Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Réfléchissez un peu!

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 27 mars 2016

On n'a pas le droit de dire "on ne savait pas"!

En 2005, la journaliste belge d'origine marocaine, Hind Fraihi, a enquêté sur Molenbeek et les milieux islamistes radicaux -Elle en a tiré un livre courageux:"En immersion à Molenbeek", Ed. La différence, 238 pages. (17 euros). Onze ans déjà qu'elle a dénoncé l'intégrisme islamiste qui gangrenait un quartier de Bruxelles: Molenbeek, avec la bénédiction de son bourgmestre de l'époque...l'irresponsable "socialiste" Philippe Moureaux, s'enfonçait peu à peu dans le repli identitaire, l'intégrisme et pour certains le radicalisme violent.

Elle raconte à notre confrère Marianne.net son parcours depuis ses études à Bruxelles, sa progressive prise de conscience des manoeuvres de groupes islamistes pour enrôler nos jeunes dans des guerres "saintes" à l'étranger...et ce, déjà avant le tragique "11 septembre 2001"!

Lire la suite...

dimanche 16 octobre 2011

Catholiques inconséquents

Haro sur Monseigneur Léonard qui entend éloigner de la direction d'une école catholique ou de l'enseignement de la religion des chrétiens divorcés et remariés.Le berger a, me semble-t-il pour mission de veiller à ce que les moutons prennent bien le chemin tracé par l'Eglise ?

Les personnes qui s'affirment "catholiques" déclarent,ce faisant, qu'elles font partie de l'Eglise (ecclesia=assemblée des fidèles). L'Eglise est, entre autres, une association de personnes qui partagent une même croyance religieuse. Elle est aussi une institution autoritaire qui doit faire respecter les règles définies pour la communauté des fidèles.Or, le mariage est l'un des sept sacrements définis par l'Eglise. Le mariage est, en principe, indissoluble. Il peut être frappé de nullité par l'autorité ecclésiastique suivant les règles du droit canon. Il s'agit d'un acte rare issu d'une procédure complexe. Normalement,le mariage lie les conjoints jusqu'à la mort. Les conditions de la vie moderne ont donné naissance à des comportements moins rigoureux. Les séparations et les divorces sont courants. Mais, point trop n'en faut.Un(e) divorcé(e) qui se remarie commet l'adultère. L'Eglise peut difficilement admettre que des personnes qui contreviennent au règles qu'elle a fixées, aient la responsabilité d'enseigner ces mêmes règles? Si des fidèles ne sont plus d'accord avec les commandements de l'Eglise, ils sont libres de quitter l'assemblée. Ils peuvent aussi décider de lutter, au sein de l'Eglise pour tenter de faire modifier les règles établies. Mais, tant que celles-ci prévalent, il appartient à l'autorité de l'Eglise de les faire respecter. Ce que Monseigneur Léonard, conséquent, fait, remplissant ainsi la mission qui lui est dévolue. Tout le reste est (mauvaise) littérature.

samedi 27 août 2011

Dieuu et la guerre

Les événements en Lybie, en Syrie et ailleurs font réfléchir sur le rôle de dieu en temps de guerre ou de troubles révolutionnaires. En 1940, au début de la grande guerre déclenchée par Adolf Hitler, on pouvait voir des curés belges et français, bénir les chars qui roulaient vers le front. Et des curés allemands faisaient les mêmes gestes rituels de l’autre côté de la frontière. Les Allemands commettaient même un blasphème en portant sur la boucle de leur ceinturon l’inscription : «Gott mit uns » (Dieu avec nous). Ils prétendaient connaître les intentions de leur divin maître ! Dieu les en a punis…

Lire la suite...

lundi 6 décembre 2010

Artiste censuré à Bruxelles!

Liberté religieuse, qu'ils disent... Mais pas pour tout le monde! Si la conception religieuse d'un Artiste a le malheur de ne pas plaire aux ultras, aux religieux radicaux ou aux croyants fanatique, gare à ses fesses...et à ses oeuvres.

Souvenez-vous: ce n'est pas si vieux, et cela n'a pas été dénoncé avec la fermeté qu'on aurait pu attendre, des pseudo défenseurs de la liberté religieuse: ni par M. Gutierrez...ni par ses Collègues mous de la plume, d'ailleurs. Quoi, y aurait-il de bonnes et de mauvaises libertés religieuses? Les uns peuvent s'exprimer, même par des pratiques rétrogrades, cruelles et/ou sexistes, tandis que les autres ont le droit se taire et surtout pas celui de faire entendre une voix différente, plus sensible aux valeurs modernes?

Les Musulmans modérés ont bien du mal à vivre librement, dans notre malheureux pays.

Lire la suite...

vendredi 26 novembre 2010

Identité et distanciation

Dans le débat sur l’interculturalité, on parle beaucoup de religion (surtout de la religion islamique) et trop peu de théocratie politique. Il tombe sous le sens que, si l’on revendique une « identité » particulière, c’est pour se distancier d’un autre groupe. Cette volonté de prendre ses distances par rapport à cet autre, implique nécessairement des sentiments négatifs à son égard. Car, si l’on ressent des sentiments positifs pour une communauté – sympathie, considération, admiration…- on est tout naturellement porté à en faire partie, à s’y intégrer avec fierté.

Lire la suite...

mardi 23 novembre 2010

La Polygamie s'est déjà installée chez nous!

A l'heure des "Assises de l'interculturalité" on est en droit de s'interroger sur notre avenir: jusqu'où va-t-on laisser s'effilocher notre tissu de valeurs, de progrès, de modernité? Il y a peu, je lançais en boutade à des amis "vous verrez, un de ces jours, on nous demandera d'être plus tolérants à l'égard de la polygamie!" Je me trompais. Lourdement. Sur le timing!! ce n'est pas pour "demain": chez nous, la polygamie est déjà reconnue et acceptée pour certaines famille....

Lire la suite...

jeudi 4 novembre 2010

Un communiqué qui soulève des questions

Le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR), fait circuler un message relatif à des scènes filmées lors d’une lapidation. Il estime qu’il faut traduire en justice l’auteur de ces prises de vue, parce qu’elles portent atteinte volontairement à l’image de la Communauté musulmane !

Lire la suite...

samedi 16 octobre 2010

Ca donne à réfléchir ?

Monseigneur (ce n’est pas le mien !) Léonard est le « président » d’une association – l’Eglise-, qui a ses règles de comportement et sa vision du monde. A ce titre, lui et ses fidèles, expriment librement leurs conceptions vis-à-vis des événements. Leurs prises de position ne concernent que les seuls membres de leur association. Dès lors, je ne vois pas en quoi on réprouve ses déclarations relatives au sida.

Lire la suite...

lundi 11 octobre 2010

Un journalisme de jobards ?

Quand je lis mon journal, il m’arrive de bondir d’indignation. Parce que des confrères, que par ailleurs j’estime beaucoup, acceptent sans sourciller une limitation à la libre expression des idées. Des journalistes ! Dont l’histoire de la profession n’a été qu’une longue lutte pour la libre circulation des nouvelles et la libre expression des opinions. Mais l’indignation est bon signe ; ça titille le cerveau !

Lire la suite...

dimanche 10 octobre 2010

Comment les islamistes sont parvenus à dominer l'islam européen.

Un peu d'Histoire, pour nous aider à comprendre le présent...ou "Comment les islamistes sont parvenus à dominer l'Islam européen", par Daniel Pipes

Publié avec l'aimable autorisation de Daniel Pipes. Adaptation française: Johan Bourlard

Les attentats islamistes du 7 juillet 2005 à Londres, qui ont fait 52 morts et 700 blessés, ont poussé les autorités britanniques à collaborer avec les musulmans afin d'éviter à l'avenir d'autres violences.

Cependant, plutôt que de se tourner vers les musulmans anti-islamistes qui rejettent l'objectif conquérant d'application de la loi islamique en Europe, ils ont soutenu les islamistes non violents, espérant que ceux-ci persuaderaient leurs coreligionnaires d'exprimer leur haine de l'Occident par des moyens légaux. C'est cette dynamique qui a poussé à l'avant-scène Tariq Ramadan (né en 1962), éminent intellectuel islamiste, comme par exemple quand la police métropolitaine de Londres a participé au financement d'un colloque où Ramadan a pris la parole et quand le Premier ministre Tony Blair l'a nommé au sein du très officiel « groupe de travail pour la lutte contre l'extrémisme ».

Lire la suite...

dimanche 3 octobre 2010

La Belgique: tête de pont de l'islamisme (radical!) en Europe?

Nous relayons le texte posté ci-dessous cet été:

Posté par Novopress dans Audio/Vidéo, Europe, Politique, Société le 2 juillet 2010 | http://fr.novopress.info/62428/la-belgique-tete-de-pont-de-l%E2%80%99islam-en-europe/

A la volonté séparatiste flamande qui s’est exprimée lors des élections législatives en Belgique du 13 juin dernier, pourrait bientôt s’ajouter un phénomène d’une toute autre ampleur, porté par la vague démographique qui submerge le Royaume moribond : l’émergence de la « volonté de puissance » des fondamentalistes musulmans, c’est-à-dire ceux qui pratiquent l’islam authentique, tel qu’il s’exprime dans le coran et les hadith.

Florilège d’aphorismes et de prophéties sortis tout droit de la bouche de membres de Sharia4Belgium (*) :

''« La démocratie est incompatible avec l’islam : la démocratie, c’est le peuple qui décide des lois, la démocratie change les lois tous les jours, alors que les lois sont déjà créées, une fois pour toutes, par Allah. On est en train de travailler pour implémenter la chariah en Belgique. La politique, ici en Belgique a échoué : 85% du peuple belge ne croit plus en la politique. Allah est le seul qui peut être obéi, le seul qui peut être suivi, le seul qui peut être adoré. Nous, on ne demande pas si on peut porter le voile : on le porte ! Les frères et sœurs ne doivent pas vivre avec l’idée qu’ils doivent demander quoi que ce soit à ces gens-là (les pouvoirs laïcs en place). Allah nous a donné la vérité : nous n’avons rien à leur demander. Nous leur disons : préparez-vous à déménager parce que les musulmans sont venus ici pour rester et pour dominer. Allah a envoyé son messager pour le faire dominer sur toutes les religions et tous les gouvernements. Celui qui n’accepte pas le voile, qu’il déménage ! Nous, on est ici pour rester. On va conquérir ce pays et faire de la Belgique un Etat islamique. De là, on partira vers le reste des terres (l’Europe) pour le conquérir et faire dominer l’islam »''

Eh bien: à bon entendeur, salut! Mais...y a-t-il encore quelqu'un qui entend quelque chose, dans le royaume? Quoique...si, il y en a qui entendent (sélectivement)...et considèrent comme "provocations envers une communauté" tout propos qui critique l'islamisme montant dans nos contrées!

(cc) Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine http://fr.novopress.info

voir la vidéo:

Visible également sur you tube: http://www.youtube.com/watch?v=PJTmeVOOcq0

vendredi 1 octobre 2010

Seul le minaret peut se faire entendre

Pour ceux qui l’ignorent, le minaret est cette adorable petite tour qui s’ajoute à une mosquée pour appeler régulièrement les Musulmans à la prière. Cette incitation à s’agenouiller sur un petit tapis, le nez pointé vers La Mecque, est faite par une voix aux merveilleuses modulations mélodiques ; celle du Muezzin ! Le récitatif « sacré » est heureusement amplifié par de très modernes haut-parleurs qui permettent de déverser généreusement les décibels islamiques à la ronde et de se faire entendre par les auditeurs qui seraient un peu durs de la feuille. Ah, quel bonheur d’être ainsi cinq fois par jour invités malgré nous à partager les saintes paroles coraniques. Ca change un peu des guirlandes sonores que les cloches de nos églises (avec tour incorporée) offraient à nos oreilles avides.

Lire la suite...

samedi 25 septembre 2010

Libre-examen...ils ne savent plus ce que ça veut dire!

Nous rediffusons un billet de "@resistants.info".

Pauvre Université qui laisse en son sein se développer des vipères qui détruisent son bel esprit...et en son nom, encore! Ben oui, Georges Orwell (1984) l'avait bien prévu: Le Ministère de la Paix fait la guerre... Le Ministère de l'Information organise la censure et les fausses nouvelles.

Et bien, à présent on a aussi le Cercle du Libre-examen de l'ULB qui ouvre les bras aux racistes, et leur donne une Tribune universitaire pour diffuser leurs mensonges et leurs appels à la haine.

Bravo.

Lire la suite...

mercredi 11 août 2010

Regroupement familial et mariage forcé

Nous sommes bien d'accord avec la déclaration de M. Demelenne, qui pointe sur une nécessité des plus urgentes, quand il dit:

"Au-delà de cette polémique, le vrai débat concerne le regroupement familial. La loi sur le regroupement familial doit être à nouveau révisée, dans un sens plus restrictif, et, surtout, appliquée."

Car son raisonnement est correct: la politique du laissez faire n'importe quoi se retourne en premier lieu contre les populations qu'on prétend protéger.

En particulier sur les femmes et les jeunes filles, que l'on oblige à participer à des flux migratoires en provenance de leur "pays d'origine", par le biais des mariages forcés.

Honte aux politiciens qui semblant de ne pas voir, ou diluent l'horreur de cette pratique par des discours lénifiants et des expressions hypocrites comme "mariages arrangés". Les racistes, ce sont ceux qui admettent pour autrui ce qu'ils ne voudraient pas pour eux-même ou pour leurs enfants.

mercredi 14 juillet 2010

CESSONS DE NOUS METTRE LA TETE DANS LE SABLE COMME CHAMBERLAIN

Il faut beaucoup de courage, actuellement (et depuis 1/4 de siècle) pour défendre ces principes UNIVERSELS (ou qui devraient l'être !), acquis si durement et pour lesquels tant de personnes ont souffert, donné leur vie : la liberté d'opinion - la liberté d'expression - le respect absolu de la vie humaine - l'égalité hommes-femmes - la mixité - la démocratie - la laïcité ... Du courage car ceux qui devraient être les premiers sur les barricades pour les défendre - la gauche - s'en désintéressent complètement, voire même se font les complices de ceux qui les attaquent. Par naïveté ? Par ignorance ? - Par pusillanimité ? Un peu de tout sans doute ... Ce sont les "Chamberlain" de notre époque.

Chamberlain qui, revenant de la conférence de Munich, rassure ses concitoyens : "mais non, Hitler est un gentil, mais, non, Hitler ne nous fera pas la guerre, etc., etc." Au même moment, Daladier, moins bête, arrive en gare de Paris, acclamé par la foule qui souhaite, qui VEUT entendre le même message. Mais Daladier, lui, a ces mots, par devers lui : "les cons, ils ne savent pas ce qui les attend". C'était l'aube du nazisme. Et c'est aujourd'hui, l'aube - déjà bien avancée ! - de l'islamisme triomphant ...

Deux idéologies qui ont (presque) tout en commun : - la haine de la démocratie : tous deux préconisent un système politique totalitaire, autocratique, arbitraire - le racisme, l'apartheid : tous deux identifient des catégories d'individus ne disposant pas des mêmes droits : pour le nazisme, il y a la race blanche, aryenne et puis...tous les autres. Pour l'islam, il y a les maîtres et les esclaves (ils existent toujours, voir l'affaire du Conrad), les hommes et les femmes, les croyants et les infidèles. Esclaves, femmes, infidèles ont un statut inférieur, des codes civils différents et même des codes pénaux différents !!! - la censure érigée en système : pas de liberté d'opinion ni d'expression ni chez les nazis ni chez les musulmans - l'incitation au meurtre est présente chez les nazis comme chez les musulmans. Toi, femme blanche et infidèle, tu es déjà condamnée à mort ! La seule différence (et elle est de taille), c'est que le nazisme se prévaut de caractères pseudo-scientifiques (suprématie de races), très simples à démonter (ouf !) et que l'islam lui, détient sa vérité de "Dieu" (aïe). Oui, "aïe", car Dieu, c'est sacré, non ? Et qui oserait contester la parole de Dieu ?

Tout ceci nous pouvions déjà le découvrir fin 1979. Fin 1979 ??? Que s'est-il passé fin 1979 ? A Téhéran, une foule en liesse de jeunes en tenue occidentale bigarrée (horesco referens !) acclame Khomeiny aux cris de "liberté, liberté". Le lendemain, la moitié de la foule est en noir. Ce sont les femmes, obligées de porter le tchador. Peu de temps après, une délégation féminine française tout à fait officielle, demande audience à Khomeiny pour obtenir la suppression de l'obligation pour les femmes de porter le tchador (punie de coups de fouet et de matraque en public par les gardiens de la Révolution si elle n'est pas respectée). Bien entendu Khomeiny refuse de les recevoir non voilées (avait-il peur de ne pas pouvoir réfréner ses pulsions sexuelles ???) et l'audience n'aura pas lieu. ET après ? Après, silence assourdissant des féministes et de la gauche. Pire ! La gauche manifeste son aveuglement en accusant de racisme ceux qui dénoncent les dangers de l'islamisme !

Introduire dans notre civilisation occidentale (condamnée à s'éteindre peut-être, comme le furent, par le passé, d'autres civilisations brillantes) l'obscurantisme, la censure, l'arbitraire, le crime (d'honneur, bien sûr), l'infériorité de la femme, le totalitarisme, les châtiments corporels, la charia (en un mot)... qu'est-ce sinon le suicide de nos valeurs, la disparition de la (très fragile) Déclaration Universelle des Droits de l'Homme ?

@ston martin

(Au cas où certains l'ignoreraient encore, les pays musulmans n'ont JAMAIS signé cette Déclaration, lui préférant une "Déclaration islamique universelle des droits de l'homme" où les femmes sont déclarées égales des hommes, en dignité ... mais pas en droits !)

lundi 3 mai 2010

Le voile n’est pas religieux, il est SEXISTE !

« Il enferme la femme dans une prison mobile »

Cette excellente justification de l’interdiction du voile intégral, nous est donnée par Silvana Koch-Mehrin, vice-présidente du Parlement européen et chef de file des libéraux (FDP) allemands. Sarkozy avait, lui aussi, utilisé l’argument de l’indignité de cette tenue réservée aux femmes. Dans notre pays, la justification – très hypocrite, hélas ! – fut celle de la sécurité. Bon, la loi a été votée et même à l’unanimité. Mais on eût préféré qu’elle stigmatise l’avilissant asservissement de la femme, réduite à un fantôme sans existence dans l’espace public. Voilà ce qui révolte tous les tenants de l’égalité hommes-femmes ! Pour en revenir à Madame Silvana Koch-Mehrin, elle a appelé dimanche 2 mai dernier, à l’interdiction du port du voile islamique intégral dans TOUTE l’Union Européenne. Pour elle « la burqa constitue une attaque contre les droits des femmes, c’est une prison mobile ». (Information du Soir du 3 mai 2010) Merci Madame Koch-Mehrin ! Rappelons que ce que l’on appelle gentiment « foulard », n’en est pas un mais est un voile ! C’est Raffarin qui, du temps où il était Premier Ministre, a fait la distinction : « le foulard, qu’il soit d’Hermès ou de Taty (nous dirions « Veritas » ?) est un instrument de coquetterie. Le voile est tout juste le contraire ! » Lui aussi est une négation complète du droit de la femme à être femme ! Elle est ramenée à un objet sexuel à la disposition exclusive du mari ! Marquage sexiste tout aussi indigne ! @ston martin

mardi 13 avril 2010

Alliance sacrée ?

L'agence Belga rapporte (31/3/2010) que les représentants des cultes catholique et musulman ont mis en garde les parlementaires francophones contre les mesures d'interdiction du port de signes convictionnels et religieux (voile/burqa en particulier).

La vice-présidente de l'Exécutif des musulmans de Belgique,Isabelle Praille, et l'évêque de Tournai, Guy Harpigny, font front commun pour tenter d'imposer à la société civile belge la suprématie des "lois religieuses" sur les "lois humaines" votées démocratiquement.

Quoi d'étonnant, d'ailleurs, à une telle convergence de revendication de deux religions "du Livre"?

Bien vu, Caroline Fourest! Que ceux qui ne l'ont pas encore lu se plongent dans son essai "Tirs croisés", qui démonte à merveille ces stratégies d'alliances religieuses pour saper le socle de laïcité des états européens et détricoter les acquis de leur sécularisation... .

Fort heureusement, ces attaques ont été contrées par Christine Defraigne (MR) et Fatoumata Sidibe (MR), ancienne présidente du comité belge de "Ni putes, ni soumises".

Un peu plus de détails: http://www.accf.irisnet.be/presse/breves/les-breves-des-commissions ou http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/572994/les-cultes-mettent-en-garde-contre-une-mesure-d-interdiction.html

mercredi 7 avril 2010

L'interdiction de la burka: la liberté de qui ?

La Commission de l’Intérieur de la Chambre a voté à l’unanimité, une proposition de loi disant qu’une personne se présentant « dans les lieux accessibles au public, le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, de manière telle qu’elle ne soit plus identifiable » sera passible d’une amende et même d’emprisonnement. Ce qui revient à interdire le port de la burqa ou du niqab, qui dissimule le visage des femmes musulmanes. Ce texte devrait, en principe être soumis au vote en séance plénière à la mi-avril.

Lire la suite...

vendredi 2 avril 2010

Ecolo, ses Saints et ses Martyres

Ecolo, par la voix de Zoe Genot, s'est encore distingué à l'occasion du récent vote du Sénat interdisant la burqa dans l'espace public... L'argument qui tue...celui qui le prononce: interdire la burqa c'est condamner la barbe de St Nicolas!

Voir la scène "en vrai" gràce à la vidéo réalisée par Belgium Post: http://www.youtube.com/watch?v=YjXq2ojkm3U

Les Ecolos, réveillez-vous: revenez à l'écologie, à la défense de notre Terre...avant que le ridicule ne vous enterre.

saint&martyre

lundi 15 mars 2010

En 1970 j’étais prof, je fumais et je portais des jeans.

C’est vrai. Et je râlais de ne pas pouvoir fumer en classe. Je râlais aussi parce qu’on n’admettait pas que je donne cours en jeans. Bon, je râlais. Mais je n’aurais jamais eu l’idée de m’adresser à la justice pour faire valoir mon droit à pratiquer ma toxicomanie en classe (on n’employait pas ce mot à ce moment-là !) ou à mon inclinaison pour le western …

D’ailleurs, je n’avais pas le fric pour me payer un avocat. Et je l’aurais eu, et que ce fût un avocat sérieux (si, si, çà existe) il m’aurait envoyé faire l’en laire. Alors, je m’interroge sur toutes ces femmes qui revendiquent le voile (signe de leur indignité) et qui s’adressent à la justice belge : quelle combativité pour proclamer leur subordination ! Et avec quel argent ? ne tente-t-on pas de culpabiliser l’opinion belge en insistant sur la précarité de leur condition sociale et matérielle ?

A moins qu’il s’agisse de l’argent des hommes...seuls vrais bénéficiaires de la manoeuvre ?
Rédigé par : @ston martin

- page 1 de 2