Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 20 mai 2010

Le procès d'Allah (annexes, citations et commentaires)

Les différents épisodes du Procès d'Allah ont été publiés:

1: le 15 avril; . 2: le 22 avril.. 3: le 29 avril: 4: le 6 mai : 5: le 13 mai:

Nous invitons les lecteurs à lire les feuilletons dans l'ordre...

L'ensemble du texte sera prochainement regroupé sur une de nos "pages" permanentes et téléchargeable (copyright).

François WAHA

Lire la suite...

jeudi 13 mai 2010

Le procès d'Allah (5)

La première partie du Procès d'Allah a été postée le 15 avril; . Le second épisode a été posté le 22 avril.. Le troisième épisode date du 29 avril: Le quatrième épisode est du 6 mai :

Nous invitons les lecteurs à lire les feuilletons dans l'ordre...

François WAHA

Lire la suite...

jeudi 6 mai 2010

Le procès d'Allah (4)

La première partie du Procès d'Allah a été postée le 15 avril; . Le second épisode a été posté le 22 avril.. Le troisième épisode date du 29 avril:

Nous invitons les lecteurs à lire les feuilletons dans l'ordre...

François WAHA

Lire la suite...

jeudi 29 avril 2010

Le procès d'Allah (3)

La première partie du Procès d'Allah a été postée le 15 avril; . Le second épisode a été posté le 22 avril.

Nous invitons les lecteurs à lire les feuilletons dans l'ordre...

François WAHA

Lire la suite...

jeudi 22 avril 2010

Le procès d'Allah (2)

La première partie du Procès d'Allah a été postée le 15 avril; nous invitons les lecteurs à lire les feuilletons dans l'ordre....

François WAHA

Lire la suite...

samedi 17 avril 2010

Le procès d'Allah

Maxime Waha nous a aimablement proposé de publier sur Sans Dieu c'Est Mieux son "Procès d'Allah"; prenez plaisir à le découvrir.

Avertissement

En guise d’avant-propos, voici un « avertissement » qui porte mieux son nom. Il y a eu, au cours de l’Histoire humaine, une série de grandes migrations. Mais celle que nous connaissons en Europe actuellement, est de loin la plus importante par les millions d’êtres concernés et par l’enjeu des principes de civilisation en cause.

Il se joue actuellement, sans que le citoyen Lambda en prenne conscience, trop occupé qu’il est par les soucis quotidiens et les jeux télévisés, une lutte pour faire prévaloir, au niveau des Nations pas si unies que cela, des valeurs éthiques, juridiques et politiques qui revendiquent une vocation universelle. Le défi est lancé au nom de l’Islam à l’Occident de tradition chrétienne. Dédaignant la « Déclaration universelle des Droits de l’Homme » votée en 1948 par les Nations Unies d’alors, les pays islamiques lui opposent trois textes de « Déclarations universelles islamiques des Droits de l’homme ».

« Islamique universelle » voilà une contradiction direz-vous, on est "universel" ou "islamique" , pas les deux à la fois. Détrompez-vous : l’objectif d’ailleurs clairement affirmé de la religion islamique est de conquérir la Terre tout entière et d’être donc universelle. Pour l’Islam, « islamique » et « universelle » sont une seule et même chose. Ces déclarations islamiques, opposés à celle de l’Occident libéral et démocratique, sont d’inspiration théocratique totalitaire. L’une d’elles affirme dans son préambule que :

« L’Islam a donné à l’Humanité un code idéal des droits de l’homme, il y a quatorze siècles. Ces droits ont pour objet de conférer honneur et dignité à l’Humanité et d’éliminer l’exploitation, l’oppression et l’injustice. Les Droits de l’Homme, en Islam, sont fortement enracinés dans la conviction que Dieu et Dieu seul est l’auteur de la Loi et la Source de tous les droits de l’homme (…) Les Droits de l’Homme dans l’Islam font partie intégrante de l’ensemble de l’ordre islamique »

Ce texte fut présenté par le Conseil islamique pour l’Europe, en 1981, à Paris lors d’une réunion organisée par….l’UNESCO ! Ces textes seront sans doute opposés à la Déclaration universelle originelle en temps utile. En attendant, l’Islam a remporté sur l’Occident, aux Nations Unies, une victoire dont l’importance échappe complètement à une masse de citoyens, qui ne savent plus ce que sont les principes.

L’Islam donc, a trouvé à l’ONU en commission, pas encore en assemblée générale, une majorité pour voter (en mars 2010) une résolution demandant aux Etats membres de punir le ou les auteurs de « diffamation » d’une religion.

De quel droit une religion se distingue-t-elle statutairement d’une philosophie ? Où est la frontière entre « critique » et « diffamation » ? Une brèche dangereuse est ainsi ouverte dans le droit à la libre expression de la pensée. Personne ne s’en aperçoit ou pire, ne s’en émeut. Alors que, sur un sujet aussi crucial, les médias devraient HURLER !

Il est urgent que les philosophes, les hommes de science, les artistes de toutes disciplines multiplient leurs manifestations pour le ferme maintien d’un Etat laïque, seul capable d’imposer la tolérance, nécessaire à une vie en commun pacifique. Nous n’avons pas le droit d’être aveugles quand on porte atteinte à un principe fondamental de la démocratie : la liberté d’expression.

De ces constations, et du sentiment d'urgence qui en résulte, naquit l'idée d'écrire (et de publier) le "Procès d'Allah". Nous le présentons aux lecteurs de notre blog sous forme d'un feuilleton en n épisodes, qui paraîtrons de façon hebdomadaire dans nos billets, puis seront rassemblés en texte unique dans une de nos "pages" permanentes.

Nous vous souhaitons bonne lecture...et bonne réflexion.

François WAHA

Lire la suite...