté de 10%. Et ce ne sont pas des habitants de Lasne qui émigrent dans le fief de Philippe Moureaux.

Ce regroupement familial trop élastique aboutit à la constitution, de ghettos, où précarité et insécurité vont de pair. La gauche immigrationniste en arrive de la sorte à fragiliser les populations qu’elle prétend défendre. Elle ouvre la voie à une politique antisociale qui met en danger l’Etat providence.

Claude DEMELENNE

Porte parole du Comité Vigilance Citoyenne

vendredi 23 juillet 2010

"Ce que je sais de l'islam"

Nous retransmettons la un extrait d'un message de Pat Condell , tiré de Bivouac-id. Nous ne partageons pas "la foi" de Monsieur Condell...mais ce n'est pas une raison pour ne rien entendre de son argumentation!

"Ce qui revient le plus souvent dans ce qu'on me dit c'est :

« Vous ne connaissez rien à l'islam ! »

Et c'est vrai que je ne connais pas grand-chose de l'islam, mais c'est également vrai que j'en connais bien plus que je ne voudrais en connaître, surtout depuis que l'islam s'est permis de gangrener les sociétés occidentales en nous imposant sa vision de la vie.

Je sais par exemple que l'islam permet à un homme de battre sa femme, et partout sur internet je trouve des vidéos de savants islamiques qui nous expliquent comment le faire.

Ce sont les mêmes « savants » qui lisent le coran et les textes islamiques et qui font de l'Arabie Saoudite un pays où une personne peut être exécutée pour sorcellerie, et où un père peut vendre ses filles prépubères à un violeur d'enfant, et après ça, se considérer encore comme un être humain.

Je sais que l'islam encourage la violence contre les apostats, les Juifs et les homosexuels, et je sais que quiconque s'aventure à critiquer cette pure barbarie risque d'être physiquement agressé et de mettre sa vie en danger.

Je sais que dans la société occidentale, le viol (d'une femme par un homme*) est un crime contre des femmes, commis par des hommes, alors que dans le monde musulman, le viol (toujours d'une femme par un homme*) est un crime commis par les femmes et puni par -devinez qui- par les hommes!

Et je sais que pour ces raisons, aucune autre religion que l'islam ne me fait ressentir autant de honte à être un humain. Et pour moi qui ait reçu une éducation catholique, croyez-moi, cela veut tout dire.

...

Je sais toutes ces choses concernant l'islam, car tout le monde les connaît. Mais malgré tout, les gens continuent à me dire : « Vous êtes un ignare, vous devriez lire le coran. » Bon, d'accord, alors j'ai lu le coran, et puis quelqu'un m'a dit : « Oh, vous l'avez lu en anglais ? C'est une erreur, vous devez le lire en arabe pour vraiment le comprendre! »

... *Suit un passage un peu longuet qui explique que même s'il nous arrivait de le lire en arabe, il nous serait reproché notre incompréhension du "vrai sens" du texte, qui devrait nous être révélé par des théologiens plutôt que par notre seul esprit borné.*

Ces « savants » islamiques, c'est leur gagne pain de dénaturer ces paroles avec leur interprétation névrosée. Car ils sont emprisonnés dans leur bulle emplie de certitudes d'ignorants, avec pour seule idée chronique une répression sexuelle liée à leur peur maladive des femmes. Les savants de l'islam n'ont aucune connaissance, aucune sagesse, et ils ne se raccrochent qu'à la seule chose qu'ils possèdent : la capacité de créer la peur, ce qui est bien sûr la plus vile émotion que peut avoir un être humain.

Est-ce là vraiment le but de l'islam ? La pure violence: la menace de la pure violence est toujours l'option favorite de ces tristes sires, car ils n'ont rien d'autre à proposer (pour imposer leur pouvoir*).
Quelle misère ! Et c'est la raison pour laquelle les apostats sont tués dans l'islam, car les bases primitives qui définissent cette religion ne connaissent pas d'autres manières d'agir. Ce sont ces "savants" qui demandent ces punitions brutales, qui sanctionnent par des mutilations, des exécutions, qui imposent ces conditions monstrueuses réservées aux femmes, les viols et les abus d'enfants, les meurtres haineux de Juifs et d'homosexuels, et ce sont eux qui transforment l'islam, de quelque chose qui aurait pu être beau, en une sinistre et inhumaine religion de mort, en y associant tous les musulmans.
Car si vous êtes musulman, ces gens vous ont montré le chemin et ont façonné la façon dont le monde vous voit, et à ce point de vue, ils ne vous ont pas épargné, et ceci est une chose que je sais de l'islam, tout comme vous. Si chaque musulman était encouragé à lire le coran en se fiant à son propre coeur (*et aussi à sa propre raison!) et non à l'esprit tordu d'un tiers, quelle religion différente pourrait devenir l'islam...

Paix ! C'est ce que nous recherchons, c'est ce que nous voulons."

* précisions ou ajouts apportés par nous!

mercredi 14 juillet 2010

Une interview intéressante de la CNN

Je vous convie à écouter cette interview de la chaîne CNN et surtout les commentaires qui la suivent. A en retenir :

1. l'islam n'est pas seulement une religion

2. l’islam n'est pas une religion de paix

3. les islamistes ont toujours un double langage

4. nous sommes foncièrement ignorants de l'islam

5. l'islam sera crédible et accepté comme religion respectable, le jour où le coran sera ré-écrit en conformité avec les Droits de l'Homme et les principes démocratiques

6. cette modernisation du Coran DOIT être rapidement entreprise : il s'agit en effet d'une démarche urgentissime vu l'affrontement violent déjà bien présent qui ne fera que s'amplifier dans nos contrées en cas de statu quo.

Restons vigilants envers les idéologies totalitaires! 3 symboles

Bonne audition,

@ston Martin

in English: http://www.youtube.com/watch?v=he-ul0hUkWI

in English with French subtitles: http://www.drzz.info/article-video-sous-titres-fran-ais-par-guy-milliere-non-l-islam-n-est-pas-une-religion-de-paix-explique-un-leader-musulman-53152743.html

dimanche 11 juillet 2010

L'Eglise et la sexualité

La découverte d'innombrables actes de pédophilie imposés à des enfants par des prêtres, remet en évidence le problème de l'attitude de l'Eglise catholique en matière de sexualité. Ces pratiques ont été mise à jour aussi bien en Autriche qu'au Canada que chez nous.

Lire la suite...

jeudi 24 juin 2010

LE CENTRE POUR L'EGALITE ET LE MRAX NE JOUENT PAS LEUR ROLE

Nous relayons un Communiqué de presse de Claude DEMELENNE

"Chanteurs racistes et/ou homophobes : Beenie Man, Rim K, Radouane la Déglingue"

Le Collectif Vigilance Citoyenne se réjouit de la déprogrammation du chanteur homophobe, Beenie Man, de l'affiche du festival Couleur Café, grâce notamment à la mobilisation des associations HOLEBI.

Le Collectif déplore qu'une fois de plus, tant le Centre pour l'Egalité des Chances et la lutte contre le racisme, que le MRAX, n'ont pas joué leur rôle.

Ces deux organismes sont généralement aux abonnés absents lorsque des chanteurs racistes et/ou homophobes, diffusent des textes qui s'apparentent à des appels à la haine. Il s'agit d'un manquement évident à leur mission.

Le cas de Beenie Man n'est pas isolé. Quand le rappeur Radouane La Déglingue hurle : « J'épouserai le Maroc après avoir baisé la Belgique », lorsqu'un autre rappeur, Rim K - invité ce samedi à Molenbeek dans le cadre de la Fête de la Musique -, lance « J'baise votre nation/L'uniforme bleu depuis tout p'tit nous haïssons/ Tous détestés, dès qu' tu peux faut les baiser », le Centre pour l'Egalité et le MRAX, ne réagissent pas.

Ces deux organisations pratiquent un antiracisme à oillères : elles dénoncent - avec raison - le racisme d'extrême-droite, mais jettent un voile pudique sur d'autres formes de racisme, comme le racisme anti-Blancs et le harcèlement des homosexuels, qui progressent dans certains quartiers.

L'indignation sélective est devenue la marque de fabrique du MRAX et du Centre pour l'Egalité des Chances et la lutte contre le racisme. Le jeunisme est une autre caractéristique de ces deux associations, qui s'interdisent toute critique de chanteurs appréciés par une petite minorité de jeunes.

Dans les prochaines semaines, le Collectif Vigilance Citoyenne interpellera, à ce propos, le monde politique. Financés par l'argent public, le Centre pour l'Egalité et le MRAX doivent remplir leur mission avec objectivité et sans a priori idéologique.

Pour le Collectif Vigilance Citoyenne

vendredi 28 mai 2010

METRO BRAVO !

Métro-boulot-dodo ?

Non : METRO BRAVO ! Pour ceux qui n’ont pas la « chance » d’être de « joyeux » navetteurs et autres usagers du métro, rappelons que « METRO » est aussi le nom d’un quotidien gratuit disponible les 5 premiers jours de la semaine, dans les gares et stations de métro. C’est un journal remarquablement bien fait : un condensé très intelligent de l’actualité.

Dans son édition du vendredi 30 avril dernier, METRO donne une jolie place – en encadré en grasses – à Ayaan Hirsi Ali, cette ex-députée socialiste néerlandaise (*) et compagne de Théo van Gogh : « L’islam est un style de vie violent, ignorant, un style de vie tribal, hostile aux femmes et aux homosexuels, intolérant et discriminatoire »

@ston martin

(*) : Ayaan Hirsi Ali, d’origine somalienne, excisée, fut exclue de son parti pour « racisme » ! Plus tard, elle fut renvoyée des Pays-Bas pour avoir fourni des données inexactes sur son identité (date de naissance, nom complet). Elle trouva refuge un temps aux Etats-Unis qui, finalement, renoncèrent à assurer sa sécurité. Sarkozy lui octroya alors la nationalité française.

jeudi 27 mai 2010

SOIR : que pensent les jeunes du voile ?

Partant d’une pièce de théâtre , « Antigone voilée », écrite par François Ost, vice-recteur des Facultés Saint-Louis, « Le Soir » et les éditions De Boeck ont lancé un concours de « cartes blanches » auquel ont participé 9 écoles de la Communauté française de tous réseaux. Des jeunes de 16-18 ans ont envoyé 83 textes. Le journal publie les trois textes jugé les meilleurs.

Lire la suite...

vendredi 21 mai 2010

L’étoile jaune des femmes

Le site « Riposte Laïque, reprend les propos de Fadela Amara, sur le plateau de l’émission "On n’est pas couchés" : "Entre le voile et la burqa, il n’y a que quelques centimètres de différence, mais la symbolique est la même".

Chahdortt Djavann, romancière iranienne, dit que "le voile est l’étoile jaune de la condition féminine". Dans une interview accordée à notre journal, Ann Pak, autre féministe iranienne, disait : "De même que les nazis marquaient les juifs d’une étoile jaune, les islamistes, eux, ont marqué les femmes d’une nouvelle toile noire : le voile. De la sorte, ils les ont enfermées dans une prison déambulante, les ont rendues invisibles, ont nié leur existence en tant qu’êtres humains tout comme les nazis avaient hier nié l’existence des juifs également en tant qu’êtres humains".

Ce parallélisme entre la condition faite aux Juifs par les nazis et celle des femmes par le coran, peut paraître excessive mais est cependant correcte : pour les uns comme pour l’autre, ce sont des « untermenschen », c’est-à-dire des citoyens de seconde zone, ne possédant pas les mêmes droits civils que les autres.

@ston martin

lundi 17 mai 2010

Le traquenard charitable

A deux reprises, la TV a fait écho au geste charitable du curé de Gilly qui accueille dans son église les pieux musulmans des environs, le temps que des travaux de réfection à la mosquée soient terminés.

Ses ouailles en sont tout remuées. Voilà un geste qui témoigne de la volonté de rapprochement entre les deux grandes sectes –pardon !- religions. Un geste de paix émouvant.

Lire la suite...

mardi 20 avril 2010

Manifestez contre les signes convictionnels à l’école

Nous relayons une invitation à manifester le samedi 24 avril, lancée par les associations:

Karima insoumise et dévoilée Le R.A.P.P.E.L. Le Comité belge Ni Putes Ni Soumises

"Le port du voile, voilà bien un sujet brûlant dans l’actualité : débats dans les différents parlements de la Communauté française, discussions intenses et parfois houleuses au sein des partis politiques, port du voile par une enseignante à Charleroi, etc.

Face à la multiplication de revendications qui menacent le vivre ensemble dans les écoles, il est urgent de trancher, pour que la rentrée scolaire 2010 ait lieu dans un climat apaisé, que seule une législation claire permettra.

Au sein de nos associations, nous demandons : - L’interdiction du port du voile pour les tous les élèves de l’enseignement obligatoire, afin d’éviter TOUS les cas d’obligation parentale du port du voile chez les jeunes filles.

- Plus largement, l’interdiction de tous les signes d’appartenance religieuse pour les mêmes élèves, et ce afin d’éviter toute emprise du religieux dans la sphère scolaire.

- L’interdiction des signes religieux dans la fonction publique, et en particulier pour les enseignants, conformément à l’esprit des décrets « neutralité ».

En vue d’inciter nos responsables politiques à enfin prendre les mesures qui s’imposent, nous manifesterons le 24 avril prochain, de 10 à 12h devant la Bourse à Bruxelles.

N’hésitez pas à nous rejoindre ! Nous avons besoin d’un maximum de soutien (associations, citoyens) pour défendre et promouvoir notre position."

Et pour tous ceux qui ne l'ont pas encore visionnée, une petite vidéo de circonstance par les SNULS:

http://www.youtube.com/watch?v=dqvzKf5YSJI

dimanche 18 avril 2010

Les Ecolos, nouveaux bigots (II)

Nous relayons un article de Claude Demelenne, qui fait suite aux réactions provoquées par sa note «Les Ecolos, nouveaux bigots (I)», publiée dans la Libre Belgique du 9 avril 2010.

Sa thèse : Ecolo se profile en parti cléricalo-musulman.

http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/574705/les-ecolos-nouveaux-bigots.html

"Parmi les nombreux mails que j’ai reçus, une question revient régulièrement : « Comment les verts en sont-ils arrivés là ? ». Voici quelques éléments de réponse."

Cette question des lecteurs rejoint la nôtre, et rejoint notre espoir déçu par ce parti qui était pourtant porteur de renouveau . Hélas, au lieu de creuser le sillon de l'écologie qui l'avait conduit au gouvernement, il s'en est détourné pour embrasser une alliance avec l'idéologie la plus rétrograde de l'échiquier politique: l'islamisme.

Les anciens supporters sont atterrés...

ecolo sans issue

Lire la suite...

lundi 12 avril 2010

Dénoncer l’intolérable misogynie dont les religions font preuve.

Nombre de nos concitoyens croient bien faire en ne s'opposant pas au retour en force des revendications religieuses...ou du moins pensent-ils ne pas mal faire. Entre l'égalité Hommes/Femmes et la liberté de suivre toute directive religieuse (aussi absurde soit-elle) ceux-là n'hésitent pas...et s'aveuglent sur la prétendue liberté des femmes à vouloir se plier aux diktats misogynes de leurs leaders religieux...

Pourtant, ils coopèrent à un terrible recul de civilisation.

Certains intellectuels, heureusement, ne participent pas à cet aveuglement, et dénoncent la manipulation qui est à l'oeuvre. Nous ne résistons pas au plaisir de vous inviter à lire la savoureuse note en ce sens d'Yvon Toussaint dans "Contrepied",du Journal Le Soir du 9 avril: "Ecrasons la femme!".

Nous en livrons quelques extraits:

"Le clergé, voilà l’ennemi ! Ou du moins ces clergés fondamentalistes, brandissant la Croix ou le Croissant, qui devraient être l’ennemi commun de tous les progressismes

"Certes, il faut convenir que toutes les religions ne nous menacent pas également, ici et maintenant. La faculté de pouvoir discriminer les femmes, de les humilier, les clôturer, les infantiliser, les mutiler, dépend de l’histoire ou de la géographie, comme d’un certain nombre d’égarements et de perversions mentales propres à tel ou tel culte."

"En vérité je vous le dis, les deux branches de la pieuse tenaille qui menacent nos filles et nos compagnes, sont une minorité d’islamistes emportée par un élan prosélyte et un catholicisme revanchard qui pourrait se croire en situation de rependre du poil de la bête. Comment ne pas admettre,par simple honnêteté intellectuelle,que le signe que constitue le port d’un voile – et a fortiori celui d’une burqa – renvoie à une symbolique oh combien explicite : celle d’une soumission de la femme à l’homme, d’une culture ségrégationniste, d’un ensevelissement ?"

Oui...merci Monsieur Toussaint; puissiez vous être entendu. Car l'Europe d'aujourd'hui, faute aux bruyants "walkmans" ou non, compte à ce jour bien des malentendants...

Lire en entier le texte d'Yvon Toussaint: http://archives.lesoir.be/contrepieds-ecrasons-la-femme-_t-20100409-00VDAR.html

dimanche 11 avril 2010

Reporters Sans frontières s'inquiètent de l'érosion galopante de la liberté d'expression

Nous relayons un communiqué de Reporters Sans frontières, posté sur "Faire le Jour":

RSF réagit à la résolution sur la diffamation des religions du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Reporters sans frontières se déclare fortement préoccupée par la résolution votée au Conseil des droits de l’homme des Nations unies, le 25 mars 2010, prenant position contre la « diffamation des religions ». Le texte a été présenté par l’Organisation de la conférence islamique (OEI), sous la houlette du Pakistan.

Sous prétexte de veiller à une meilleure conciliation entre la liberté d’expression et la liberté de croyance, certains États mettent en place un dispositif qui n’a pour autre objectif que d’interdire toute critique des religions, et notamment de l’islam, déclare Reporters sans frontières. C’est un processus dangereux qu’il faut enrayer. Le respect de la liberté d’expression est tout aussi fondamental que celui de la liberté de croyance. L’un ne peut exister sans l’autre.

Caricature, liberté artistique, droit d’opinion, toutes les sphères de la vie intellectuelle qui constituent la liberté d’expression se trouvent mises en danger par une telle résolution. Elle a pour conséquence malheureuse de brider les échanges au sein même des religions alors qu’elles invoquent un besoin de protection. Sera-t-il possible d’avoir un débat d’idées au sein d’une religion sans risquer de se voir condamné pour diffamation par le groupe dominant qui cherche à imposer ses vues ?

Lire la suite...

- page 1 de 3