Sans Dieu C'est Mieux

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 27 octobre 2010

Norvège: Pas de mosquée sans liberté religieuse en Arabie saoudite

Nous faisons suivre l'information suivante:

Le gouvernement saoudien et de riches donateurs privés d'Arabie Saoudite veulent financer des mosquées en Norvège à hauteur de dizaines de millions d'Euros. Légalement, ils en ont le droit. Conformément à la loi norvégienne il est permis aux pays étrangers de soutenir financièrement les communautés religieuses, mais vu l'importance de ces sommes, le gouvernement doit approuver le financement. Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser d'approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique Tawfiiq, qu'il serait "paradoxal et contre nature d'accepter le financement venant d'un pays qui n'accepte pas la liberté religieuse."

Lire la suite...

samedi 16 octobre 2010

Ca donne à réfléchir ?

Monseigneur (ce n’est pas le mien !) Léonard est le « président » d’une association – l’Eglise-, qui a ses règles de comportement et sa vision du monde. A ce titre, lui et ses fidèles, expriment librement leurs conceptions vis-à-vis des événements. Leurs prises de position ne concernent que les seuls membres de leur association. Dès lors, je ne vois pas en quoi on réprouve ses déclarations relatives au sida.

Lire la suite...

vendredi 15 octobre 2010

Les immigrés Musulmans coûteraient cher aux Allemands?

Très peu politiquement correct! Allemagne: les musulmans coûtent cher

AFP Selon Le Figaro 30/09/2010 | Une majorité d'Allemands (55%) considèrent les immigrés musulmans comme un fardeau pour l'Allemagne, selon un sondage publié aujourd'hui par le quotidien Financial Times Deutschland (FTD).

55% des personnes interrogées estiment ainsi que les musulmans ont "coûté financièrement et socialement beaucoup plus qu'ils n'ont rapporté économiquement" à l'Allemagne, selon cette étude de l'Institut Allensbach.

Seul un cinquième des personnes interrogées tirent un bilan positif.

La publication de ce sondage intervient alors que l'Allemagne a été secouée ces dernières semaines par une violente polémique sur l'immigration suscitée par un ancien responsable de la banque centrale allemande, Thilo Sarrazin.

Dans un livre paru fin août, l'ancien banquier central, poussé par la suite à la démission, a stigmatisé les immigrés musulmans affirmant notamment que le pays s'abrutissait à cause de leur faible niveau d'éducation et de leur manque d'intégration.

Ces thèses au vitriol, rejetées par nombre de responsables politiques, avaient trouvé un écho dans la population.

Selon ce sondage du FTD, 60% des personnes interrogées lui donnent ainsi raison. En Allemagne vivent entre 3,8 et 4,3 millions de musulmans, soit entre 4,6% et 5,2% de la population, selon les chiffres du gouvernement.

++ Alerte! N'entendez-vous les sirènes hurlantes qui annoncent la catastrophe? A force de nier l'évidence et de s'accommoder des pressions islamistes...on pousse la population à suivre des pentes glissantes qui rappellent sinistrement la montée raciste de l'entre-deux guerres. Si les démocrates s'obstinent à faire l'autruche devant la montée en force de l'islamisme européen...ils se retrouveront bientôt impuissants et écrasés entre deux forces fachisantes antagonistes.

jeudi 14 octobre 2010

France: Conférence à l'Assemblée nationale empêchée pour raison religieuse!

Une conférence à l’Assemblée Nationale française annulée sur demande sur CFCM ! (Conseil Français du Culte Musulman) 30 sept2010 Nous rapportons quelques extraits de presse qui en témoignent.

Bernard Accoyer: l'interdiction de la honte, la Charia dans les têtes de nos dirigeants.

Je faisais partie de ceux (Voir photo avec Christine Tasin, Pierre Cassen et Pascal Hilout) qui furent refoulés à leur arrivée devant les locaux de l'Assemblée Nationale. « La conférence est annulée » fut la seule réponse des policiers en poste.

En colère et dépités, nous nous sommes réunis sur une petite place derrière l'Assemblée Nationale en présence de Xavier Lemoine Maire de Montfermeil, Christine Tasin de Résistance Républicaine, Pierre Cassen de Riposte Laïque, La Droite Libre association politique organisatrice du débat et d’autres associations qui, lors du débat nous ont démontré, textes juridiques en main, que des passages entier de la Charia sont illégaux tant sur le plan français qu'européen que ce soit sur le statut de la femme, la liberté de conscience, l'égalité des femmes et des hommes entre eux mais aussi en fonction de leur appartenance religieuse car peu savent encore que l'islam considère le "croyant musulman" comme étant d'essence supérieure, les autres n'étant que des chiens ou des étrons hormis les gens du livre qui, s'ils payent l'impôt (jizya) et subissent l'humiliation, peuvent continuer à vivre en esclave en terre d'islam. Aucune loi européenne n'accepte ces règles et pourtant... un Président de l'Assemblée a cédé aux injonctions religieuses du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman). Il y avait aussi parmi les participants Enquête et Débat et d'autres, pardon pour tous ceux que j'oublie. Nous étions nombreux venus d'horizons politiques si différents que ce fût encore la preuve pour moi, qu'une vague immense monte en France comme en Europe contre cette islamisation de nos territoires, de nos cultures, de nos us et coutumes et pour le refus de diktats religieux venus d'un islam intégriste incompatible avec nos droits et nos sociétés européennes qui cherche, à défaut de changer les lois dans le texte, pour le moment, cherche à appliquer la charia dans les esprits. .... Plus que jamais je suis convaincu qu'il est temps de se réveiller. Pour paraphraser Geert Wilders, il est minuit moins le quart, réveillez-vous!

Nous aussi pensons que: « L'évènement est grave de conséquences : en effet, c’est la première fois, depuis le vote de la loi de 1905, qu’une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d'une réunion politique publique dans l’enceinte de la représentation nationale sous prétexte que ‘l'Islam serait stigmatisé’. Notre réunion, en présence de personnalités politiques, d’experts et d’un imam, posait l’interrogation de liens réels entre l’extrémisme religieux islamiste et l’immigration qui, s’ils étaient avérés, mettraient ainsi en danger les valeurs de la France ». Il est pitoyable que le Président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, 4éme personnage de l'état français, est cédé devant l'insistance d'une autorité religieuse. La démocratie est clairement en danger. Sans parler de la laïcité qui a été bafoué. Faut-il rappeler que ce débat se faisait en présence de l'imam de Drancy réputé pour son franc parlé et souhaitant que l'islam respecte les lois de la République. Cela ne fût pas respecté! C'est une gifle à cet Imam menacé par les intégristes radicaux musulmans, une gifle à Christine Tasin menacée de mort et protégée par la police, une gifle pour tous les participants présents. ... Gérard Brazon +

La France est devenue islamique. Nous en avons désormais la preuve. Par Michel Garroté depuis Jérusalem

Jérusalem, Jeudi 30 septembre 2010 . Oui, la France est devenue islamique. Et oui, nous en avons désormais la preuve. En effet, pour la première fois depuis le vote de la loi de 1905, une association religieuse obtient l’interdiction pure et simple d'une réunion politique publique. La France passe ainsi – de façon radicale et définitive – de la laïcité à l’allahïcité. ...

Quant à moi, j’ajoute que pour ce qui me concerne, cette dérive totalitaire est le résultat inéluctable de plusieurs décennies d’aveuglement sur le fait que ce n’est ni la migration en tant que telle, ni l’ensemble des musulmans en tant que tel, mais que c’est la tolérance et la complaisance envers la dimension idéologique de l’islam, envers l’islam conquérant et envers l’immigration musulmane de peuplement qui sont responsables de cette même dérive totalitaire.... - Depuis Jérusalem, Michel Garroté pour http://drzz.fr et http://drzz.info Transmis par @resistants :

... En fait, le CFCM relaie en France l’offensive de l’OCI (organisation de la Conférence Islamique), qui cherche à introduire, partout dans le monde et au sein de l'ONU, depuis les années 1990, le " délit de blasphème", en assimilant la critique de l’islam à du racisme ou de « l’islamophobie », donc à un crime pénalement condamnable. Paradoxe incroyable, l’OCI donne des leçons d’antiracisme en Occident, mais il réunit 57 pays musulmans qui persécutent presque tous leurs minorités chez eux et interdisent la liberté et le prosélytisme des autres religions (même le Maroc « tolérant » représenté au CFCM interdit à un musulman de choisir une autre religion). ...

Le courageux Imam de Drancy, Hassen Charghoumi, qui avait répondu présent à la soirée de la Droite Libre et qui est menacé de mort par les islamistes, dénonce courageusement les extrémistes islamistes, ne crie pas au victimisme, ne demande pas d’annuler des débats, accepte même de dialoguer avec des laïques et des anticléricaux qui ne sont pas de son avis. Il vient d’écrire un livre remarquable dans lequel il défend sans ambiguïté les valeurs de la République et de la liberté d’expression.

On est en droit de se demanser si le CFCM ne voulait pas également faire taire cet Imam courageux qui dérange les théocrates liberticides du CFCM....

Ne craignons pas de dire et redire que « personne n’est au dessus des Lois », pas plus un groupe religieux minoritaire ou majoritaire qu’un groupe ethnique ou culturel. La loi doit être la même pour tout le monde et la démocratie n’est pas le règne des Ligues de vertus mais du suffrage souverain et populaire.

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/article-bernard-accoyer-l-interdiction-de-la-honte-la-charia-dans-les-tetes-de-nos-dirigeants-58060380.html

Comme quoi...l'étouffoir qui s'étend sur la liberté d'expression ne s'arrête pas aux frontières du Royaume de Belgique!

lundi 11 octobre 2010

Un journalisme de jobards ?

Quand je lis mon journal, il m’arrive de bondir d’indignation. Parce que des confrères, que par ailleurs j’estime beaucoup, acceptent sans sourciller une limitation à la libre expression des idées. Des journalistes ! Dont l’histoire de la profession n’a été qu’une longue lutte pour la libre circulation des nouvelles et la libre expression des opinions. Mais l’indignation est bon signe ; ça titille le cerveau !

Lire la suite...

dimanche 10 octobre 2010

Comment les islamistes sont parvenus à dominer l'islam européen.

Un peu d'Histoire, pour nous aider à comprendre le présent...ou "Comment les islamistes sont parvenus à dominer l'Islam européen", par Daniel Pipes

Publié avec l'aimable autorisation de Daniel Pipes. Adaptation française: Johan Bourlard

Les attentats islamistes du 7 juillet 2005 à Londres, qui ont fait 52 morts et 700 blessés, ont poussé les autorités britanniques à collaborer avec les musulmans afin d'éviter à l'avenir d'autres violences.

Cependant, plutôt que de se tourner vers les musulmans anti-islamistes qui rejettent l'objectif conquérant d'application de la loi islamique en Europe, ils ont soutenu les islamistes non violents, espérant que ceux-ci persuaderaient leurs coreligionnaires d'exprimer leur haine de l'Occident par des moyens légaux. C'est cette dynamique qui a poussé à l'avant-scène Tariq Ramadan (né en 1962), éminent intellectuel islamiste, comme par exemple quand la police métropolitaine de Londres a participé au financement d'un colloque où Ramadan a pris la parole et quand le Premier ministre Tony Blair l'a nommé au sein du très officiel « groupe de travail pour la lutte contre l'extrémisme ».

Lire la suite...

dimanche 3 octobre 2010

UK: islam4UK interdit!

Et Islam4Belgium, on le garde ? http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JFrench/JPArticle/ShowFull&cid=1263147874821 Islam4UK interdit en Grande-Bretagne Par AP ET JPOST.FR 12.01.10 Imprimer|E-mail|Partager: Le gouvernement britannique a annoncé mardi l'interdiction du groupe islamiste Islam4UK, dont la prévision d'une marche de protestation à Wootton Bassett avait provoqué un sentiment d'indignation nationale. Anjem Choudary leader du mouvement voulait regrouper 500 islamistes dans les rues de la ville pour rappeler la mort des civils afghans - par faute des forces de l'OTAN. Wootton Bassett, située à 120 km à l'Ouest de Londres, est connue pour les cérémonies d'hommage rendues aux soldats britanniques tués en Afghanistan. Le groupe sera interdit à partir de jeudi. Les représentants d'Islam4UK se sont dits outrés. L'imam Omar Bakri Mohamed, le chef spirituel du groupe, a prévenu, depuis le Liban, que l'interdiction pourrait pousser certains de ses membres à la violence. Dans une interview téléphonique depuis Tripoli, il expliquait toutefois qu'il essayait d'encourager une réaction pacifiste.

Et Islam4Belgium, nous, on se le garde bien gentiment??!

UK: Dénonciation de bébés racistes!

1984 puissance 4 ! http://www.postedeveille.ca/2010/09/grande-bretagne-les-enseignants-d%C3%A9noncent-des-enfants-de-3-ans-pour-racisme.html 23/09/2010 Grande-Bretagne : Les enseignants dénoncent des enfants de 3 ans pour "racisme" La tyrannie de l'industrie de l'antiracisme et sa culture de délation.

___ Les enseignants sont obligés de dénoncer aux autorités des enfants d'à peine trois ans qui auraient utilisé un langage «raciste», a-t-on appris hier soir. Munira Mirza, conseillère senior auprès du maire de Londres, Boris Johnson, a déclaré que la Race Relations Act 2000 (loi sur les relations raciales) exige que les écoles espionnent les enfants d’âge préscolaire, et que plus d'un quart de million d'enfants ont été accusés de racisme depuis son entrée en vigueur. Elle a écrit dans le magazine Prospect: «Plus nous cherchons à prendre la mesure du racisme, plus le racisme semble se développer. Les enseignants sont désormais tenus de rapporter aux autorités locales les incidents de violence raciste impliquant des enfants d’à peine trois ans, ce qui a entraîné une augmentation massive du nombre de cas et renforcé la perception que nous avons besoin d'une armée d'experts pour gérer les relations raciales du berceau à la tombe. Est-ce que cette prise de conscience accrue du racisme contribue à l’éradiquer ? Bien au contraire ; elle crée un climat de suspicion et d'anxiété.» La loi oblige 43.000 responsables publics, y compris les écoles et les églises, à promouvoir de bonnes relations entre personnes de différents groupes raciaux. Les renseignements sur les incidents rapportés sont enregistrés dans des bases de données. La loi permet aux enseignants de signaler des incidents de racisne même si la prétendue «victime» n'a pas été offensée ou si l'enfant ne comprenait pas ce qu'il disait. Selon les renseignements obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information par le Manifesto Club, un groupe de défense des libertés civiles, 280.000 incidents ont été signalés entre 2002 et 2009. Source : Three-year-olds being labelled bigots by teachers as 250,000 children accused of racism, par Laura Clark, Mail Online, 23 septembre 2010

La Belgique: tête de pont de l'islamisme (radical!) en Europe?

Nous relayons le texte posté ci-dessous cet été:

Posté par Novopress dans Audio/Vidéo, Europe, Politique, Société le 2 juillet 2010 | http://fr.novopress.info/62428/la-belgique-tete-de-pont-de-l%E2%80%99islam-en-europe/

A la volonté séparatiste flamande qui s’est exprimée lors des élections législatives en Belgique du 13 juin dernier, pourrait bientôt s’ajouter un phénomène d’une toute autre ampleur, porté par la vague démographique qui submerge le Royaume moribond : l’émergence de la « volonté de puissance » des fondamentalistes musulmans, c’est-à-dire ceux qui pratiquent l’islam authentique, tel qu’il s’exprime dans le coran et les hadith.

Florilège d’aphorismes et de prophéties sortis tout droit de la bouche de membres de Sharia4Belgium (*) :

''« La démocratie est incompatible avec l’islam : la démocratie, c’est le peuple qui décide des lois, la démocratie change les lois tous les jours, alors que les lois sont déjà créées, une fois pour toutes, par Allah. On est en train de travailler pour implémenter la chariah en Belgique. La politique, ici en Belgique a échoué : 85% du peuple belge ne croit plus en la politique. Allah est le seul qui peut être obéi, le seul qui peut être suivi, le seul qui peut être adoré. Nous, on ne demande pas si on peut porter le voile : on le porte ! Les frères et sœurs ne doivent pas vivre avec l’idée qu’ils doivent demander quoi que ce soit à ces gens-là (les pouvoirs laïcs en place). Allah nous a donné la vérité : nous n’avons rien à leur demander. Nous leur disons : préparez-vous à déménager parce que les musulmans sont venus ici pour rester et pour dominer. Allah a envoyé son messager pour le faire dominer sur toutes les religions et tous les gouvernements. Celui qui n’accepte pas le voile, qu’il déménage ! Nous, on est ici pour rester. On va conquérir ce pays et faire de la Belgique un Etat islamique. De là, on partira vers le reste des terres (l’Europe) pour le conquérir et faire dominer l’islam »''

Eh bien: à bon entendeur, salut! Mais...y a-t-il encore quelqu'un qui entend quelque chose, dans le royaume? Quoique...si, il y en a qui entendent (sélectivement)...et considèrent comme "provocations envers une communauté" tout propos qui critique l'islamisme montant dans nos contrées!

(cc) Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine http://fr.novopress.info

voir la vidéo:

Visible également sur you tube: http://www.youtube.com/watch?v=PJTmeVOOcq0

vendredi 1 octobre 2010

Seul le minaret peut se faire entendre

Pour ceux qui l’ignorent, le minaret est cette adorable petite tour qui s’ajoute à une mosquée pour appeler régulièrement les Musulmans à la prière. Cette incitation à s’agenouiller sur un petit tapis, le nez pointé vers La Mecque, est faite par une voix aux merveilleuses modulations mélodiques ; celle du Muezzin ! Le récitatif « sacré » est heureusement amplifié par de très modernes haut-parleurs qui permettent de déverser généreusement les décibels islamiques à la ronde et de se faire entendre par les auditeurs qui seraient un peu durs de la feuille. Ah, quel bonheur d’être ainsi cinq fois par jour invités malgré nous à partager les saintes paroles coraniques. Ca change un peu des guirlandes sonores que les cloches de nos églises (avec tour incorporée) offraient à nos oreilles avides.

Lire la suite...

mercredi 29 septembre 2010

Jeu de mots et de principes

C’est fou ce qu’on enregistre comme utilisations abusives ou erronées de vocabulaire dans le débat sur nos relations avec les Musulmans. Ce dernier nom est déjà chargé d’ambiguïté. Il sert à qualifier des ressortissants du monde islamique, mais qui n’affirment pas avec ostentation leur appartenance à la religion. Il n’empêche que les Musulmans restent des fidèles de la religion islamique, au même titre que les Islamistes , terme qui désigne des croyants plus engagés dans un affrontement avec les non croyants et souvent liés avec des combattants terroristes politico-religieux.

Pour qualifier quelqu’un qui soumet le Coran à la critique et s’oppose aux actions religeuses islamiques qui porte atteinte à nos règles de vie en commun on use du terme islamophobe. Ce qui revient à qualifier cette personne comme étant atteinte de maladie mentale, d’une phobie obsessionnelle. Celui qui dit tout haut ce qu’en masse les citoyens pensent tout bas, n’est plus un démocrate, il devient un populiste. Et on donne à cet adjectif une connotation péjorative. Les actions des intégristes islamistes sont un danger supposé. Pas le moins du monde réel, alprs que les plus hautes autorités du monde islamique ont préparé une « Déclaration universelle islamique des Droits de l’Homme » d’où a disparu l’égalité des droits entre hommes et femmes. Alors qu’en commission ad hoc, les Islamistes ont obtenu le vote d’une motion tendant à obtenir que soit punissable la »diffamation » des religions. A commencer par l’Islam, bien sûr. Fameuse limitation à la libre expression des idées. Ca ne gêne ni ceux qui n’ont pas d’idées, ni les catholiques romains habitués à l’index et à l’imprimatur. Le port du voile dit islamique – comme si d’autres femmes que les Musulmanes le portaient – est anodin. Qu’on veuille m’expliquer alors la présences d’équipes de télévision des pays islamiques lorsqu’une élue d’origine turque au Parlement bruxellois vient ostensiblement prêter serment en portant le voile ? Depuis quand les directions de TV financent-elles des déplacements pour filmer un fait anodin ? Ca ne serait pas plutôt par souci de mettre en avant une « victoire » de l’Islam politico-religieux ? Avec l’appui de Joëlle Milquet…. Autre vocabulaire biscornu : l’Islam modéré. Contradictio in terminis. L’Islam se fonde sur le Coran qui prône l’annihilation des incroyants ; il n’y a pas place pour la modération dans ce contexte . L’Islam modéré est comme le monstre du Lochness : tout le monde en parle sans l’avoir jamais vu ! Par contre ce qu’on a bien vu c’est le grand silence de la masse des Musulmans quand on attendait d’eux une prise de position condamnant tel ou tel acte terroriste islamique…

samedi 25 septembre 2010

Libre-examen...ils ne savent plus ce que ça veut dire!

Nous rediffusons un billet de "@resistants.info".

Pauvre Université qui laisse en son sein se développer des vipères qui détruisent son bel esprit...et en son nom, encore! Ben oui, Georges Orwell (1984) l'avait bien prévu: Le Ministère de la Paix fait la guerre... Le Ministère de l'Information organise la censure et les fausses nouvelles.

Et bien, à présent on a aussi le Cercle du Libre-examen de l'ULB qui ouvre les bras aux racistes, et leur donne une Tribune universitaire pour diffuser leurs mensonges et leurs appels à la haine.

Bravo.

Lire la suite...

vendredi 17 septembre 2010

Hypocrisie et méfiance

L'Eglise catholique romaine est la seule à imposer le célibat et/ou l'abstinence de toute activité sexuelle à ses prêtres. Cette position rigide a été prise après le "coup d'Etat" du protestantisme. Il fallait absolument se montrer les plus purs aux yeux des ouailles tentées par les diatribes anticatholiques des protestants. L'interdit sexuel est donc relativement récent dans l'Histoire de l'Eglise.. A moins d'avoir une libido nulle, il est quasi impossible de lutter contre la force vitale de l'instinct sexuel.La hiérarchie de l'Eglise le sait fort bien. Elle fait la distinction entre le célibat et la chasteté, cette dernière excluant même le malheureux dérivatif de la masturbation.

Par quelle monstrueuse aberration mentale en est-on arrivé à jeter l'anathème sur une fonction sexuelle naturelle ? Notre pape actuel s'en explique: c'est un sacrifice digne de Jésus qui, dit-il rst mort vierge sur la croix." Quelle salade: que sait -on et que pourraient-on savoir de la virginité du Christ ? Et s'il avait eu comme compagne Marie-Madeleine, comme l'affirment d'autres voix dans l'Eglise ?

"Ils" n'ont jamais lu Pascal :"qui veut faire l'ange, fait la bête "? A lutter contre l'instinct de vie, on ne peut susciter que des troubles mentaux divers. Le recours à l'hypocrisie a été jusqu'ici le seul moyen de sauvetage. On nie une activité sexuelle, qu'on pratique assidûment. Les scandales de pédophilie qui se sont révélés, et dont la Belgique est loin d'avoir la triste exclusivité, ne sont qu'une manifestation particulière d'un problème qui a bien d'autres facettes: l'homosexualité pratiquement contrainte,(l'homosexualité naturelle et spontanée n'est pas la même chose) les relations avec une "bonne" (Un vaste mouvement de compagnes de prêtres s'est développé, notamment au Canada, qui exigent d'être reconnues comme "épouses") De nos jours, toute cette hypocrisie est portée au grand jour et montre ses effets désastreux pour ceux et celles qui en ont été ou en sont encore les victimes. Et comment peut-on encore avoir confiance dans des autorités religieuses dont il est apparu clairement qu'elles ont couvert ces actes pervers se souciant pus de l'image de l'Eglise, que de la souffrance des victimes ?

Quand le bruit aura cessé autour des cas actuellement révélés, qu'y aura-t-il de changé ? Le discrédit jeté sur la sensualité sexuelle restera prescrit avec les mêmes conséquences. Je préférerais, si j'étais chrétien, mais je suis athée "dieu merci" (hi!hi!), ne plus voir ce symbole d'un cadavre cloué sur une croix,mais l'image d'un homme souriant, ouvrant largement les bras en signe d'amour....normal

Mémoires d'Algérie: une lâcheté occidentale de plus....

...face à l'islamisme intolérant:

Un lecteur nous rappelle les faits suivants.

En 1940, l'Angleterre détruisait une partie de la flotte française ancrée à Mers El-Kébir afin qu’elle ne tombe pas aux mains des Allemands ou des Italiens, disait-elle. Les Anglais n’eurent aucune perte, mais il y eut du côté français 1 cuirassé coulé, 1 croiseur de bataille et 1 cuirassé endommagés, et surtout, 1297 marins tués. Ces hommes sont enterrés là-bas…

Voici 3 photos édifiantes du cimetière qui les a accueillis. La première date de 1962, quelques jours avant l’indépendance

Avant

La seconde date de 2005… Le cimetière a été profané en 2005....Toutes les croix, symboles chrétiens, sont détruites

ensuite

La dernière est de 2007.

après

Deux ans après la profanation, en 2007, les « réparations » financées par la France, montrent un cimetière militaire sans croix « pour prévenir de nouvelles profanations ». Avec la bénédiction de l’Etat algérien lui-même.

Les médias français ont été plutôt silencieux sur le sujet …Et saluent notre belle tolérance qui laisse construire des mosquées ! (pas comme les Suisses, n'est-ce pas?) Ce n'est pas que nous soyons grands amateurs de croix...mais tout de même: nous constatons que le "2 poids 2 mesures" est devenu la règle, dès les religions sont en cause. Triste constat de la trop fréquente lâcheté des démocrates occidentaux devant l'intolérance!

vendredi 10 septembre 2010

Un Imam suisse se prononce en faveur de la lapidation!

La condamnation de l’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani à la lapidation a mobilisé nombre d'associations démocratiques. Mais ce mouvement de protestation ne fait pas l'unanimité chez les Musulmans européens!

Hani Ramadan (frère de Tarik et directeur du Centre islamique de Genève) prend la défense de cette pratique pour son effet «dissuasif», en tentant d'en minimiser la portée... Il nous semble opportun de rappeler, à cette occasion, que le bourgmestre de Rotterdam Ahmed Aboutaleb (PvdA - Sociaux-démocrates) et son Conseil municipal ont renvoyé Tariq Ramadan de l Université Erasmus où la Ville lui finançait une chaire, au motif qu'il collaborait a une chaine TV de propagande officielle iranienne, et cela en plein mouvement de protestation anti-Ahmadinejad.

Ne pourrait-on à présent envisager en Suisse une sanction pénale à l'égard de son grand frère pour incitation à la haine et à la discrimination sexiste ?

Plus de détail dans ce qui suit.

Lire la suite...

mardi 7 septembre 2010

FRANCE: Déclarations courageuses et lucides d'un Professeur musulman

Nous relayons l'article courageux d'un professeur de philo:

La lapidation, "preuve extrême de la logique de violence de l'islam" Abdennour Bidar, professeur de philosophie en classes préparatoires à Sophia-Antipolis

La monstrueuse condamnation d'une femme à la lapidation par la République islamique d'Iran donne encore une fois de l'islam une image catastrophique, celle d'une religion archaïque, violente et totalitaire. N'essayons pas en effet de dédouaner la religion islamique du meurtre programmé de Sakineh Mohammadi-Ashtiani en soutenant qu'il s'agit d'une décision politique. Le pouvoir de Mahmoud Ahmadinejad se fonde sur une idéologie reconnue comme celle d'un islam fondamentaliste.

En tant qu'intellectuel musulman, je dois prendre la responsabilité de dire cela haut et fort, en m'insurgeant contre cette sentence de lapidation au nom de la dignité de la personne humaine. Mais je ne saurais m'en tenir à cette indignation. Si en effet la pulsion totalitaire de la religion islamique trouve là l'une de ses expressions les plus inhumaines, il faut y voir simplement l'une des formes les plus radicales d'une logique générale qui a pris, au fil des siècles, le contrôle de la vie spirituelle des musulmans du monde. Hélas !, la religion islamique entière se nourrit de violence.

Lire la suite...

dimanche 5 septembre 2010

FRANCE:un homme tabassé pour ne pas avoir respecté le ramadan!

Nous relayons l'information suivante:

Lyon : tabassé pour avoir bu un café pendant le ramadan

"Un musulman d'origine sénégalaise a été violemment pris à partie par plusieurs individus alors qu'il se trouvait en terrasse d'un bar. Deux semaines après les faits, il se trouve toujours hospitalisé.

Il déjeunait à la terrasse d'un restaurant du centre de Lyon, le week-end du 15 août, quand trois jeunes se sont jetés sur lui parce qu'il ne respectait pas le jeûne du ramadan. Ce père de famille d'origine sénégalaise, a été frappé à la tête avec une bouteille en verre, puis à coups de chaise. Transportée en urgence à l'hôpital, avec une fracture à l'arrière du crâne, la victime a dû être trépanée.

Un déchainement de violences sous prétexte qu'il ne respectait pas la «tradition». Un père de famille de 45 ans, résidant à Lyon, a été pris a partie par plusieurs individus alors qu'il buvait tranquillement un café en terrasse, a révélé mardi LePoint.fr. Motif : l'homme, un musulman d'origine sénégalaise, ne respectait pas la tradition du jeûne, normalement imposé par le ramadan qui a démarré le 11 août dernier.

Tout commence le vendredi 13 août. Hamara Diarra est tranquillement assis dans un café du centre-ville lorsqu'un homme vient le voir et lui reproche de ne pas respecter le ramadan en buvant un café avant la tombée du soleil. L'intéressé lui rétorque alors qu'il agit en fonction de ses croyances personnelles, rapporte un témoin de la scène. Une défense qui n'est pas du goût de son interlocuteur, qui appelle aussitôt en renfort «au moins trois amis», tous «d'origine maghrébine», indique la police.

Le quadragénaire est alors violemment agressé. Frappé violement à la tête, Hamara Diarra s'effondre sur le sol et est transféré d'urgence à l'hôpital. Deux semaines après son agression, il se trouve toujours hospitalisé et n'a pas pu être interrogé. Son état est jugé stationnaire."

Une autre agression à Toulouse

Les enquêteurs sont toujours à la recherche des individus. Car si l'agression a bien été filmée par une caméra de surveillance, la qualité d'image est trop mauvaise pour permettre de les identifier. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire et les enquêteurs ont lancé un appel à témoins. Le gérant du café pourrait décider de témoigner sous X, par peur de représailles.

Le recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, a vivement condamné cette agression. Ces individus «ne sauraient se prévaloir de la pratique ou non du jeûne de Ramadhan», a-t-il indiqué dans un communiqué. «Cette agression n'est en aucun cas compatible avec les principes religieux que professe l'islam. La Mosquée de Lyon rappelle que la religion demeure de la responsabilité du musulman face à son créateur et que lui seul à le pouvoir de juger chacun d'entre nous pour ces actes et sa pratique religieuse. Nul homme n'a le pouvoir de se substituer à lui».

Le Point.fr fait part d'une autre agression du même type, survenue quelques jours plus tard à Toulouse. Une jeune femme a porté plainte après avoir été agressée dans une grande surface. Deux adolescents lui auraient violemment reproché d'acheter de la nourriture en plein ramadan. La jeune femme leur aurait alors expliqué être de confession juive, et non musulmane, ce qui n'a fait que redoubler l'agressivité des deux jeunes. Un vigile a assisté à la scène mais n'est pas intervenu. Interrogé par les enquêteurs sur les raisons de sa passivité, l'homme a indiqué qu'il respectait le ramadan et qu'il était donc pressé de partir «pour pouvoir s'alimenter, dès le coucher du soleil ».

Ben voyons! à quand les ambulanciers, les urgentistes et les pompiers qui se taillent vite fait (au coucher du soleil?) parce qu'ils ont une petite faim à satisfaire?

Sources: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/08/25/01016-20100825ARTFIG00349-lyon-tabasse-pour-avoir-bu-un-cafe-pendant-le-ramadan.php Par Flore Galaud 25/08/2010 | ou: http://www.lepoint.fr/societe/agresse-parce-qu-il-n-a-pas-respecte-le-ramadan-23-08-2010-1227824_23.php

samedi 4 septembre 2010

"La Cité du mâle" déprogrammé par ARTE:la TERREUR pré-dictatoriale est de retour

Vu sur le site d'Arte:

THEMA : "Femmes : pourquoi tant de haine ?"

__CERTAINS PROTAGONISTES DU PREMIER DOCUMENTAIRE "LA CITÉ DU MÂLE" SE SENTANT EN DANGER, ARTE A DÉCIDÉ D'UNE DÉPROGRAMMATION TEMPORAIRE DE CE FILM. __ Présentation du film

Retour à Vitry, où Sohane fut assassinée dans un local à poubelles, et coup de projecteur sur les agressions machistes dans les cités.

2004, à Marseille : Ghofrane, 23 ans, est lapidée. 2005, à Neuilly-sur-Marne : Chahrazad, brûlée à 60 % par son ex-petit ami, est maintenue plus de six semaines dans un coma artificiel. 2009, Oullins, dans la banlieue de Lyon : Fatima, 22 ans, est étranglée par son frère… La jeune femme s’était fiancée et avait trouvé un emploi. Chaque jour, les services de police enregistrent plus d’une vingtaine de plaintes pour des actes de délinquance similaires… Cathy Sanchez s’est immergée plusieurs semaines à Vitry, là où, en 2002, Sohane, 17 ans, est morte brûlée vive dans un local à poubelles… La réalisatrice, qui s’était mobilisée à l’époque, veut comprendre comment les choses ont évolué. Pourquoi les violences faites aux femmes sont-elles trop souvent ignorées ou minimisées ? À travers les scènes de la vie quotidienne, les dits et les non-dits, se dégagent les valeurs autour desquelles se construit une certaine identité masculine et le constat d’une situation qui ne cesse de se dégrader.

La Cité du mâle Documentaire de Cathy Sanchez (France, 2010, 50mn)

L'auto-censure pratiquée par ARTE est le signe du retour du règne de la terreur. La liberté d'expression n'existe déjà plus, puisque les menaces des fous de dieu suffisent à modifier le programme d'une chaîne de télévision française (et pas la moindre!) et à empêcher la diffusion d'un reportage sur les sévices imposés aux femmes par des fanatiques.

Les Nazis n'ont pas agi autrement. Mais les jeunes ne le savent plus, les vieux sont fatigués et les autres sont trop occupés pour s'intéresser à l'avenir que ces extrémistes sanguinaires nous préparent, au nom d'une religion sauvage, cruelle, aux ambitions totalitaires. Réveillez-vous, bon sang...avant que le vôtre ne coule comme celui d'un mouton égorgé pour le ramadan.

http://www.arte.tv/fr/3388108.html

Et pour ceux qui veulent entendre de leurs oreilles comment s'expriment -en toute bonne conscience- le machisme et la misogynie dans les banlieues françaises: surfer sur http://www.rue89.com/2010/08/31/je-vois-une-fille-je-dis-elle-sappelle-truc-elle-est-vierge-164613

vendredi 3 septembre 2010

La Convention européenne des Droits de l'Homme peut-elle être bradée?

Un de nos correspondants nous transmet l'appel à diffusion du message suivant:

"Je vous prie de trouver ci-après un texte sous signature collective proposée en Carte blanche aux quotidiens Le Soir et La Libre et que l'actualité politique actuelle empêchent de publier. Le décès tout récent du premier signataire, mon vieil ami Daniel Ducarme, ne permet pas d'attendre une hypothétique parution par la presse. Merci donc de diffuser largement ce texte auquel Daniel Ducarme était particulièrement attaché."

Le 25 mars dernier, le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU a adopté un projet de protocole international présenté par les pays membres de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI). Cette organisation, qui a son siège en Arabie saoudite, réunit 57 pays musulmans dont la Turquie, un membre du Conseil de l'Europe. Ce nouveau protocole international tend à criminaliser la diffamation des religions et à censurer toute information susceptible de desservir l'islam. L'Union européenne a pris position contre ces velléités liberticides ainsi que, plus fermement, les Etats-Unis. La récente résolution 1743 du 23 juin 2010 de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe consacre également ce concept dans le vocabulaire de cette organisation internationale.

La diffamation des religions est une aberration consistant à confondre objet et sujet de droit. Ainsi, la religion est désormais assimilée à un être juridique. Diffamer implique une atteinte portée à l'honneur. Or, une chose n'a pas d'état d'âme: ni honneur, ni déshonneur. En réalité, la diffamation des religions n'est qu'un mécanisme de censure instauré sous prétexte de prescrit divin. Cette revendication n'est pas neuve. La résolution du Conseil des Droits de l'Homme n'est pas surgie de nulle part. C'est lors de la conférence de Durban I, en septembre 2001, que ce processus a débuté, dans le cadre des Nations Unies. Depuis près de dix ans, au nom du dialogue, les chancelleries occidentales vont de reculades en reculades. Au-delà du discours, le fait est que les Occidentaux n'ont qu'une stratégie défensive, voire pas de stratégie du tout. Au Conseil des Droits de l'Homme, la France a exprimé la position de l'Union européenne en déclarant que cette dernière «reconnaît l'existence de préoccupations légitimes» et se disant «clairement disposée à s'engager dans un dialogue constructif avec l'Organisation de la Conférence islamique». L'Union européenne a donc assorti son timide refus d'un appel au dialogue, alors que les faits ont démontré que ce dialogue est illusoire, quand on se place systématiquement sur le terrain de l'adversaire. Naturellement, mieux vaut la paix que la guerre et la concorde plutôt que la discorde, mais les évidences in abstracto impliquent-elles un aveuglement face aux évidences in concreto ? Il n'est pas judicieux de présenter sempiternellement un profil bas alors que les revendications outrancières n'évoluent qu'en s'amplifiant. Une ferme, et rapide, reprise en main s'impose afin d'inverser ce processus pernicieux. Si le délit de diffamation des religions aboutissait, les Etats occidentaux auraient ipso facto l'obligation d'adapter leurs législations. Cela paraissait invraisemblable, voici quelques années, c'est devenu une réalité possible aujourd'hui. La carence de volonté politique a ouvert un boulevard aux exigences les plus folles.

Lire la suite...

Un jour on regrettera l’Europe

Vu du Monde arabe: "Un jour on regrettera l’Europe"

Coup de colère d’un quotidien populaire koweïtien ( Al-Qabas) contre ceux qui dénoncent le racisme européen à l’égard des musulmans alors même qu’ils le pratiquent contre les étrangers dans leur propre pays.

L’Europe est parfois appelée le Vieux continent, mais elle reste la mère de la civilisation moderne, le centre de la culture mondiale et l’incarnation de la conscience internationale. L’Europe, et surtout l’Europe occidentale, joue le rôle humaniste qui a fait sa réputation et combat le sous-développement en ouvrant grand les bras aux miséreux, aux maltraités et aux opposants pourchassés par des dictateurs. Quand elle défend son identité et sa façon de vivre, nous n’avons pas le droit de nous en offusquer. elle ne fait que défendre la démocratie et les libertés individuelles contre une pensée religieuse, celle de l’islamisme.

... C’est effrayant de voir que ceux qui ont fui des dictatures politiques, militaires ou religieuses voudraient transformer l’Europe en quelque chose à quoi ils cherchaient à échapper. ... Ceci est d’autant plus inacceptable que nous-mêmes, dans nos propres pays, nous refusons à toutes les minorités, y compris aux Européens, de simplement respirer et ne cessons de vouloir leur imposer nos choix.

Ahmed Al-Sarraf

L’ensemble du texte en format image est annexé.

- page 3 de 11 -